Les plantes dépolluantes pour assainir votre maison

0
40

Saviez-vous que certains matériaux de construction et produits d’entretien sont capables de nuire à votre santé ? Entre colles, encres, fumée des poêles, meubles en bois stratifié… la liste des éléments nuisibles est longue. Il est scientifiquement prouvé que certains objets entrés en toute innocence dans votre maison peuvent nuire à votre santé, produisant maux de tête, allergies, fatigue chronique… si l’une des solutions est de faire le bilan complet des éléments nocifs afin de vous en débarrasser, optez plutôt pour des plantes dépolluantes, capables d’assainir votre maison.

Plantes dépolluantes

Les polluants que l’on retrouve à l’intérieur de nos maisons

Nous passons en moyenne 14 heures par jour au sein de notre domicile. Même si l’air nous y paraît sain, les sources de pollution y sont nombreuses. Provenant des matériaux avec lesquels notre logement a été conçu, de notre comportement (tabac, manque d’aération…) ou encore d’un manque d’entretien, les pollutions de l’air intérieur de la maison sont extrêmement variées et peuvent avoir des effets divers sur la santé. Alors que certaines d’entre elles entraîneront des irritations au niveau des voies respiratoires, d’autres créeront simplement des gênes ou des maux de tête, la liste des pathologies étant longue également.

Alors qu’il est facilement concevable que le tabagisme au sein de la maison puisse nuire à l’ensemble des habitants, il est difficile de comprendre comment les matériaux utilisés pour les travaux d’isolation peuvent mettre notre santé en danger, la plupart d’entre nous n’ayant pas les compétences techniques pour en juger. Néanmoins, les polluants qui entrent insidieusement dans nos demeures sont nombreux et certains sont bien connus : l’ammoniac, le benzène, le formaldéhyde, le monoxyde de carbone, le toluène, le trichloréthylène ou encore le xylène en font partie.

Les plantes dépolluantes : des alliées très efficaces

Il existe plus d’une vingtaine de plantes dont l’efficacité par rapport aux polluants que l’on trouve dans la maison est prouvée. En voici quelques exemples :

Des plantes pour lutter contre la présence d’ammoniac

L’anthurium
L’anthurium lutte contre la présence d’ammoniac

L’anthurium est jugé par la NASA comme étant particulièrement efficace en matière de dépollution de l’ammoniac. Il viendra idéalement se placer dans une cuisine ou une salle de bains, où les produits à base d’ammoniac sont les plus utilisés.





Une plante qui lutte contre plusieurs polluants en même temps

Le chlorophytum comosum
Le chlorophytum comosum lutte contre plusieurs polluants

Le chlorophytum comosum. De ses racines jusqu’au bout des tiges, l’intégralité du chlorophytum comosum possède des propriétés dépolluantes, notamment par rapport au benzène, au monoxyde de carbone et au toluène.

Lutter contre la présence de formaldéhyde

Le dragonnier plante
Le dragonnier lutte contre la présence de formaldéhyde

Le dragonnier, plus particulièrement la variété « Janeth Craig », permet de lutter contre la présence de formaldéhyde. Une espèce facile à faire pousser qui demande une lumière modérée et qui s’épanouit dans une pièce, même si elle est sombre.

Les exemples ci-dessus illustrent le pouvoir des plantes, non seulement capables d’agrémenter la décoration de notre intérieur, mais également de venir à bout de polluants pouvant affecter notre santé. Quiconque accorde une importance particulière à l’environnement avec lequel il est en contact direct a donc tout intérêt à se pencher sur les vertus des plantes afin de choisir celles qui conviennent le mieux à son intérieur… et à sa santé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here