Zéro déchet en cuisine : 5 conseils pratiques et faciles pour vite démarrer

zero dechet

Le mouvement zéro déchet touche de plus de personnes soucieuses de leur consommation et de son impact environnemental. Pourtant, il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer. La cuisine est un excellent point de départ, à la fois impactant et relativement facile tant les solutions sont nombreuses. Aussi, nous vous avons concocté 5 orientations qui vous aideront à débuter dans le zéro déchet en cuisine afin de diminuer sensiblement la taille de vos poubelles.

1/ Servez-vous de contenants réutilisables pour conserver vos aliments

Dans votre cuisine, vous pouvez commencer à diminuer vos déchets en supprimant tous les contenants non-durables. Ainsi, pensez aux bocaux en verre, aux sachets réutilisables ou encore aux boîtes hermétiques. Cela vous évitera d’avoir recours aux films étirables en plastique et autres papiers aluminium qui sont à usage unique.

En outre, pour votre déjeuner au bureau, adoptez une boîte à bento avec une gourde. Vous pouvez aussi partir pour la journée avec votre thermos de café, de thé ou toute autre boisson chaude ou froide. À la maison, utilisez un pichet avec l’eau du robinet plutôt que des bouteilles d’eau de source ou minérale. Enfin, si vous êtes adepte des sodas, pensez à la machine à gazéifier. Il existe des solutions durables pour tout, alors ne faites plus l’impasse en matière de contenants durables.

2/ Adoptez un lombricomposteur pour valoriser vos déchets de cuisine

Une façon évidente de s’engager dans le zéro déchet en cuisine est de valoriser ses biodéchets. En effet, il est fort dommage de jeter aux ordures les déchets recyclables alors qu’ils peuvent devenir un compost fertile. Le lombricompostage est la technique la plus productive et efficace pour créer un amendement pour vos plantes. Et en plus, vous pouvez le faire même en habitant en appartement, contrairement au compostage traditionnel qui exige un jardin.

Pour cela, il suffit de vous doter d’un lombricomposteur, tel que le modèle City Worms. Ce petit équipement peut se placer dans votre cuisine, votre débarras, votre garage, votre balcon ou votre jardin. Avec l’aide de vers de lombricompost, vos déchets alimentaires et vos petits cartonnages vont devenir un humus hautement fertile. Vos poubelles peuvent de cette manière maigrir jusqu’à 50 %. Pour ne rien gâcher, la croissance de vos jardinières, vos fleurs et vos plantes d’intérieur va être dopée par le lombricompost !

3/ Évitez les produits jetables dès que cela est possible

Vous utilisez du papier essuie-tout, une éponge ou des pailles en plastique ? Tous ces produits ont la particularité d’être jetables alors qu’il existe des options durables, à acheter ou à recycler. Vous pourrez alors conserver longtemps ces articles. En conséquence, il est tout à fait possible de réaliser de belles économies financières en vous convertissant au zéro déchet.

Des anciens vêtements ou draps élimés peuvent devenir d’excellents torchons. Vous pouvez aussi confectionner votre propre tawashi, une éponge durable originaire du Japon. Mais si vous n’êtes pas très doué avec vos mains, de nombreuses solutions existent pour remplacer les articles jetables. Sachez aussi anticiper les situations pour éviter de vous retrouver contraint d’utiliser des articles jetables, comme des couverts en plastique lors d’un pique-nique.

4/ Achetez en vrac pour éviter les emballages inutiles

L’offre de produits en vrac s’est beaucoup développée ces dernières années. Il n’est plus obligatoire de se rendre dans les petites épiceries biologiques pour en bénéficier. Vous trouverez de nombreux articles à disposition, même dans vos magasins habituels. Selon les points de vente, vous trouverez des céréales, des légumineuses, des noix, du café, des huiles et aussi de produits non alimentaires, tels que la lessive.

Pensez à faire vos courses avec un kit pour pouvoir facilement choisir ces produits sans utiliser les sacs proposés par le magasin. Ainsi, vous pouvez laisser dans votre voiture en permanence de grands sacs réutilisables, des filets pour les fruits et légumes, une boîte en carton pour les œufs, des bocaux en verre… Pour introduire le zéro déchet en cuisine, le mieux est de s’abstenir de produire des déchets inutiles, comme le sont les emballages.

5/ Revenez au fait maison pour mieux s’inscrire dans le zéro déchet en cuisine

Plutôt que de vous tourner vers des plats préparés ou même de consommer des repas à l’extérieur, vous pouvez réaliser vous-même vos préparations. Acheter une barquette de carotte râpée, un café à emporter ou un déjeuner sur le pouce génèrent plus de déchets que si vous les élaborez vous-même.

Sans pour autant passer toutes vos soirées à cuisiner plutôt qu’à vous détendre de votre longue journée de travail, vous pouvez commencer par faire certains choix peu chronophages. Certains plats et préparations demandent peu de temps. De plus, vous pouvez, lorsque vous cuisinez, prévoir une quantité deux fois plus importante afin d’en congeler une moitié que vous mangerez plus tard. Enfin, cette option vous aidera à moins gaspiller en vous permettant de cuisiner les restes et d’éviter de jeter des parties pourtant comestibles des fruits et légumes.

Article précédentLightbox dynamique, une des dernières innovations en matière de PLV
Article suivantPourquoi utiliser une caméra Time lapse pour le suivi de chantier ?
Rédacteur diplômé en Marketing - Commerce. Je suis particulièrement intéressé par l’analyse des diverses stratégies markéting, économique et de communication des entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici