La loi Mézard s’inspire de la loi Pinel

0
1868

Les Français ont largement adhéré à la loi Pinel puisqu’il s’agit de l’un des dispositifs de défiscalisation les plus appréciés depuis sa mise en place. Toutefois, les contribuables pourront aussi opter pour la loi Mézard qui possèdera quelques points en commun à ne pas négliger. L’objectif du chef de l’État consiste à rendre l’avantage fiscal encore plus intéressant.

Loi Mezard

La loi Mézard remplacera la loi Pinel

Le logement est toujours au coeur des attentions du gouvernement qui aimerait au fil des mois réduire les dépenses publiques. Il a donc réfléchi à la suppression de la loi Pinel à la fin 2017, mais, au vu de l’engouement, le dispositif a été prolongé jusqu’en 2021 avec un changement important au niveau des zones compatibles. Toutefois, un autre dispositif a été dévoilé, les Français jonglent désormais avec la loi Pinel Mézard pour 2018 sans connaître réellement les avantages, les inconvénients ainsi que les différences.

Les pourcentages devraient être identiques, voire plus intéressants

Par conséquent, si le chef de l’État avait décidé de mettre un terme à cette loi Pinel, c’est la loi Mézard qui aurait pris le relais, d’où les nombreuses similitudes présentes entre les deux dispositifs. Il y a de grandes chances pour que, Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires décide de renforcer les pourcentages déjà en vigueur avec le dispositif Pinel, ce qui devrait améliorer vos finances. Selon les dernières informations qui circulent, les taux pourraient être plus élevés. Pour rappel, vous pouvez bénéficier de 12, 18 et 21 % avec une mise en location respective de 6, 9 et 12 ans. Les zones devraient également être les mêmes avec Abis, A, B1 et B2.

Renforcer la construction dans les grandes villes françaises

La loi Mézard sera de ce fait particulièrement réservée à tous les contribuables qui sont contraints de payer plus de 2000 euros d’impôts. Ils pourraient ainsi jouir des bienfaits de la défiscalisation en se focalisant sur l’immobilier qui permet d’obtenir un avantage fiscal.Il faudra donc patienter notamment pour savoir si le gouvernement décide de rendre cette loi Mézard encore plus intéressante que la loi Pinel. L’objectif consiste à favoriser la mise en construction des logements dans les grandes villes. Ces dernières sont visées, car le besoin est relativement fort depuis quelques années alors que les contribuables ne se tournent pas obligatoirement vers cette solution. Avec ce dispositif, Jacques Mézard pourrait inciter davantage les Français à investir dans la pierre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here