L’or au coeur des débats politiques

0
263

En pleine période de restructuration économique, le gouvernement français décide de taxer les signes ostentatoires de richesse.

Investir dans l'or

Dans ses mesures phares, le gouvernement français souhaite transformer l’impôt sur la fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI). Cette mesure très controversée qui a été adoptée jeudi dernier en commission à l’Assemblée, a également pour but d’alourdir la fiscalité sur les signes ostentatoires de richesse. Au-delà des yachts, des jets privés ou encore des voitures de course, les métaux précieux seraient également concernés.

L’or, un signe ostentatoire de richesse

Selon les professionnels du monde de l’or, le gouvernement fait fausse route. En effet, seulement 16% des Français détiendraient de l’or sous forme de pièces ou de lingots. Ce sont les plus jeunes (25-34 ans) et les seniors (65 ans et plus), les deux catégories les plus vulnérables de notre société, qui seraient touchés par cette mesure. Cette épargne, qui ne rapporte aucun intérêt, est considérée comme une valeur sûre en cas de coups durs pour les plus modestes. En plus d’un régime fiscal déjà lourd, le gouvernement décide donc de sanctionner les professionnels et les détenteurs d’or en alourdissant la taxation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here