Accueil Vie pratique Comment faire une fiche de lecture ? Petit guide simple

Comment faire une fiche de lecture ? Petit guide simple

Diverses méthodes existent afin de réaliser une fiche de lecture. Particulièrement demandée en études postbac, elle est indispensable afin de résumer un article assez long, pour en saisir les lignes directrices. La fiche de lecture est donc indispensable pour un travail de recherche par exemple, où il est impossible de retourner sans cesse dans un article entier. Voici donc un exemple de structure possible pour vos fiches de lecture.

Un exemple de structure pour vos fiches de lecture

Diverses structures de fiche de lecture sont possibles. Voici un exemple :

  • La référence ;
  • L’auteur et le document ;
  • L’essentiel ;
  • Un résumé ;
  • Mes questions ;
  • Liens.

Premièrement, il y a la référence à réaliser. Il s’agit de l’inscrire aux normes bibliographiques. Il est très important de le faire à chaque article, surtout si cette dernière s’inscrit dans un travail avec une bibliographie à réaliser à la fin. Tout référencer à la fin du travail peut être une lourde charge de travail qu’il est possible d’éviter ainsi.

Deuxièmement, il s’agit de faire une brève description de l’auteur et du document que vous étudiez. Cette partie est importante pour comprendre qui a écrit le texte, dans quel cadre, et via quel type de document. Toutes ces informations vont forcément jouer dans l’analyse et la prise de recul vis-à-vis du document, et peuvent guider quelques questions intéressantes. Pourquoi ce type de documents ? Pourquoi à ce moment-là ? En quoi ce document est-il typique de cette époque ?

Troisièmement, il s’agit de ressortir du document les idées principales. Sans en reprendre la structure avec les divers titres et sous-titres, ressortez les lignes directrices de l’article ou du livre dans un texte d’une dizaine de lignes. Quelles sont les idées principales du texte ? Que raconte le texte ?

Quatrièmement, il s’agit de faire un résumé du texte, plus ou moins long en fonction de la longueur du texte étudié. Ici, diverses possibilités existent. Vous pouvez calquer la structure en gardant les titres et sous-titres et en condensant l’ensemble. Ou alors, faites un paragraphe par titre pour garder cette avancée logique dans le texte.

Enfin, deux parties sont intéressantes dans une logique d’ouvertures, principalement dans le cadre d’un travail qui nécessite une étude de plusieurs textes. D’un côté, il y a les questions que suggère le texte, qui sont soulevées par ce dernier. Ces ouvertures sont particulièrement intéressantes pour guider vers d’autres lectures. De l’autre, il y a les liens à faire entre plusieurs textes, notamment autour des consensus et des divergences ; et aussi les liens avec d’autres idées croisées dans d’autres textes, ou des idées à creuser.

Quelques idées à avoir en tête

Cette structure est un exemple non-exhaustif des diverses possibilités pour constituer une fiche de lecture de qualité. Dans ce sens, il y a quelques idées à avoir en tête pour réussir sa fiche de lecture en partant de cette structure.

D’une part, il faut toujours que votre fiche de lecture soit constamment guidée par les objectifs et la raison d’être de votre fiche de lecture. Pourquoi faites-vous cette fiche ? Cette raison d’être va notamment guider la longueur de votre fiche. Si l’objectif est de simplement saisir le cœur du texte, les idées importantes, la fiche sera plus courte. En revanche, si la fiche a pour objectif d’être valorisée pour un travail long, comme un mémoire, la fiche devra être plus exhaustive, en reprenant par exemple la structure du texte de base avec les titres et sous-titres, mais en condensant le cœur du texte. Des citations sont possiblement à intégrer aussi dans le cadre d’une valorisation pour le vrai travail.

D’autre part, il faut aussi adapter votre fiche de lecture aux types de textes. Même si la structure est adaptable pour tout type d’ouvrages, elle pourra différencier notamment en fonction de deux types de textes : ouvrages littéraires, ou articles scientifiques, essais. Par exemple, une courte biographie de l’auteur est sans doute plus importante pour les ouvrages littéraires, afin de saisir le style de l’auteur, son courant littéraire, son époque, et en quoi cet ouvrage s’inscrit dans son œuvre.

Enfin, si la fiche de lecture doit se faire dans le cadre d’un cours, il est bien évident que respecter au mieux la structure demandée est logique. En revanche, il est toujours possible d’essayer d’améliorer cette fiche sans en modifier la structure demandée.

Aucun commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Quitter la version mobile