Agent de sûreté aéroportuaire, le métier qui ne connaît pas la crise

0
425

Nombre de jeunes sont à la recherche d’un premier emploi et qui ne savent pas quelles orientations suivre. Si les entreprises de l’agroalimentaire et de la grande distribution, mais également du BTP recrutent à tour de bras, le secteur aéroportuaire connaît un boom sans précédent, notamment avec le recrutement d’agents de sûreté aéroportuaire.

Pourquoi le secteur de la sécurité aéroportuaire recrute-t-il autant ?

Les métiers du secteur aéroportuaire se portent très bien. La branche de la sûreté, l’une des plus sensibles, offre d’excellentes perspectives professionnelles aux demandeurs d’emploi. Ces derniers doivent suivre des formations très complètes sur plusieurs semaines avant d’obtenir la certification pour agent de sûreté.

Des besoins sans cesse grandissants pour une meilleure sécurité

En 2018, l’ensemble des aéroports français a enregistré le passage de 206 millions de voyageurs. Déjà concentrés sur la lutte contre le terrorisme et le trafic, les services de police et de douane ne peuvent pas contrôler tout le monde. D’où la nécessité pour les pouvoirs publics de déléguer certaines missions et de se faire aider par des sociétés de sécurité compétentes. 

Un appui décisif aux services de police

Les sociétés de sécurité privée apportent une réponse adéquate aux enjeux sécuritaires du moment. En mettant à la disposition des plateformes aéroportuaires du personnel jeune, dynamique et parfaitement formé, le contrôle des passagers, des bagages et du fret peut désormais se faire de manière efficace et rapide, pour le grand bonheur des voyageurs qui peuvent embarquer en toute sérénité.

Quel profil pour devenir agent de sûreté aéroportuaire ?

Que vous soyez titulaire d’un diplôme ou pas, la formation pour devenir agent de sûreté aéroportuaire s’adresse à tout le monde. Les candidats bilingues, qui détiennent un permis de conduire et qui jouissent d’une très bonne moralité sont mieux positionnés que les autres.

La bonne moralité, le critère de choix pour postuler à un poste

Chaque recrutement est ponctionné par des enquêtes de moralité qui concerne aussi bien le candidat que son entourage. Avant de démarrer la formation et au sortir de celle-ci, les entreprises de sécurité qui recrutent, les responsables des aéroports et les pouvoirs publics tiennent à s’assurer des excellents antécédents de chaque postulant. Si votre casier judiciaire n’est pas vierge, les chances d’être recrutées sont quasi nulles. 

Être bilingue pour mieux assurer ses missions

À l’heure de la mondialisation, parler au minimum une autre langue que le français est un véritable atout pour devenir agent de sûreté aéroportuaire. Les voyageurs proviennent de différents pays, il convient donc de bien les orienter en parlant idéalement en anglais, la langue par excellence dans le secteur. Pour terminer, il faut savoir que cet agent de sécurité doit rester extrêmement rigoureux tout en faisant preuve d’un contrôle de soi inégalable.

Faire preuve de polyvalence pour assurer un large éventail de missions

Accueil des passagers, fouille des bagages, vérification des identités, contrôle sur les écrans de sécurité, filtrage des personnes, etc., l’agent de sécurité aéroportuaire assure plusieurs missions en coordination avec d’autres équipes. Faire preuve d’une grande capacité d’écoute, rester dynamique et réactif sont d’autres qualités à posséder en plus de disposer de bonnes aptitudes physiques.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here