Automobilistes : Mauvaise nouvelle… Encore une amende de 135€ avec ces nouveaux radars de covoiturage !

Khaled D

Publié le

amende radar de covoiturage

Partagez cet article avec vos proches !

Les radars de covoiturage font leur apparition sur les routes françaises pour lutter contre l’utilisation abusive des voies réservées au covoiturage. Ces nouveaux dispositifs, déployés dans plusieurs grandes villes du pays, sont destinés à contrôler le nombre de passagers à bord des véhicules et à sanctionner les contrevenants. Découvrez comment fonctionnent ces radars et quelles sont les amendes encourues en cas d’infraction.

Où trouver les radars de covoiturage ?

Les radars de covoiturage sont principalement installés aux abords des grandes agglomérations françaises, notamment à Annecy, Grenoble, Lille, Lyon et Strasbourg, qui ont déjà mis en place des voies réservées aux véhicules pratiquant le covoiturage. Leur objectif est de fluidifier la circulation aux heures de pointe en réservant l’accès à certaines voies aux automobilistes accompagnés d’au moins un passager.

Liste des villes équipées de radars de covoiturage :

  • Annecy
  • Grenoble
  • Lille
  • Lyon
  • Strasbourg
  • Paris

Comment fonctionnent les radars de covoiturage ?

Ces radars innovants utilisent une technologie combinant une intelligence artificielle et une caméra thermique. Grâce à cet équipement, il est possible de contrôler la présence de passagers à bord des véhicules empruntant les voies réservées au covoiturage. En cas d’infraction constatée, une contravention est dressée.

Les 10 habitudes financières qui vous rendront pauvre si vous n’y renoncez pas !

Quelles sont les sanctions encourues en cas d’infraction ?

Les automobilistes qui empruntent les voies réservées au covoiturage sans respecter les conditions requises s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Voici le détail des sanctions encourues en fonction des situations :

  • Première infraction : Amende forfaitaire de 135 euros (minorée à 90 euros si paiement anticipé)
  • Récidive : Amende pouvant être majorée en fonction du nombre d’infractions

Conseils pour éviter les infractions liées aux radars de covoiturage

Pour être en règle et éviter les sanctions liées à l’utilisation illégale des voies réservées aux véhicules pratiquant le covoiturage, il est important de respecter les consignes suivantes :

  • Avant d’emprunter une voie réservée, vérifiez que les conditions sont remplies. Il faut généralement être au moins deux personnes dans le véhicule pour avoir le droit d’accès aux voies de covoiturage.
  • Lisez attentivement les panneaux de signalisation pour connaître les horaires auxquels la circulation sur ces voies est réservée ou les types de véhicules concernés.
  • Si vous ne pratiquez pas le covoiturage, préférez les voies normales de circulation afin d’éviter toute sanction.

Pourquoi encourager le covoiturage ?

La mise en place des radars de covoiturage s’inscrit dans une démarche globale visant à favoriser la mobilité partagée et à réduire les émissions polluantes liées aux transports. Le développement du covoiturage permet ainsi de lutter contre l’autosolisme et les embouteillages, tout en offrant une solution écologique et économique pour se déplacer. Favoriser le covoiturage, c’est également :

  • Réduire les coûts de transport (carburant, péages) pour chacun des participants
  • Limiter le nombre de véhicules sur les routes, ce qui diminue les risques d’accident
  • Participer activement à la préservation de l’environnement en diminuant les émissions de gaz à effet de serre

En conclusion, les radars de covoiturage sont un dispositif novateur permettant de renforcer le respect des voies réservées au covoiturage et d’encourager cette pratique bénéfique pour l’environnement et pour les usagers. Soyez vigilant et respectez les règles pour éviter les sanctions et contribuer à l’amélioration du trafic routier.

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !

Laisser un commentaire