Les salariés des TPE et PME réclament une prime exceptionnelle de présence sur site ; La téléconsultation, un secteur en pleine croissance

0
582
image_article_nextnews

Les salariés des TPE et PME réclament une prime exceptionnelle de présence sur site

Selon le sondage réalisé par Harris Interactive, 75% des chefs d’entreprise de TPE/PME (moins de 250 salariés) sont peu enclins à verser une prime aux salariés ayant travaillé sur site pendant la période de confinement. Cependant, les mesures prises par le gouvernement et certains acteurs de la grande distribution au sujet des primes exceptionnelles versées aux salariés en poste ont incité les autres salariés du privé à en réclamer tout autant. En effet, l’étude démontre que plus de 90% des salariés ayant dû se rendre à leur poste de travail durant le confinement réclament une prime exceptionnelle. Ce choc des extrêmes pourrait donc constituer de nombreuses discussions sociales au lendemain du confinement.
Aussi, ce sujet s’intègre plus globalement dans la question des salaires. En effet, 39% de ces mêmes dirigeants souhaitent geler les salaires pour l’année en cours. Cette option est en revanche partagée uniquement par 48% des salariés qui se disent prêts à accepter.

La téléconsultation, un secteur en pleine croissance

Depuis le confinement, de nombreux cabinets médicaux ont dû fermer pour cause sanitaire. Par conséquent, les médecins ont dû s’équiper afin de répondre favorablement aux patients qui ne réduisent pas. Selon l’étude portée par OpinionWay, ce sont plus de 10% des français qui ont eu recours aux nouvelles formes de consultations en ligne. Avec des motifs de déplacements très stricts, les français ont su s’adapter aux règles en adoptant de nouvelles méthodes de consultation. En effet, la téléconsultation avait déjà franchi la barre symbolique de plus d’un million d’actes réalisés sur le seul mois de mars. Cependant, les chiffres sont encore plus impressionnants pour le mois d’avril avec pas moins d’un million de téléconsultation par semaine, soit une croissance supérieure à 400% en l’espace d’un mois. Notons également que seules 60 000 téléconsultations ont été prises en charge par l’assurance maladie sur toute l’année précédente.
Sans grande surprise, les 25-34 ans, la catégorie des CSP ainsi que les citadins sont ceux ayant eu le plus recours à cette nouvelle forme de consultation. Par ailleurs, 35% de ceux ayant eu recours à cette forme de consultation se disent prêts à prêts à y recourir de manière plus régulière à l’avenir. En effet, la téléconsultation dispose de nombreux avantages puisque le patient n’a plus à devoir se déplacer, ce qui constitue un bon point en période d’épidémie. De plus, les ordonnances sont télé-transmissibles. Enfin, la qualité des consultations en ligne est semblable à celle en cabinet classique dès lors que l’intervention du médecin ne nécessite aucune auscultation. Malheureusement ce dernier point constitue la principale limite au système de soin à distance. Par ailleurs, les téléconsultations sont depuis le 15 septembre 2019 remboursables par l’assurance maladie. Le plan de déconfinement allégeant les règles de déplacement ne devrait donc pas freiné la tendance à court terme de la téléconsultation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here