Les enfants face aux écrans : quels effets ?

0
384

Dans une ère moderne où le numérique est à son apogée, les appareils électroniques envahissent inévitablement notre quotidien. Que ce soit les téléphones, les tablettes, les ordinateurs, les consoles de jeux jusqu’aux écrans de télé, ils sont de plus en plus présents dans nos maisons et occupent aussi bien le salon que la chambre des enfants.

En réalité, il est difficile de les éviter tant les enfants les adorent. Cependant, les effets que peuvent provoquer une trop longue exposition devant un écran ne sont pas sans conséquences. Il suffit tout simplement de savoir les utiliser intelligemment et d’en limiter les expositions afin de tirer les meilleures parties de ce monde virtuel.

Les effets des écrans sur les enfants

Que ce soit sur internet ou dans la presse écrite, les études nous informent souvent sur les risques que peuvent entrainer une trop grande utilisation des écrans, et cela tant pour les adultes que pour les enfants.

Chez les tout-petits, les risques sont décuplés. En effet, l’enfance est la période durant laquelle l’être humain acquiert tous les moyens et le savoir pour se développer, tant physique que psychologique. De ce fait, c’est à ce moment précis qu’il faut laisser un enfant avoir des contacts avec son entourage et son environnement afin de le stimuler. Il doit découvrir par lui-même, expérimenter, être curieux et créatif. Autrement dit, lui donner l’opportunité de développer son plein « Lui ». Plus il passera du temps devant un écran, moins il pourra développer ces aspects-là.

Pour cela, il faut donc réduire le temps consacré aux écrans et le laisser découvrir d’autres activités nécessaires pour son développement personnel et son interaction face à l’environnement qui l’entoure.

Une exposition répétitive et prolongée peut causer des risques sur :

  • Le développement du cerveau : On dénote surtout une faible capacité cognitive. Il y a ainsi un plus grand risque de retard sur le développement du langage et de l’apprentissage

  • Le comportement : Ce risque concerne principalement les enfants qui passent beaucoup de temps à regarder des contenus plus ou moins violents. Cela favorise l’agressivité et le manque de maîtrise des émotions.

  • La santé et le bien être : Lorsque nos enfants passent trop de temps devant la télé, cela laisse peu de place à d’autres activités, surtout physiques. Ce qui peut conduire vers une prise de poids. Cela peut aussi entrainer des difficultés de sommeil

Pour une utilisation saine de l’écran

Il faut savoir que c’est l’usage excessif des écrans qui peut mettre en danger nos enfants. Cela signifie que l’écran n’est pas mauvais en soi. Il y a même de très bons côtés ! La jeune start-up Dipongo l’a parfaitement compris en lançant une application pour enfants qui mélange le virtuel et le réel. Plutôt qu’éliminer les écrans, le jeu en exploite tout leur potentiel pour stimuler la créativité de l’enfant.

La preuve ? Des éducateurs spécialisés utilisent les écrans comme moyen d’apprentissage à travers les jeux interactifs et d’éveil, des dessins animés, des petites histoires… Au-delà de procurer du plaisir chez l’enfant, les écrans peuvent aussi aider à développer certains apprentissages.

Le tout est de savoir les utiliser avec justesse. Pour cela, il est conseillé de :

  • Réduire le temps d’exposition :

Comme toute chose, tout excès est dangereux. Les parents doivent ainsi limiter le temps d’exposition des enfants à l’écran et les encourager à faire d’autres activités ludiques telles que la lecture ou tout simplement se sociabiliser.

  • D’accompagner les enfants :

Cette méthode permet de développer l’intelligence de l’enfant. En effet, au lieu de le laisser fixer l’écran tout seul, un adulte doit l’accompagner et cela en engageant un dialogue. Suivre son enfant est également un moyen de l’accompagner dans le choix du programme.

  • Connaitre les activités adéquates pour nos enfants :

Certains parents pensent que l’intelligence s’acquiert en regardant un écran comme la télé par exemple. Cependant, si l’enfant a moins de trois ans, il est fortement déconseillé de l’exposer à un écran.

S’il est difficile de se défaire de certains rituels, le mieux est de réduire et de répartir le moment consacré à la télé, à la tablette et aux autres supports existants.

A partir de 2 ans, 2h00 maximum par jour suffisent. A partir de 3-4 ans, 2 à 3 heures. Au-delà de cet âge, il sera important de trouver un juste milieu entre le temps passé sur les écrans et les autres activités sans écrans ! Cependant, c’est une vérité qui appartient avant tout aux enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here