Investissement immobilier en 2018 : pourquoi ne pas investir dans l’immobilier neuf locatif ?

0
2366

Durant l’année 2017, l’investissement immobilier neuf locatif a été considéré comme l’un des placements les plus sures mais également les plus rentables. Cela s’explique par le fait que l’année dernière, le contexte législatif a été très avantageux et cela a conduit à une année record pour l’immobilier en France. Alors qu’en est-il pour cette année 2018 ? Doit-on prévoir une chute du marché ou le contraire ?

Investissement immobilier 2018

Et bien, la situation ne semble pas encore trop changer mais on peut déjà prévoir que cette année, la tendance du marché devrait suivre celle de l’année dernière. En effet, le marché immobilier en 2018 devrait également se porter à merveille car les investisseurs peuvent par exemple déjà se réjouir de certaines dispositions comme le maintien des aides à l’acquisition de logement neuf ainsi que l’apparition de nouvelles mesures ayant toujours comme objectif d’inciter à l’investissement locatif dans les zones où il y a de fortes demandes locatives. Il ne faut pas également oublier que les taux resteront toujours à un niveau assez bas, de quoi donc donner envie à certains d’investir dans le neuf et de le louer par la suite.

Pour quelles raisons investir dans le neuf plutôt que dans l’ancien ?

Investir dans le neuf présente de nombreux avantages parmi lesquels le fait de pouvoir bénéficier d’un bien exempté de travaux, un bien personnalisable à souhait, c’est-à-dire que l’investisseur peut par exemple, lui même choisir quel revêtement de sol ou de plafond utilisé, le choix des luminaires comme l’applique murale design pour la chambre à coucher ou bien encore le plafonnier du salon, des détails qui paraissent minimes mais qui ont pourtant une grande importance. N’oublions pas qu’un logement neuf respecte les réglementations et normes en vigueurs en matière de performance énergétique, grâce notamment à des équipements et matériaux destinés à limiter les besoins en consommation d’énergies. Un bien immobilier neuf est accompagné de plusieurs assurances contractées par le promoteur, des assurances qui garantissent à l’acheteur au moins 10ans sans à se soucier de travaux. A l’inverse, si les biens anciens font fuir les investisseurs, c’est qu’ils nécessitent la plus part du temps des travaux impliquant des coûts trop important.

Investir dans le neuf permet également de bénéficier des avantages fiscaux conséquents. En effet, l’investisseur en 2018 pourra toujours s’appuyer sur les différents dispositifs fiscaux. La loi Pinel par exemple, est toujours applicable jusqu’en 2021 et même si elle ne concernera plus désormais que les zones Abis, A et B1, elle reste toujours avantageuse. Rappelons que la loi Pinel permet d’investir dans un bien immobilier neuf et de bénéficier sous certaines conditions d’une déduction fiscale de 12%, de 18%, de 21% si le bien est placé en location sur une période de 6, de 9 ou 12 ans. La loi Pinel est destiné à un logement neuf nu (non meublé) et respectant certains critères (zones, loyer modéré, ressources du locataire…)

Choisir entre l’ancien et le neuf est avant tout une affaire de budget. L’ancien est certes moins cher que le neuf mais il comporte des inconvénients qu’il faut impérativement prendre en considération. Les inconvénients de l’ancien constituent les avantages du neuf. Voila pourquoi choisir entre les deux dépendra surtout de votre budget. Dans l’ancien il vous faudra investir dans les travaux, la mise aux normes du logement et si le coût des travaux est trop élevé autant investir dans le neuf.


Pour quelles raisons investir dans le neuf et le mettre à la location ?

L’investissement immobilier locatif reste un placement des plus sûrs pour se constituer un patrimoine pérenne, avoir une source de revenu ou encore préparer sa retraite. Investir dans l’immobilier neuf locatif, c’est aussi bénéficier d’un arsenal d’avantages fiscaux. Nous avons vu plus haut que l’on peut bénéficier du dispositif Pinel mais également des dispositifs Censi Bouvard permettant d’avoir une réduction d’impôts de 11% du montant de l’acquisition si le bien est mise en location durant une période de 9ans et aussi de pouvoir récupérer la TVA immobilière. Il est nécessaire de préciser que le Censi Bouvard est destiné uniquement aux logements loués meublés en résidence de services, pour des locataires meublés non professionnels. Enfin, sachez aussi, que grâce à la future loi logement prévue en Février, il se pourrait que les locataires qui sont habitués à passer par les plateformes de location saisonnière comme Airbnb et consorts, retournent vers la location classique. Une raison de plus pour investir dans l’immobilier locatif.

Si vous avez financé votre acquisition à crédit, le loyer que vous allez percevoir pourra couvrir tout ou au moins une partie des mensualités de remboursement. Et une fois, votre crédit remboursé, vous disposerez d’un patrimoine en ayant fourni un effort limité d’épargne. Lorsque vous n’aurez également plus à payer de crédit, vous allez percevoir des loyers bruts sur lesquels s’ajouteront un abattement de 30%, de 50% pour la LMNP avec le régime BIC. Autant dire que tout cela renforce encore un peu plus l’intérêt d’investir dans le neuf et le mettre par la suite à la location.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here