Accueil Entreprise Journée internationale des femmes 2021 : Leadership féminin

Journée internationale des femmes 2021 : Leadership féminin

journée de la femme

La journée internationale des droits des femmes de 2021 met à l’honneur les femmes du monde qui ont œuvré dans la lutte contre la pandémie. Quelle est l’origine de la journée internationale des femmes ? Pourquoi avoir choisi le 8 mars en France ? Quels sont les bénéfices d’une telle journée sur les droits des femmes ? Enfin, quel est le thème choisi cette année ? Toutes les réponses avec NextNews.fr.

Que représente le 8 mars dans le monde ?

Cette journée symbolique trouve son origine dans l’histoire des luttes ouvrières et des manifestations des femmes du 20e siècle en Europe et en Amérique du Nord. C’est ainsi que le mouvement des femmes socialistes américaines a permis d’amorcer une première réflexion sur l’égalité des droits homme-femme. À cet effet, dès 1909, les États-Unis instaurent le dernier dimanche de février, le « National Woman’s Day« .

Le mouvement s’étend par la suite en Europe sous l’impulsion de Clara Zetkin, journaliste allemande et militante. Elle lance alors un appel aux « femmes socialistes de tous les pays », lors de la deuxième conférence internationale des femmes socialistes de Copenhague en 1910. En réponse, l’Autriche, l’Allemagne, la Suisse et le Danemark célèbre ce jour dès le 19 mars 1911.

La Russie commémore quant à elle la « journée internationale des ouvrières » depuis 1913. La date du 8 mars est retenue dès l’année suivante. Plus tard, le 8 mars 1917, une manifestation féminine s’organise à Saint-Pétersbourg pour exiger « le pain et la paix« . Cet évènement marque par conséquent le début de la révolution russe. La date symbolique du 8 mars est en définitive fixée en Union soviétique à partir de 1921.

Dès lors, il faudra attendre 1977 pour que les Nations unies officialisent le 8 mars comme étant la journée internationale des femmes. Cette initiative fait écho auprès de nombreux pays du monde.

Quelle est l’origine de la journée des droits de la femme en France ?

La France reconnaît la date du 8 mars comme Journée internationale des droits des femmes en 1982. Cette commémoration est née sous l’impulsion d’Yvette Roudy, alors ministre déléguée aux droits des femmes. Pour la première fois, le 8 mars 1982, un discours présidentiel sur cette thématique est prononcé par François Mitterrand dont l’objectif est « d’atteindre au cours des années à venir une répartition équilibrée, un traitement égalitaire, des femmes et des hommes dans leur métier, leur branche professionnelle, leurs emplois« . À cette occasion, 450 représentantes des milieux socio-professionnels et d’associations sont reçues à l’Élysée. Il réitère l’exercice en 1989 en Conseil des ministres et lors d’une allocution de 1990.

Quels bénéfices pour les droits des femmes ?

Cette journée est l’occasion de faire le point sur les avancées menées en faveur des droits de la femme (liberté, égalité…). Mais également de cibler les faiblesses des politiques appliquées jusqu’alors et de coordonner les actions à l’échelle nationale. Pour toutes ces raisons, chaque président de la République a apporté durant son mandat un soutien et une contribution à ce mouvement.

À cet effet, Jacques Chirac est intervenu le 8 mars 2006 pour relancer « les combats contre toutes les formes de violences, pour le respect des différences et en faveur du droit des femmes« . Il n’a pas hésité à rappeler le combat mené par « tous les républicains » pour les droits des femmes et particulièrement le droit pour les femmes de vivre libre : « Aucune tradition, aucune coutume, aucune croyance ne sauraient prendre le pas sur les lois de la République. Ces lois, nous devons en permanence les renforcer et les adapter pour protéger plus efficacement les jeunes filles« .

Au même titre, Nicolas Sarkozy a mis en place plusieurs réunions de travail durant la journée du 8 mars. En 2011, les travaux portaient sur « la réussite professionnelle et sociale des femmes ». Et en 2010, sur « les violences faites aux femmes« . François Hollande a pris quant à lui l’initiative de prononcer un discours le 7 mars 2013 « en ouverture de la soirée : le 8 mars, c’est toute l’année« . Il rappellera notamment que « la liberté, l’égalité, la dignité des femmes est une cause universelle« . Emmanuel Macron a fait le choix de mettre à l’honneur le 8 mars 2018 l’entreprise Gecina « jugée exemplaire en matière d’égalité professionnelle ».

Quel est le thème de la journée internationale des droits des femmes en 2021 ?

Cette année a été particulièrement marqué par la crise sanitaire mondiale. L’ONU a voulu ainsi célébrer « les incroyables efforts déployés par les femmes et les filles du monde entier pour façonner un futur et une relance plus égalitaires » à la suite de cette pandémie. Cette thématique s’accorde parfaitement avec le sujet de la 65e session de la Commission de la condition de la femme : « Participation pleine et effective des femmes à la prise de décisions dans la sphère publique, élimination de la violence, réalisation de l’égalité des sexes et autonomisation de toutes les femmes et de toutes les filles ».

Il est vrai que les femmes ont été en première ligne dans le combat mené contre la Covid-19. Leurs actions ont été déployées au travers de divers corps de métier : professionnelles de santé, organisatrices communautaires, pourvoyeuses de soins. Et pour d’autres, en qualité de dirigeantes nationales « figurant parmi les leaders les plus exemplaires et les plus efficaces dans la lutte contre la pandémie ». Cette crise a ainsi mis en lumière l’importance capitale de la collaboration des femmes et des responsabilités disproportionnées qu’elles portent.

L’ONU femme souligne notamment que les pays dirigés par des femmes ont apporté une réponse plus efficace sur le plan sanitaire, économique et social, à la vague de la pandémie de Covid-19. On pense particulièrement aux cheffes de gouvernement de l’Allemagne, du Danemark, de l’Islande, de la Nouvelle-Zélande, de la Slovaquie, de la Finlande et de l’Éthiopie. Leurs actions ont été amplement approuvées pour leur rapidité, efficacité, détermination, et humanité dans la campagne de communication d’informations factuelles sur la santé publique.

C’est dans ce contexte que la ministre déléguée du Premier ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, a lancé le prix « 1 000 Possibles ». Ce dernier met à l’honneur 18 associations qui ont œuvré pour les droits des femmes ainsi que « 18 héroïnes du quotidien ».

 

Sources :

1-« Discours de M. François Mitterrand, Président de la République, à l’occasion de la journée internationale des femmes, Paris, Palais de l’Elysée, lundi 8 mars 1982″.

2-« Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, à l’occasion de la journée internationale des femmes, Paris, le jeudi 8 mars 1990″.

3-« Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, à l’occasion de la journée internationale des femmes, Paris, le jeudi 8 mars 1990″.

4-« Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la république, sur les combats contre toutes les formes de violences, pour le respect des différences et en faveur du droit des femmes, à Paris le 8 mars 2006« .

5-Communiqué de la Présidence de la République, en date du 8 mars 2011, sur la réussite professionnelle et sociale des femmes.

6-Communiqué de la Présidence de la République, en date du 8 mars 2010, sur la lutte contre les violences faites aux femmes.

7-Déclaration de M. François Hollande, Président de la République, sur les efforts du gouvernement en faveur des droits des femmes, à Paris le 7 mars 2013.

8-Communiqué de presse ONU Femmes.

Aucun commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici