Améliorer sa trésorerie grâce à l’optimisation du DMP

0
727

Au sein de toutes les entreprises, la trésorerie représente un point clé. Elle désigne l’ensemble des liquidités dont dispose la société dans ses caisses ou à la banque. Elle dépend intimement du besoin en fonds de roulement dont le délai moyen de paiement (DMP) est l’une des composantes essentielles.

Optimisation DMP

Il faut comprendre que plus le délai moyen de recouvrement est raccourci, plus vite les paiements sont encaissés. La résultante est la grande disponibilité de la trésorerie. À l’opposé, plus le DMP est important et plus l’entreprise manque de liquidité. Il est alors difficile dans ce cas d’assurer une bonne exploitation des activités de la firme. Quels sont donc les moyens dont dispose l’entrepreneur pour améliorer son délai moyen de paiement ?

Qu’est-ce que le DMP ?

Mis pour le délai moyen de paiement, l’acronyme DMP désigne la durée qui sépare la date d’émission d’une facture de client et la date de son encaissement. Il est important de garder un œil averti sur la définition du DMP, mais aussi sur son suivi. Il est en effet capital pour la trésorerie de l’entreprise et donc pour ses finances aussi.

Il faut donc savoir que lorsque les clients paient leurs factures tardivement, cette situation créera un manque dans la trésorerie. Dans les cas de refus de paiement, la firme se retrouve exposée au risque client. Il est donc primordial d’établir une bonne politique de gestion du DMP. Il est ainsi possible de s’appuyer sur un logiciel DSO qui sera utile pour optimiser cette fonction.


Comment optimiser son DMP ?

Le moyen le plus simple pour réussir cette opération est de se servir de Clearnox par exemple, qui est un logiciel destiné au recouvrement des créances. Il permet en effet de réduire les délais de près de 50 % ce qui renforcera la trésorerie de manière significative. Au-delà de la diminution des encours clients, le logiciel permet aussi d’améliorer les relances faites aux clients débiteurs.

Pour optimiser le délai moyen de recouvrement, les cadres du domaine financier s’appuient sur différents outils et méthodes qu’ils ont à leur disposition.

Ils peuvent en effet réduire ce délai en mettant en place une relance continue, mais aussi proactive des clients. Ils pourront aussi isoler les différents litiges pour les traiter de manière distincte et se mettre ainsi à l’abri des procédures qui peuvent s’éterniser. Ils ont enfin une vue détaillée sur la totalité des sommes dues, sur les promesses de paiement qui sont faites et sur l’ensemble des clients en situation irrégulière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here