Investir dans le vin : 3 règles à respecter

0
26

En France, nous connaissons bien le vin. Emblème du savoir-faire français, nous sommes reconnus dans le monde entier pour la qualité de nos vignes. Investir dans le vin peut s’avérer financièrement rentable. Cependant, cet investissement particulier demande un certain savoir-faire ainsi que le respect de certains règles. Voici 3 conseils que nous vous recommandons si vous souhaitez diversifier vos investissement par le vin.

Investir dans le vin

3 points à maitriser avant d’investir dans le vin

1. Comprendre pour mieux investir

Cela peut sembler ridicule. Mais il y a certains marchés qui nécessitent une réelle connaissance pour être correctement appréhendé. Ainsi, au même niveau que l’art, le vin reste un marché de passionnés. Il vous faudra connaitre beaucoup de choses sur le monde du vin avant d’investir vos premiers euros : quelles sont les modes de conservation ? Les bonnes sources d’approvisionnement ? Les différentes cotes ? Les acheteurs potentiels ? Autant de questions qui méritent qu’on s’y intéresse afin de mettre toutes les chances de votre côté lors de vos investissements. Aussi, pensez à maitriser les différents facteurs de risques avant d’investir dans le vin : liquidité, moins-value, bulle spéculative…

2. Aidez-vous des prestataires spécialisés

Que ce soit pour l’acquisition ou la conservation de vos bouteilles de vin, entourez-vous de prestataires reconnus sur le marché de l’investissement dans les vins. Ainsi, Cavissima ou encore Patriwine sauront vous aider quand vous serez prêt à investir dans le vin.

Fiscalement, il sera aussi intéressant de vous rapprocher de professionnels afin de connaitre vos avantages. Renseignez-vous sur les groupements fonciers viticoles qui vous permettent de bénéficier d’une exonération d’ISF et de droits de succession allant jusqu’à 75% grâce à l’investissement dans le vin. Parmi eux, La Française REM, les conseillers financiers Gestion Finance Saint-Vincent ou Bacchus Conseil seront vos alliés !

3. Patience et suivi de votre investissement

Le vin est un produit qui met un certain temps avant de se valoriser. Vous devez absolument garder cela à l’esprit. Pour suivre vos investissements, mettez en place un tableau vous permettant de comparer le prix d’achat de chaque bouteille avec leur valeur actuelle. Ainsi, quand vous sentirez que le moment sera le bon et que la plus-value sera correcte, mettez vos bouteilles aux enchères afin de les revendre (cela vous coutera entre 15 et 20 % de frais, pensez-y).

L’investissement dans le vin est un placement à moyen terme. L’horizon dépend bien entendu du millésime. Il faudra conserver plus longtemps un vin acheté en primeur qu’un millésime déjà livrable depuis plusieurs années.

Si vous respectez ses différentes règles, sachez qu’investir dans le vin peut s’avérer être très rentable, à condition de maitriser le marché et de correctement s’entourer. Pour preuve, en plus de 15 ans, les différents vins français ont vu leurs indices considérablement augmenter.

Investissement dans le vin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here