Tout savoir sur le rôle et le fonctionnement d’un processeur de paiement

Emeline M.

Publié le

Partagez cet article avec vos proches !

Le développement des méthodes de paiement a permis aux entreprises et commerçants de simplifier le parcours achat de leurs clients. Cependant, l’intervention de certains éléments importants dans ce processus est souvent inconnue de plusieurs commerciaux. C’est le cas du processeur de paiement. Comment peut-on le définir ? Quel est son rôle et comment fonctionne-t-il ? On vous explique tout.

Qu’est-ce qu’un processeur de paiement ?

Dans un processus d’achat, le processeur de paiement assure le transfert des informations de la carte du client aux autres parties. Il transmet les coordonnées de celle-ci au réseau auquel appartient la carte afin de vérifier si le compte est suffisamment approvisionné. Ainsi, en fonction du solde disponible, l’achat peut être validé ou refusé.

D’autre part, l’intégration d’un processeur de paiement implique certains frais pour le commerçant. On retrouve les frais de transaction, les frais forfaitaires pour l’exploitation du service et des frais supplémentaires pour les processeurs PayPal et Stripe.

Notez que le processeur de paiement fournit généralement un moniteur TPE (Terminal de Paiement Électronique) pour les paiements physiques.

Comment fonctionne-t-il ?

Le fonctionnement du processeur de paiement est un processus assez simple. Il commence lorsque le client décide de vous payer avec sa carte de crédit ou de débit. Une fois à la caisse, le client fournit les données de sa carte, qui sont ensuite transférées avec les informations de l’achat à la passerelle de paiement. Celle-ci se charge de les transmettre au processeur de paiement du marchand.

Ce dernier transfère ensuite les données au réseau de cartes, notamment Mastercard ou Visa. Le système de cartes communique ensuite avec la banque du client. Elle vérifie si les fonds disponibles sont suffisants pour valider la transaction et indique au réseau de cartes si elle a été approuvée ou refusée.

Dès que le réseau de carte est informé, il transmet l’information au processeur de paiement qui les transfère à son tour à la passerelle de paiement. Le commerçant et le client reçoivent ensuite la réponse de la transaction.

Enfin, les fonds sont transférés de la banque du client au compte du marchand. Retenez ici que la passerelle de paiement permet de saisir et de traiter les informations de la carte du titulaire. Quant au processeur de paiement, il gère la transaction ainsi que la communication de l’état de celle-ci auprès du commerçant et du client.

SCI : Mettez toutes les chances de votre coté en prenant en compte les inconvénients !

Qu’en est-il des avantages d’une solution de paiement fiable et sécurisée ?

Dans un monde où la digitalisation influence tous les secteurs, le domaine du commerce fait partie des plus impactés. Le temps des manipulations de la monnaie est révolu avec l’avènement de nouvelles solutions de paiement.

Bien que ces moyens de paiement comportent de nombreux avantages, leur fiabilité et leur sécurité doivent être optimales. Cela représente un gage de service client irréprochable, un aspect que tout commerçant doit prendre en compte dans sa stratégie marketing.

De plus, les transactions sont plus rapides et le processus de facturation en est simplifié. Pour finir, notez qu’une solution de paiement fiable et sécurisée implique également de choisir un processeur de paiement sûr et adapté à votre commerce. Cette condition peut faire toute la différence sur l’efficacité de votre système de paiement.

Emeline M.

Partagez cet article avec vos proches !