Le lait végétal est dangereux pour les bébés

0
11

Un fait divers en Belgique, le jugement d’un couple, accusé de la mort tragique de leur bébé de 7 mois après l’avoir nourri pendant 4 mois au lait végétal, nous rappelle à quel point le lait végétal est un réel danger pour les bébés et qu’il ne suffit pas à une bonne nutrition. Voici les faits, et les conclusions à établir.

Lait végétal et bébé

La mort tragique d’un bébé de 7 mois nourri au lait végétal

En Belgique, un couple risque la prison car leur bébé de 7 mois est décédé en 2014 après avoir été nourri exclusivement au lait végétal pendant 4 mois. En effet, les parents propriétaires d’un magasin bio, ont jugé leur enfant allergique au lait artificiel. La mère s’exprime notamment :

« J’ai dû arrêter d’allaiter après trois mois car je ne produisais plus assez de lait. Et vu que notre bébé ne réagissait pas bien au lait artificiel traditionnel – il avait des coliques et vomissait – nous avons décidé de plutôt lui donner du lait végétal pour le soulager. Nous avons tout essayé pour trouver une nourriture qui lui convenait. Et nous n’avons à aucun moment réalisé, au cours de cette adaptation alimentaire, que notre enfant avait un problème. »

La mère alternait alors entre lait de maïs, de riz, d’avoine, de quinoa ou de sarrasin dans les biberons. Malgré l’état alarmant de leur bébé, les parents n’ont pas jugé nécessaire de consulter un médecin, excepté quelques heures avant le décès de l’enfant. À sa mort, le bébé de 7 mois ne pesait alors que 4,3kg et était dans un état de malnutrition chronique et de déshydratation.

Pourquoi le lait végétal est dangereux pour les bébés ?

Premièrement, le lait végétal ne contient pas de calcium, ce qui entrainera forcément des carences et posera problème pour une croissance saine de l’enfant. Le lait végétal ne remplacera jamais le lait maternel ou le lait de vache. Il devient alors dangereux lorsqu’il est la seule source de nutrition du bébé.

Même si certains industriels ajoutent du calcium aux laits végétaux, il faudrait en absorber énormément plus pour obtenir l’apport nécessaire à la croissance de l’enfant. D’autant plus que le calcium d’origine végétale est moins bien absorbé que le calcium animal. De manière générale, la consommation exclusive de lait végétal pour nourrir un bébé fait naitre des carences en protéines, fer, calcium, zinc et vitamines D et K.

Alors, le bébé peut avoir de gros problèmes de santé, notamment des œdèmes avec hypoalbuminémie, des anémies profondes nécessitant une transfusion de culot globulaire, des lésions cutanées sévères par carence en zinc, des hématomes intracrâniens par déficit en vitamine K, des convulsions hypocalcémiques ou des fractures osseuses.

Si votre enfant est allergique au lait d’origine animal, ou que vous souhaitez adapter son alimentation, prenez soin de correctement vous renseigner afin de ne pas commettre de fautes qui pourraient mettre la santé de votre bébé en danger.

-> Retrouvez le guide complet de la nutrition des enfants et ados de la Santé Publique

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here