Combien va vous coûter d’emprunter en 2020 ?

0
214

L’année 2020 commence avec une légère fluctuation des taux de crédit par rapport à ceux de décembre dernier. Les conditions d’emprunt restent toutefois attractives et à des niveaux historiquement bas, ce qui est particulièrement favorable pour les ménages souhaitant investir dans la pierre. Mais avant d’aller plus loin, voici les différents éléments à prendre en compte pour déterminer le coût réel de votre crédit.

Le Taux Annuel Effectif Global : qu’est-ce que c’est ?

Contrairement à certaines idées reçues, le taux d’intérêt nominal (taux débiteur) proposé par la banque ne suffit pas pour comparer les offres de prêts, encore moins pour déterminer le coût réel de l’emprunt. Il faut ajouter :

  • Les frais de dossiers ;
  • Les assurances ;
  • Les frais liés aux garanties.

C’est à partir de ces éléments que l’on obtient le Taux Annuel Effectif Global (TAEG), anciennement TEG (Taux Effectif Global). Celui-ci permet ensuite de comparer les offres de taux dans leur intégralité.

Pour calculer le TAEG, il faut tenir compte des modalités d’amortissement du crédit, indiquées en détail dans le tableau d’amortissement.

Le coût total du crédit, comment le calculer ?

Un prêt, qu’il soit immobilier ou à la consommation, regroupe plusieurs éléments. Son coût total dépend en effet des modalités de remboursement :

  • Le montant de l’emprunt ;
  • Le taux d’intérêt ;
  • La durée du prêt ;
  • Les mensualités : la périodicité du remboursement du capital et des intérêts.

Ces données permettent par la suite d’établir l’échéancier des différents remboursements, aussi appelé « tableau d’amortissement ». Il s’agit d’un document obligatoire joint à l’offre de crédit. Dans le détail, il précise le montant dû à chaque échéance avec :

  • Le capital ;
  • Les intérêts ;
  • La cotisation d’assurance emprunteur ;
  • Le capital restant dû après chaque mensualité.

La banque est tenue de communiquer le coût global du crédit à son client, néanmoins vous pouvez le calculer vous-même selon la simple formule suivante :

Coût global de l’emprunt = Total des mensualités (y compris les frais fixes) – Montant du crédit

Le taux de l’usure, une légère baisse au début 2020

Le dernier élément à prendre en compte pour déterminer le coût d’un crédit est le taux de l’usure. Il correspond au taux maximum auquel un emprunt peut être accordé. Lorsque le TAEG d’un crédit dépasse le taux de l’usure fixé par la Banque de France, on parle de « prêt usuraire ». Chaque trimestre, la BdF calcule ce taux pour chaque catégorie de crédit.

Pour les crédits immobiliers, le seuil de l’usure varie selon le type de prêt :

  • Prêt à taux fixe (moins de 10 ans) : 2,60%
  • Prêt à taux variable : 2,36%
  • Prêt relais : 2,92%

Quant aux crédits personnels, on constate de fortes disparités et une légère baisse du taux de l’usure depuis le début de l’année 2020, notamment pour les prêts supérieurs à 6 000€ :

  • Crédit ≤ 3 000€ : 21,07%
  • Crédit entre 3 000€ et 6 000€ : 11,75%
  • Crédit > 6 000€ : 5,71%

Concernant les prêts à la consommation, plus le montant est faible, plus le taux sera élevé. Mieux vaut donc comparer les offres sur le marché pour faire des économies.

Si vous envisagez de souscrire à un crédit immobilier ou renégocier votre emprunt, n’hésitez pas à contacter un professionnel comme VousFinancer. Ce courtier en ligne met à votre disposition un simulateur de prêt immobilier gratuit ainsi que des guides pratiques pour aider à vous familiariser à l’univers de la finance et de l’immobilier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here