La nouvelle loi Pinel à partir de 2018

1
2027
Votée pour encourager la construction de logement neuf dans des zones où l’offre immobilière est insuffisante, la loi Pinel soutient les particuliers investisseurs en leur faisant bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Dans son projet de texte baptisé « Habitat, mobilité, logement », le gouvernement a décidé de reconduire la loi Pinel en 2018. Cela s’est dévoilé le mercredi 20 septembre 2017. L’objectif est de rendre encore plus efficace le dispositif. Quelques ajustements lui sont apportés sans pour autant remettre en cause ses atouts pour le contribuable. Il est à noter que cette reconduction s’étend sur une période de quatre (4) ans.
Loi Pinel 2018

La loi Pinel et les modifications pour 2018

Comparativement à la loi Pinel 2017, les zones d’application de la loi Pinel 2018 seront recentrées les quatre prochaines années (à compter de 2018) sur les zones A, A bis, B1. Ainsi, les zones B2 et C sortent du dispositif dès 2018. Cette mesure prise par le gouvernement vise à favoriser l’accès au logement en zone tendue et renoue de ce fait avec l’incitation à l’investissement locatif. Ainsi, les investisseurs devront se tourner vers Paris et son agglomération, ainsi que les villes de plus de 250 000 habitants où le marché immobilier est réellement considérable.

La loi Pinel et les avantages pour 2018

Les avantages de la loi Pinel 2018 sont presque inchangés par rapport à ceux de la loi Pinel 2017. Selon la durée de la location, la loi Pinel 2018 permet à tout investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt. Elle peut s’élever jusqu’à 21 % du prix du bien sur un investissement réalisé pour une durée de 12 ans, dans un programme neuf éligible. Cette réduction sera de 18 % du prix de l’investissement pour 9 ans de location, et 12 % pour une durée de 6 ans de location.

La loi Pinel permet aussi de se constituer un patrimoine durable à travers l’investissement immobilier, facilement transmissible. De même, l’investissement en loi Pinel permet de préparer sereinement sa retraite, car une fois la période légale de détention du logement révolue, le propriétaire dispose de son bien. Il peut ainsi décider de le louer ou de le revendre pour une plus-value. Il peut également en faire sa résidence principale ou secondaire. Le dispositif permet en outre de recourir à l’emprunt immobilier sans avoir à fournir nécessairement un apport initial.

Par ailleurs, l’une des nouveautés de la loi Pinel 2018 par rapport à l’ancienne loi Duflot est d’avoir la possibilité de louer à sa famille. Des parents peuvent donc acheter un logement neuf grâce au dispositif Pinel et le loger à leur (s) enfant (s) tout en profitant des avantages fiscaux.

Quelques modalités pour bénéficier de la loi Pinel en 2018

Il est crucial de bien choisir son bien, et notamment son emplacement géographique avant d’investir en loi Pinel 2018. À ce titre, le bien acquis doit être situé dans les zones A, A bis ou B1. Ce sont des zones où la demande locative est particulièrement forte. De plus, le logement doit être acquis entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2022, et mis en location pour une durée de 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Vous devez également veiller à une bonne application des normes de performance thermique et énergétique BBC ou RT2012. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site www.loi-pinel.fr.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here