PER : Ne ratez pas ces conseils pour bien préparer votre retraite !

Khaled D

Publié le

préparer sa retraite avec le PER

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Le fait d’être angoissé par le départ à la retraite est complètement compréhensible. Il s’agit d’une nouvelle phase de la vie. Après avoir travaillé pendant plusieurs dizaines d’années, de l’argent doit avoir été mis de côté pour subvenir aux besoins futurs, notamment liés à la retraite. Afin de sécuriser les fonds, il est conseillé de les envoyer à l’épargne. De cette manière, ils ne seront pas dérobés et se multiplieront périodiquement à un taux déterminé. Le PER est considéré comme le meilleur dispositif pour anticiper le départ à la retraite

Qu’est-ce que le PER ?

Le Plan d’Epargne Retraite a été mis sur pied en 2019 grâce à la loi Pacte. En termes de préférences des épargnants, il remplace le Plan d’Epargne Retraite Populaire, Perco, et les autres. En effet, il s’agit d’un dispositif de placement à long terme accessible à toutes les catégories de personne : salarié, entreprise, personne à la recherche d’emploi, etc.

La gestion de ce type de placement se fait par le principe de la gestion pilotée. Suivant que la date de départ à la retraite est éloignée de la souscription, le placement sera orienté vers des investissements risqués, mais qui présentent un haut rendement. La gestion libre est également appliquée : l’épargnant a le droit de choisir lui-même les investissements qui seront faits avec son contrat. 

Sur le même thème :  Sortie anticipée d'un PER : comment ça se passe ?

Choisir entre capital et rente

A l’arrivée du terme du contrat, c’est-à-dire le départ à la retraite, il existe de manières de récupérer son argent : en capital et en rente. Un versement en capital se fait en une ou plusieurs fois. En revanche, la sortie de PER en rente correspond à des versements mensuels jusqu’au décès.

Il est important de disposer de ce genre d’information lors de la souscription. Le mode de sortie peut être un moyen d’éviter de tout dépenser en même temps et, à l’opposé, d’investir ou d’acheter la résidence principale que vous choisissez pour passer votre retraite. 

PER pour la retraite
PER : Comment bien préparer votre retraite avec ce livret d’épargne ?

Bien choisir le support de l’investissement

Si vous n’êtes pas attiré par la prise de risques, le fonds euro est fait pour vous. C’est un support à capital garanti et où la souscription est facile. La rémunération est par conséquent honorable.

A l’opposé, si vous souhaitez obtenir plus de rémunération, mais avec de plus grands risques, les supports en unités de compte correspondent à votre profil. C’est dans ce cadre que le choix d’une gestion libre vous est donné. Vous pouvez alors choisir d’investir dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) ou dans une Société Civile Immobilière (SCI), pour un rendement stable et fiable. 

Sur le même thème :  Finances personnelles : Comment gérer vos dettes tout en épargnant ?

Bien comprendre la fiscalité des PER

Le PER est accompagné d’un avantage fiscal. Les cotisations et primes qui y sont versées peuvent être déduites du revenu brut global. Les gains réalisés sont soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30 % qui se divise ainsi : 12,8 % pour l’impôt sur le revenu et 17,2 % pour les prélèvements sociaux.

En ce qui concerne le plafond de défiscalisation des versements, il correspond à 10 % des revenus de l’année N-1. Un montant maximal de déduction est posé chaque année.

Khaled D