En quoi consiste le métier de pharmacien hospitalier ?

Khaled D

Publié le

le métier de pharmacien hospitalier

Partagez cet article avec vos proches !

Le métier de pharmacien hospitalier est essentiel dans le milieu de la santé. Travailleur de l’ombre, il remplit de nombreuses missions comme la bonne utilisation et l’approvisionnement des médicaments au sein d’une structure de soins.

Mais en quoi consiste le métier de pharmacien hospitalier ? Compétences, missions, évolutions… Voici ce qu’il faut savoir sur ce métier indispensable aux structures de soins.

Compétences requises pour le métier de pharmacien hospitalier

Pour exercer en tant que pharmacien hospitalier, il est évident qu’il faut de nombreuses connaissances en médecine, biologie, physique, chimie, science, génétique… Mais les compétences et les connaissances professionnelles ne sont pas suffisantes.

Plusieurs qualités personnelles sont également indispensables pour réussir dans ce métier. C’est un métier dans le milieu des soins, il est donc primordial de faire preuve d’écoute, de compassion et de solidarité. 

Il faut aussi savoir s’adapter à toutes les situations et être capable de garder son sang froid, même dans des situations d’urgence ou particulièrement difficiles. Ainsi, il est important d’être sûr de soi et de ses connaissances pour pouvoir prendre des décisions vitales rapidement.

Enfin, minutie, rigueur et organisation sont des qualités essentielles pour devenir pharmacien hospitalier. Il faut réussir à inspirer confiance aux patients, mais aussi à l’équipe médicale, tout en faisant preuve de polyvalence et de pédagogie.

Les missions du pharmacien hospitalier

Les missions d’un pharmacien hospitalier sont nombreuses. Il peut exercer dans diverses structures, principalement au sein d’un établissement de soins comme un hôpital, un Ehpad, un centre de rééducation ou encore une clinique. En fonction de ces structures, ses missions peuvent varier. 

Voici quelques-unes de ses missions :

Gérer et contrôler les médicaments de l’établissement

Dans la structure de soins dans laquelle il travaille, le pharmacien hospitalier a la responsabilité des médicaments. C’est à lui d’acheter, de stocker et de contrôler la qualité des médicaments. Pour cela, il peut généralement compter sur l’aide d’assistants et techniciens en pharmacie.

En cas de besoin, notamment pour les médicaments radio pharmaceutiques ou la reconstitution centralisée des chimiothérapies, son rôle est aussi de gérer la fabrication et la préparation de certains médicaments.

Prescrire les médicaments

Au sein d’une équipe de soins composée notamment de médecins et d’infirmiers, le pharmacien hospitalier prend en charge le côté médicamenteux. Son rôle est de connaître les médicaments et leurs effets. Le but étant de pouvoir prendre une décision rapide et avisée en fonction des besoins du patient. C’est à lui de déterminer le ou les médicaments à prescrire, mais aussi le dosage et la voie d’administration. 

Conseiller et informer sur les médicaments

Son rôle est aussi informatif. C’est-à-dire qu’il doit conseiller et informer autant les patients que l’équipe médicale qui travaille à ses côtés en ce qui concerne les médicaments.

Combinaisons de médicaments, posologies, modalités, compatibilité entre médicaments, effets secondaires… Son rôle est d’informer sur tous ces points, tout en trouvant les solutions adaptées à chacun. C’est aussi au pharmacien hospitalier de surveiller et d’analyser les effets des traitements qu’il prescrit pour s’assurer de leur efficacité et pouvoir réagir en cas de besoin.

Les 10 habitudes financières qui vous rendront pauvre si vous n’y renoncez pas !

Possibilités d’évolutions du métier

évolution du métier de pharmacien hospitalier
L’évolution dans le métier de pharmacien hospitalier

Pour devenir pharmacien hospitalier, il faut 9 ans d’études. Après plusieurs années d’exercice du métier, quelques évolutions sont possibles. 

D’abord, de nombreuses structures ont besoin de pharmaciens hospitaliers : hôpitaux, centres de rééducation, cliniques, Ehpad… Que ce soit des établissements publics ou privés. La première solution d’évolution de carrière est donc tout simplement un changement de structure de soins.

Ensuite, il est possible de gagner en responsabilités en encadrant des équipes de pharmacie. 

Enfin, un pharmacien hospitalier peut se tourner vers la recherche ou l’enseignement.

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !

Laisser un commentaire