La commission européenne donne le feu vert à Renault, Carrefour sort grand gagnant de cette crise, Les pertes colossales de la RATP

0
624
image_article_nextnews

La commission européenne donne le feu vert à Renault

Renault s’est vu donner un feu vert par la Commission européenne pour un prêt garanti par l’état de près de 5 milliards d’euros. En effet, selon la vice-présidente au sein de la Commission européenne, la collaboration avec l’état français a permis de déboucher sur un accord de prêt respectant « le cadre des règles européennes de la concurrence ».
Vague de soulagement chez le constructeur qui va pouvoir traverser cette crise plus sereinement. Le prêt permettra notamment au groupe de pouvoir faire face aux conséquences désastreuses de la crise COVID 19. Rappelons que le groupe a d’ores et déjà brûle plus de 5 milliards d’euros de trésorerie.
Notons par ailleurs qu’il s’agit d’un accord exceptionnel, puisqu’en règle générale, les aides d’état sont très limitées au sein de l’Union européenne. En effet, la Commission européenne restreint ces aides dans le but de préserver la compétitivité de chacun et de ne pas subventionner des entreprises qui peinent à être rentable.
L’informations fut bien accueillie par les investisseurs. Dès les premières rumeurs d’accord d’un prêt garanti, le cours de l’action a bondi avec sur ces 3 derniers jours une hausse respective de +9,86%, +3,33%, +7,89%. En effet, les investisseurs sont désormais plus rassurés par les capacités du groupe à traverser cette crise.

Carrefour sort grand gagnant de cette crise

La crise actuelle que subit le pays a permis au groupe Carrefour de réaliser un chiffre d’affaire sur le premier trimestre spectaculaire. En effet, le secteur de la grande distribution se place en situation de quasi-monopole avec les nombreuses fermetures des restaurants et cafés. Par conséquent, les consommateurs se ruent désormais sur les produits en grande surface.
Au global, le groupe affiche une hausse spectaculaire au premier trimestre de 5,9% au niveau national contre 10% à l’échelle mondiale. Le groupe affiche même une performance quasi inédite, avec une croissance sur l’ensemble de ses marchés. Sa filiale e-commerce n’a cessé d’augmenter selon le PDG du groupe. Enfin, les liquidités du groupe se sont significativement renforcées au premier trimestre. Dans ce contexte sanitaire difficile, le climat est au beau fixe chez Carrefour. Le groupe affiche des résultats au vert, et confirme ses objectifs de 2022.

Les pertes colossales de la RATP

Depuis le 15 mars, et l’officialisation du confinement, les comptes de la RATP se trouvent dans le rouge. Déjà mis à mal par la grève ayant entraîné le remboursement de l’équivalent d’un mois d’abonnement aux usagers, la RATP a enregistré depuis le confinement entre 500 millions d’euros et 1 milliard de pertes. Les pertes commerciales à elles seules représentent 200 millions d’euros selon la régie des transports en commun parisiens.
De nombreux empruntés sont à l’études et notamment un prêt de 800 millions d’euros en négociation avec les établissements bancaires.
Le groupe a par ailleurs confirmé que son service allait reprendre à hauteur de 70% à partir du 11 mai. La RATP prépare déjà le déconfinement avec la pose de marquage aux sols afin de respecter la distanciation sociale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here