Quels sont les « maux du bureau » ?

maux de bureau

Il est important de gagner sa vie et d’avoir au moins une activité rémunératrice. Toutefois, rester dans une seule et même position au cours de la journée a bien des revers. Nous restons le plus souvent assis au bureau comme en voiture ou dans les transports en commun. Pour nous détendre également, dans un pub, au café ou au restaurant, nous restons assis. Cette posture, répétée à plusieurs reprises, entraîne un mal-être et des effets néfastes sur notre santé. Devenu très courants, les maux de bureaux sont dits “les maux du siècle”. Rester au minimum 8 h par jour en position assise n’est, en effet, pas évident et cause divers maux. Mais ces maux de bureau correspondent à quoi exactement ? Découvrons au fil du texte les divers maux de bureau, leurs causes, sans oublier les astuces pour les éviter.

Différentes causes des maux de bureau

Certaines douleurs peuvent devenir un handicap pour un bureaucrate. Toutefois, cela varie de l’intensité du mal et de la façon dont chacun supporte la douleur. Plusieurs sont les facteurs de ces maux. Voyons-en quelques-unes.

Un mauvais maintien

Pour nous sentir à l’aise au cours d’une journée de travail, nous avons tendance à nous poser comme bon nous semble. Genoux croisés, hanches et dos décalés, les mains souvent relevées, en particulier si nous travaillons avec un ordinateur. Ces postures inadéquates provoquent néanmoins des douleurs près des hanches et dans le dos. De mauvaises circonstances de travail entraînent également des courbatures et/ou des tensions musculaires.

Un bureau non adapté

Pour garder la posture adéquate et atténuer les douleurs dans les muscles, il est important que vos outils soient bien positionnés. Aux dépends de chaque individu, il est important de respecter les hauteurs, et les distances respectives entre vous et vos outils. Cela permet, en effet, de bien positionner vos mains, vos pieds, et votre dos.

Prévenir les maux de bureau

L’idéal est évidemment de prévenir les différents maux. Si toutefois vous présentez les symptômes, il convient d’adopter de nouvelles habitudes pour d’une part éviter d’aggraver la situation, et d’autre part, pour soigner. Pour cela, vous pouvez adopter les différents conseils ci-après :

Une posture adaptée

Lorsque vous vous installez, voici quelques postures à respecter :

  • Assoyez-vous bien droit, le dos à la verticale ;
  • posez vos pieds en perpendiculaire au sol ;
  • gardez vos jambes en parallèle ;
  • positionnez votre cou légèrement penché en avant ;
  • placez vos bras près du corps ;
  • faites en sorte d’avoir une liberté de mouvement pour que votre poignet soit bien souple ;
  • gardez vos épaules relâchées, le plus loin de vos oreilles ;
  • placez votre écran droit devant vous pour avoir le regard droit.

S’il le faut et dans la limite du possible, réarranger votre bureau, faites des adaptations pour travailler à votre aise. Ajustez la hauteur de votre siège si nécessaire.

Un environnement adéquat

Des conditions de travail adéquates incluent plusieurs paramètres à considérer, tels que l’emplacement des outils, la praticité dans l’exécution du travail, etc.

Pour réduire le stress, vous pouvez installer des plantes vertes dans votre bureau. En effet, les plantes permettent de réguler le taux d’oxygène dans une pièce. Outre cela, elle apaise les tensions, et de ce fait, diminue les douleurs musculaires. Il est aussi prouvé que la couleur verte permet de reposer les yeux. Cela vous évite alors de vous fatiguer et d’avoir les muscles du cou tendu.

L’emplacement de vos accessoires joue également un rôle essentiel sur votre bien-être. Placez votre écran à la hauteur de vos yeux. Gardez la souris et le clavier rapprochés, et votre avant-bras doit être bien posé sur le bord de table. Entre la touche espace de votre clavier et le rebord de votre table, veillez à laisser au moins une dizaine de centimètres.

Laissez votre corps se reposer

Au cours de la journée, laissez à votre corps le temps de se détendre. Permettez-vous des pauses, levez-vous, faites quelques pas pour détendre les muscles. Changez de position le plus souvent possible pour laisser le sang circuler. Aussi, il est important de détourner les yeux de temps en temps de votre écran pour changer de champ visuel. Commencez à regarder un objet de près puis, si possible, regardez à travers une fenêtre, au loin.

Les divers maux de bureau

Vous savez maintenant comment éviter les divers maux, et quels sont les bons gestes. Cependant, ces maux en question, sauriez-vous les reconnaître si vous présentez les symptômes ? Les voici.

Le mal de dos et des hanches

Il peut se présenter sous forme de pincement occasionnel ou de douleur continue. La douleur lombaire peut nous bloquer dans nos activités quotidiennes. Une mauvaise position, un mauvais mouvement peut causer une pression au niveau des nerfs de la colonne vertébrale et aller jusqu’à déformer les os de la colonne.

Le mal aux poignets

Le fait de répéter les mêmes mouvements durant huit heures fait que les poignets se fatiguent. Les nerfs du bout des doigts se contractent et remontent jusqu’aux épaules. Vous pourrez avoir une inflammation des tendons à longueur de temps.

La tension au cou

Le dos voûté, les bras trop allongés peuvent empêcher les nerfs de bouger correctement et causer des torticolis. Votre cou se raidit et tout mouvement devient douloureux.

Diverses maladies sont causées par une mauvaise posture au travail, en restant assis durant une longue période. Bon nombre d’employés de bureau sont assujettis au stress dû à la pression. Cela entraîne des douleurs au niveau du cou et des muscles du dos. Il peut arriver aussi que vous ayez mal aux poignets, également à la hanche. L’environnement de travail tient un grand rôle dans la gestion du stress. Pouvoir gérer son stress permet déjà de minimiser les risques de maux de bureau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici