Les 5 choses à savoir absolument avant d’acheter un poêle à bois !

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Le poêle à bois est de plus en plus populaire et apprécié dans les foyers modernes. En effet, il permet non seulement de réaliser des économies d’énergie, mais aussi de profiter d’une source de chaleur agréable lors des longues soirées d’hiver. Si vous souhaitez investir dans cet équipement pour votre logement, voici quelques points importants à prendre en compte avant de faire votre choix.

Les critères de sélection pour un poêle à bois performant

Afin de déterminer le modèle de poêle à bois qui conviendra le mieux à vos besoins, plusieurs critères sont à consulter :

  1. La puissance et la performance énergétique : exprimée en kilowatts (kW), elle doit être adaptée à la surface et au volume de la pièce que vous souhaitez chauffer. Pour une isolation moyenne, comptez environ 1 kW pour 10 m²;
  2. Le rendement : il représente la capacité du poêle à transformer l’énergie contenue dans le bois en chaleur. Plus il est élevé, moins vous consommerez de bois;
  3. Les émissions de particules fines et de CO2 : privilégiez les modèles labellisés Flamme verte, garantie d’un certain niveau de qualité environnementale;
  4. Le système d’approvisionnement : selon vos préférences, vous pouvez opter pour un poêle à bûches ou à granulés de bois.
Sur le même thème :  Pourquoi mon poêle à bois ne chauffe pas correctement ? Causes et solutions !

Les différents types de poêles à bois

Il existe principalement trois catégories de poêles à bois :

  1. Le poêle à bois traditionnel : il fonctionne avec des bûches et offre un rendement compris entre 60% et 80%. Esthétique et convivial, il est cependant moins pratique que d’autres modèles car il nécessite un approvisionnement manuel;
  2. Le poêle à granulés de bois : égréments appelé pellet, il offre un rendement entre 85% et 95% et se distingue par sa facilité d’utilisation. Son système automatique permet de contrôler la température et l’allumage;
  3. Le poêle hybride : combinant les avantages du poêle à bûches et à granulés, son rendement peut atteindre jusqu’à 90%. Il possède un réservoir pour stocker les granulés et faciliter ainsi son approvisionnement.

Le choix des matériaux

Le choix des matériaux pour votre poêle à bois est essentiel en termes de performance thermique et de durabilité :

  • L’acier : souvent utilisé pour les modèles d’entrée de gamme, il présente une bonne conductivité thermique mais peut se déformer à haute température;
  • La fonte : privilégiée pour les poêles haut de gamme, elle est résistante et durable, mais plus lente à chauffer. Elle offre cependant une meilleure inertie thermique;
  • Les matériaux réfractaires : comme la pierre ollaire, la faïence ou le vermiculite, ils permettent une meilleure restitution de la chaleur et garantissent une qualité de chauffe supérieure.

L’installation et l’entretien d’un poêle à bois

Pour assurer le bon fonctionnement de votre poêle à bois, quelques précautions sont nécessaires :

  1. Vérifiez la compatibilité : avant toute installation, assurez-vous que votre logement est apte à accueillir un dispositif de ce type et qu’il dispose d’un conduit de cheminée conforme;
  2. Faites appel à un professionnel qualifié : l’installation doit être effectuée par un professionnel qui vous délivrera un certificat de conformité garantissant le respect des normes en vigueur;
  3. Entretenez régulièrement votre appareil : le ramonage du conduit de fumée est obligatoire au moins une fois par an. De même, nettoyez régulièrement le foyer et le cendrier, et vérifiez l’étanchéité des joints.
Sur le même thème :  Chauffage d’appoint ou principal : Quelle place pour le poêle à bois ?

Les aides financières pour l’achat d’un poêle à bois

En France, plusieurs dispositifs sont mis en place pour encourager l’utilisation de solutions de chauffage écologiques, dont le poêle à bois :

  1. MaPrimeRénov’ : en fonction de vos revenus et du niveau de performance énergétique de l’appareil choisi, cette prime peut couvrir jusqu’à 50% des coûts d’achat;
  2. L’éco-PTZ : ce prêt à taux zéro permet de financer les travaux d’amélioration de la performance énergétique, incluant l’installation d’un poêle à bois;
  3. La TVA réduite : si votre logement a plus de deux ans et que vous faites appel à un professionnel qualifié pour l’installation, profitez d’une TVA à 5,5% au lieu de 20%;
  4. Les aides locales : renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre région, car certaines collectivités proposent des aides supplémentaires sur la base de critères spécifiques.

En somme, choisir un poêle à bois adapté à votre logement, vos besoins et vos préférences demande une réflexion approfondie. Prenez le temps de bien étudier les différentes alternatives disponibles et n’hésitez pas à solliciter l’aide de professionnels pour vous guider dans votre démarche.

Khaled D