L’émondage : bien comprendre le principe et les techniques

arbre emondage

Avez-vous déjà aperçu un individu qui pratique un taillage de son arbre ? Si oui, sachez que cela n’est pas un fait du hasard. Il poursuit un objectif bien précis. Parcourez à présent cet article pour vous approprier la quintessence de ce geste.

Qu’est-ce que l’émondage ?

C’est un procédé qui consiste à couper (suivant des règles bien indiquées) certaines composantes de l’arbre afin d’atteindre un résultat souhaité. L’intervention peut se faire à titre préventif (c’est-à-dire que c’est l’homme qui initie l’opération) ou alors à titre curatif (la nécessité d’agir s’impose pour la bonne croissante et la santé de la plante. Seuls les professionnels sont habiletés à pratiquer ce type d’exercice.

Faites cependant attention

Tout comme le chirurgien le ferait avec son patient, il est recommandé une bonne observation de la plante pendant sa période de cicatrisation. Selon qu’elle est jeune ou adulte, des mesures indiquées doivent être appliquées pour ne pas mettre sa vie en péril. Par ailleurs, lors de l’opération, éviter de généralement tailler les branches secondaires. Faites-le à partir de celle du troisième niveau.

5 conseils pour réussir l’émondage

L’émondage est une activité qui offre à la plantation une occasion de renaître et de mieux produire. Lorsque vous souhaitez réussir cette intervention, voici quelques astuces qui vous aideront :

Le respect de la taille de la plantation

Pour émonder un arbre, vérifiez la taille afin que votre intervention reste profitable. Dans le cas contraire, vous courrez le risque de dénaturer la croissance de l’arbre. La réduction à une certaine taille peut même contribuer à entraîner la mort de la plantation. Le respect d’une taille de coupe raisonnable permet de stimuler la croissance de la plantation.

Le choix d’une période idéale

Lorsque vous allez intervenir sur un arbre, choisissez les bons moments. Deux conséquences vont apparaître lorsque vous ne respectez pas cette procédure. Tout d’abord, la plante n’aura plus de force pour se régénérer. Ensuite, la mise en forme lente exigée pour l’évolution de la plante ne trouvera pas l’occasion de se manifester.

La distance de la coupe

Une distance de 3 cm de diamètre doit être observée lorsque vous souhaitez revoir votre plantation en bonne santé. Une distance plus grande laissera une plaie ouverte à la plante et la cicatrisation sera alors impossible. Car la plante sera exposée à tous les dangers. Cette plaie sera attaquée par les moisissures, les champignons et les différentes autres maladies.

Le maintien de l’équilibre de l’arbre

Seule une coupe harmonieuse permettra à la plantation d’évoluer dans les meilleures conditions. L’équilibre sera maintenu lorsque vous émondez en supprimant les tronçons de faibles diamètres. Pour obtenir une taille proportionnelle, observez les résineux pour détecter les rameaux inutiles. Pour éviter d’entraîner la blessure sur l’écorce de l’arbre, supprimez les rameaux suivants :

  • Ceux qui sont nuisibles à la santé de la plante.
  • Ceux qui constituent un obstacle à l’esthétique.
  • Ceux qui présentent une barrière à l’ensoleillement.

Le calcul du volume de l’arbre

Avant d’émonder un arbre, sachez que le volume de l’arbre doit être respecté. L’arbre ne doit pas être réduit à un volume supérieur à 30 % de sa couronne. Car un volume trop élevé entraînera l’affaiblissement de l’arbre dans les ressources de sa nutrition. Mais, lorsque vous respectez ce pourcentage, l’arbre profitera des avantages suivants :

  • La sève sera irriguée par les rameaux
  • La photosynthèse se réalisera facilement
  • Les racines nutritives seront toujours en forme
  • Un grand nombre des feuilles subsistera pour empêcher l’asphyxie

L’émondage est une technique qui est délicate et qui doit être effectuée avec beaucoup de retenue. Parce qu’un arbre joue plusieurs rôles déterminants pour les hommes, il mérite une attention et surtout des soins spécifiques. Gardez-vous donc de toujours faire recours aux techniciens chevronnés pour le faire, si vous n’avez pas cette expertise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici