Qui est Édouard Philippe, le nouveau Premier Ministre

0
56

C’est désormais officiel. Lundi 15 mai 2017, Emmanuel Macron, récemment investi en tant que Président de la République, a nommé Édouard Philippe, ancien maire du Havre, Premier Ministre. Édouard Philippe s’installe donc à Matignon. Mais qui est-il ? Quel est son parcours et quelles sont ses convictions ? Nous vous éclairons.

Qui est Edouard Philippe

Édouard Philippe, son parcours politique

Édouard Philippe, né à Rouen en 1970 (46 ans), reste inconnu du grand public. Maire du Havre depuis 2010, et député depuis 2012, il n’a encore jamais été ministre.

De parents professeurs de français, Édouard Philippe a une sœur ainée. Il passe son bac à Bonn. Après une année d’hypokhâgne, il entre à Sciences Po, puis l’ENA (promotion Marc-Bloch, 1995-1997). Il débutera sa carrière politique au Conseil d’État en 1997 et se spécialise dans le droit des marchés publics pendant 5 ans. En 2001, il rencontre Antoine Rufenacht, à l’époque maire du Havre, qui lui propose de l’accompagne pour les municipales de 2001. Élu, Édouard Philippe devient adjoint aux affaires juridiques.

Lors des législatives de 2002, il ne parviendra pas à prendre sa circonscription. Cette même année, Alain Juppé lui propose de l’aider dans la création du « premier grand parti de droite ». Il est alors directeur général de l’UMP pendant 2 ans et demi, et quittera ses fonctions en 2004. Passionné de droit, il décide de trouver un métier et rejoint un cabinet d’avocats américain jusqu’en 2007. Il devient alors le conseiller spécial d’Alain Juppé vient d’être nommé ministre de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables. Battu lors des législatives de 2007, Alain Juppé quitte ses fonctions et Édouard Philippe continuera sa carrière au sein du Conseil d’État.

Cela ne durera pas longtemps puisqu’Areva vient le chercher et le nomme directeur des affaires publiques. Adjoint chargé des questions économiques puis de l’urbanisme d’Antoine Rufenacht, suppléant du député Jean-Yves Besselat depuis juin 2007, Édouard Philippe est devenu maire du Havre le 24 octobre 2010, succédant à son mentor.

Quelles sont les convictions d’Édouard Philippe ?

La liberté

« Je suis très attaché à l’idée de liberté politique, d’expression, de pensée et d’entreprise ; aux libertés individuelles et collectives. Mais aussi aux libertés publiques, qui sont le fondement de la démocratie. » Mais ce n’est pas tout, Édouard Philippe est également un grand défenseur de la responsabilité individuelle, qui est « la contrepartie de la liberté », et du sens de l’État, parce que « les institutions structurent les sociétés ».

L’Europe

« La construction européenne est la seule manière crédible d’éviter que les Européens ne s’entre-tuent. Et c’est aussi le seul moyen de peser sur les affaires du monde. Il est impératif d’aller toujours plus loin dans ce processus. »

La religion

D’une mère catholique et d’un père athée, Édouard Philippe tient un rôle plutôt modéré, tout en respectant les personnes croyantes. « Je n’ai pas la foi, mais j’ai un grand respect pour ceux qui l’ont et pour le sacré. »

Pour en découvrir plus, voici une vidéo réalisée par Le Point, résumant la vie d’Édouard Philippe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here