Locataires : Votre guide pour des économies d’énergie simples et efficaces

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Nous allons aborder différentes méthodes simples et efficaces pour réaliser des économies d’énergie en tant que locataire. Réduire sa consommation énergétique est non seulement bon pour l’environnement, mais également pour le porte-monnaie !

Changer ses habitudes au quotidien

Tout d’abord, il convient de prendre conscience de l’impact de nos gestes quotidiens sur la consommation en énergie. Voici quelques habitudes à adopter :

  • Eteindre les appareils électriques : veillez à toujours bien éteindre les appareils électriques lorsque vous ne les utilisez pas. Laisser un ordinateur allumé ou une télévision en mode veille peut consommer beaucoup d’électricité sur le long terme.
  • Réduire la consommation de chauffage : baissez légèrement votre chauffage et portez des vêtements chauds pour compenser. Chaque degré en moins permet de réaliser des économies sur votre facture d’énergie.
  • Limiter l’utilisation de l’eau chaude : prenez des douches plutôt que des bains, et essayez de réduire leur durée. Utilisez également l’eau froide pour la lessive et la vaisselle lorsque cela est possible.
  • Cuisiner intelligemment : couvrez vos casseroles pendant la cuisson et adaptez la taille de vos récipients à celle des plaques de cuisson. De plus, privilégiez l’utilisation du four à micro-ondes pour réchauffer les aliments, car il consomme moins d’énergie que le four traditionnel.
Sur le même thème :  Est-ce déjà le moment d'allumer son chauffage ? Voici ce que recommande les PRO !

Choisir des appareils économes en énergie

Lorsque vous souhaitez remplacer ou acheter de nouveaux appareils électroménagers ou électroniques, choisissez des modèles économes en énergie. Les produits avec une étiquette « éco » permettent souvent de réaliser des économies importantes sur votre facture d’électricité. Pour cela, renseignez-vous notamment sur :

  • La catégorie énergétique (A+, A++, A+++) : ces classifications indiquent la performance énergétique de l’appareil et contribuent à réduire considérablement sa consommation en électricité.
  • Les fonctionnalités « économie d’énergie » : certains appareils disposent de programmes spécifiques pour réduire leur consommation énergétique, comme par exemple les lave-linge qui proposent des cycles rapides et économes en eau.
  • La durée de vie estimée : choisir un appareil ayant une longue durée de vie peut également permettre d’éviter le remplacement fréquent et donc de faire des économies d’énergie liées à la production de nouveaux équipements.

Améliorer l’isolation de votre logement

Même si vous êtes locataire, plusieurs solutions s’offrent à vous pour améliorer l’isolation de votre logement et éviter les déperditions de chaleur :

Isoler vos fenêtres

Vous pouvez installer des joints d’étanchéité ou encore des rideaux épais afin de créer un espace tampon permettant de conserver la chaleur à l’intérieur de votre logement. De plus, pensez à fermer vos volets lorsqu’il fait très froid dehors et à les ouvrir en journée lorsque le soleil est présent.

Utiliser des plaques isolantes

Pour combler les espaces près des radiateurs ou au niveau du sol, vous pouvez investir dans des plaques isolantes à mettre contre les murs ou sous les meubles. Ces solutions sont généralement bon marché et faciles à mettre en place.

Sur le même thème :  Chauffage : Le placer sous la fenêtre est-il la meilleure solution pour chauffer sa maison ?

Investir dans des équipements de chauffage mobiles

Les chauffages d’appoint mobiles, comme les bains d’huile ou les convecteurs électriques, peuvent être intéressants pour chauffer ponctuellement une pièce où vous passez beaucoup de temps sans surchauffer tout votre logement.

Réaliser des petits travaux d’amélioration énergétique avec l’accord du propriétaire

Dans certains cas, il peut être possible de demander à votre propriétaire l’autorisation d’effectuer de petits travaux pour améliorer la performance énergétique de votre logement. Cela peut par exemple consister à :

  • Installer un thermostat programmable;
  • Poser un film isolant sur les vitres;
  • Réaliser des travaux d’étanchéité autour des fenêtres et portes;
  • Changer les joints de la porte d’entrée.

N’oubliez pas de demander l’accord écrit de votre propriétaire avant d’effectuer ces travaux. Et conservez précieusement les factures, car certains aménagements peuvent bénéficier d’aides financières dédiées aux économies d’énergie.

Bénéficier d’aides financières pour des travaux d’économies d’énergie

En tant que locataire, vous avez également accès à différents dispositifs d’aides financières mis en place par l’Etat afin de réaliser des travaux d’économies d’énergie dans le logement. A titre d’exemple, voici quelques subventions auxquelles vous pouvez prétendre :

  • Les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat)
  • La TVA à taux réduit à 5,5% pour les travaux d’amélioration énergétique
  • Les primes «Coup de pouce économies d’énergie»

Pour connaître les conditions d’éligibilité de ces dispositifs et obtenir plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre mairie ou des organismes spécialisés dans l’accompagnement des travaux d’économies d’énergie.

Sur le même thème :  Économiser avec une pompe à chaleur : Les 5 conseils que tout propriétaire doit connaître !

En conclusion, réaliser des économies d’énergie en tant que locataire est tout à fait possible ! Les gestes simples du quotidien ainsi que quelques investissements malins peuvent contribuer à réduire votre consommation énergétique et alléger vos factures. N’hésitez pas à suivre les conseils de cet article pour débuter !

Khaled D

Laisser un commentaire