Les garanties accidents de la vie en 2020

0
292

Méconnus et mésestimés, les accidents de la vie courante (AcVC) affectent pourtant près de 20 % de la population (environ 11 millions de Français) et causent le décès de près de 20 000 personnes. L’association des assureurs français a d’ailleurs organisé le 7 novembre dernier une journée de sensibilisation pour rappeler les bons gestes et comment en prémunir les enfants. Pour palier à l’impact qu’ils peuvent avoir sur la vie quotidienne, des prévoyances Garantie accidents de la vie existent.

Quels accidents sont couverts en 2020 ?

Les AcVC n’engagent pas de tiers identifié comme lors d’un accident de la route, ni la responsabilité civile. Ils ne sont le fait que de la personne qui en est victime. Leur survenue est par définition soudaine. Ils peuvent engendrer de graves préjudices physiques voir même moraux.

Les risques indemnisés par un contrat de prévoyance des accidents de la vie :

  • Les accidents domestiques chez soi sont certainement le risque le plus fréquent. Diverses origines : bricolage, jardinage, cuisine… et provoquant chute, brûlure, intoxication, incendie.
  • Les accidents dits de loisirs : lors de voyages (inclus ceux à l’étranger de moins de 3 mois), le sport (à vérifier au contrat, car certains sports dits dangereux ne sont pas pris en charge)
  • Les accidents survenant lors de catastrophes naturelles : inondation, tempête.
  • Les accidents subis dans un cadre médical : un diagnostic erroné, un problème lors d’une anesthésie…
  • Les accidents dont l’origine est une agression ou un attentat.
  • Les dommages encourus par les enfants dans un cadre scolaire ou extrascolaire : matériels, vêtements, lunettes…

Les options

Il est nécessaire d’être parfaitement informé des risques pris en charge car certains AcVC ne seront pas indemnisés : les accidents de la route et les accidents du travail par exemple. Certains contrats peuvent, néanmoins, avoir en option des garanties pour indemniser le conducteur en cas d’accident responsable.

L’utilisation d’Internet au quotidien a vu apparaître de nouveaux risques que certaines compagnies prennent en charge en option : diffamation sur les réseaux sociaux, vie privée divulguée, achats frauduleux.

De nouveaux moyens de locomotion comme la trottinette peuvent faire partie d’une demande particulière. Même les grands-parents peuvent bénéficier de garanties chez certains assureurs pour la garde de leurs petits enfants.

Quel type d’indemnité en 2020

Une Garantie accidents de la vie indemnise de façon générale les accidents de la vie privée qui engendrent des dommages corporels. Elle ne prend pas en charge les préjudices matériels. Elle va permettre de verser un capital, sous forme de rente, à la victime. La somme versée sera calculée en fonction de la gravité du préjudice subi.
Une rente pourra être ainsi versée en cas d’invalidité partielle et de décès pour assurer le niveau de vie de la famille. Des indemnités pour préjudice économique suite à cet accident peuvent aussi être prévues au contrat. Elles remboursent alors des frais complémentaires : logement, véhicule, assistance, obsèques…

Mode de calcul

Un seuil d’indemnisation est au préalable fixé au contrat et celui-ci est évalué lors de l’accident par un médecin expert de l’assureur. Il estime l’incapacité de la victime et lui attribue un pourcentage d’incapacité, IPP (incapacité permanente partielle). Son référentiel est celui de droit commun (avec des variations possibles) et non pas celui de la sécurité sociale.

C’est pourquoi, il est préférable de bien se renseigner sur ce pourcentage. Il correspond généralement à la formule choisie comme tout autre type de contrat d’assurance : de la formule basique en générale 30 % d’incapacité à la formule complète 5 % d’incapacité. Certaines compagnies proposent même d’indemniser les préjudices à partir de 1 % d’invalidité.

Comment bien choisir sa formule ?

Choisir n’est pas forcément aisé face aux diverses propositions. Il est important de se poser les bonnes questions :

  • Choisir un contrat individuel ou une protection familial.
  • Comparer les délais de carence et le délai de versement qui ne doit pas excéder 5 mois.
  • Vérifier que les autres contrats d’assurance ne prennent pas déjà en charge ces garanties.
  • S’assurer que l’âge n’est pas une clause d’exclusion tout comme certaines professions.
  • Examiner la durée d’engagement pour pouvoir résilier facilement et vérifier que le contrat puisse être évolutif en fonction des changements de vie.

Une prévoyance Garantie accidents de la vie doit venir en complément des autres contrats souscrits et si possible ne pas faire doublon. La sécurité sociale et la mutuelle remboursent des frais médicaux ou d’hospitalisation et ne pallient pas par exemple une perte de revenu de son activité dû à une incapacité partielle. S’assurer pour les accidents de la vie privé devient alors légitime et comparer les diverses formules une recommandation.

Demande de renseignements sur les garanties accidents de la vie :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here