Les 4 principes fondamentaux du fonctionnement du Bitcoin

1
8



Pour certains, comprendre les crypto-monnaies et notamment le Bitcoin, peut s’avérer complexe. Nous allons essayer de retranscrire ici les 4 principes fondamentaux du fonctionnement du Bitcoin.

4 principes fondamentaux du bitcoin

Partons du principe que vous savez déjà comment acheter des bitcoins (sinon, rendez-vous sur notre article qui vous présente les 3 types de plateformes pour acheter des bitcoins ici). Vous vous êtes par exemple rendus sur CoinHouse pour récupérer vos premiers bitcoins, et vous souhaitez désormais utiliser vos bitcoins… Voici les 4 principes fondamentaux à connaitre pour toutes les personnes qui souhaitent utiliser Bitcoin.

Le principe du porte-monnaie virtuel : le « Bitcoin Wallet »

Avant toute chose, vous avez besoin de choisir un porte-monnaie que vous installerez sur votre ordinateur ou sur votre mobile. C’est un peu comme les applications existantes aujourd’hui pour les banques classiques : vous pouvez consulter votre solde, effectuer des virements, etc. Ensuite, votre porte-monnaie, aussi appelé « Bitcoin Wallet » créera votre première adresse Bitcoin. Pour effectuer des transactions ou simplement recevoir des bitcoins, il vous faudra communiquer cette adresse à la personne en question. De la même façon, vous pouvez payer des personnes s’ils vous donnent leurs adresses. Pour grossièrement résumer, échanger des Bitcoins est assez similaire à échanger des mails ou à payer une transaction avec Paypal. Ensuite, il ne reste qu’à obtenir quelques Bitcoins et à les garder en sûreté.

Bitcoin utilise la cryptographie par clés publiques et privées. Une « pièce » contient la clé publique du propriétaire. Lorsqu’une pièce est transmise d’un utilisateur A à un utilisateur B, A ajoute la clé publique de B sur la pièce, puis la signe avec sa propre clé privée. B est alors propriétaire de la pièce, et peut à son tour la transmettre.

Afin d’empêcher A de transmettre à un utilisateur C la pièce déjà utilisée, une liste publique (mais anonyme) de toutes les transactions passées est maintenue collectivement par le réseau des nœuds Bitcoin. Ainsi, on vérifiera avant toute transaction que la pièce n’a pas encore servi.



Le principe de la chaîne de blocs : la « Blockchain »

La chaîne de blocs, plus communément appelée « blockchain » est un journal de transactions partagé et public sur lequel repose le réseau Bitcoin. Toutes les transactions confirmées sont incluses dans la chaîne de blocs. Ainsi, chaque utilisateur peut facilement vérifier que chaque nouvelle transaction échange des bitcoins appartenant bien à l’émetteur du paiement. C’est un peu comme le journal d’appels de votre téléphone, il indique les appels reçus et émis, sauf qu’ici la blockchain est publique et concerne les transactions de bitcoins. Ainsi, il n’est pas possible de « tricher » avec les bitcoins.

-> la blockchain expliquée par Wikipédia

Le principe de la transaction

Comme indiqué plus haut, pour effectuer une transaction, il vous faut un porte-monnaie virtuel. Ensuite, celui-ci va créer pour vous une adresse qu’il faudra communiquer à la personne avec laquelle vous souhaitez faire une transaction. On peut grossièrement comparer cette adresse à un IBAN.

Il y a aussi le principe des clés privées qui sont contenues dans les Bitcoin wallets et sont utilisées pour signer chaque transaction, fournissant une preuve mathématique qu’elles proviennent des bons propriétaires. La signature a aussi un autre avantage : elle fixe la transaction et empêche ainsi toutes modifications après la signature. Toutes les transactions sont diffusées entre les utilisateurs et sont confirmées par le réseau dans les minutes suivantes via un procédé nommé minage…

Le principe du minage

Le minage est un système permettant de confirmer les transactions en attente et donc de les inclure dans la chaîne de blocs. Le minage sert notamment à :

  • imposer un ordre chronologique dans la chaîne de blocs ;
  • protéger la neutralité du réseau ;
  • permettre aux ordinateurs du réseau d’être en accord sur l’état du système.

Pour être confirmées, les transactions doivent être incluses dans un bloc qui doit correspondre à des règles cryptographiques très strictes qui sont ensuite vérifiées par le réseau. Ces règles empêchent la modification d’un bloc antérieur afin de ne pas briser la logique. Ainsi, personne ne peut contrôler ce qui est inclut dans la chaîne de blocs ni en remplacer des parties pour annuler ses propres transactions. Cette pratique se nomme donc le minage (article détaillé ici).

-> Découvrez à combien vous pouvez vous procurer actuellement vos bitcoins ici


 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here