La puff sera-t-elle bientôt interdite ?

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Les puffs vont-elles vivre leurs derniers jours en France ? L’actualité politique remet régulièrement au cœur des débats le futur de ces petites cigarettes électroniques jetables. Le 04 décembre dernier, l’Assemblée Nationale a voté en faveur de son interdiction, qui pourrait tomber dès 2024.

Le gouvernement français envisage d’interdire la puff

En septembre dernier, la Première ministre Élisabeth Borne, elle-même utilisatrice de cigarettes électroniques, a annoncé la possibilité d’une interdiction de la puff en France. Les puffs, qui sont des appareils jetables avec une courte durée de vie, ressemblent à des sortes de gros stylos de type marqueurs. Elles contiennent un réservoir avec du e-liquide, qui est le produit transformé en aérosol, qui ressemble à s’y méprendre à de la fumée.

Les puffs sont souvent fortement dosées en nicotine et se déclinent en de nombreux arômes. Le goût de tabac est loin d’être le seul arôme, puisque l’on trouve également des saveurs de fruits, des saveurs de bonbons ou encore des saveurs imitant des desserts.

Leur avenir est incertain en France, car le gouvernement vient de se prononcer pour son interdiction. La proposition de loi doit désormais passer au sein du Sénat. Concrètement, les puffs pourraient disparaître dès l’été 2024. C’est en tout cas ce que laisse entendre le gouvernement français.

Pourquoi la France souhaite interdire la puff ?

Pour Élisabeth Borne, les puffs « donnent des mauvaises habitudes aux jeunes ». Ces cigarettes électroniques jetables sont en effet plébiscitées par les adolescents, qui sont de plus en plus nombreux à en utiliser. Selon l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT), 13% des jeunes entre 13 et 16 ans ont déjà utilisé une puff.

Les puffs sont par ailleurs nocives pour l’environnement, puisqu’elles ne peuvent pas être rechargées. Des professionnels du secteur de la vape comme Nicovip recommandent l’achat de cigarettes électroniques rechargeables, qui ont une durée de vie de plusieurs années et qui peuvent être recyclées. Ils alertent également sur le recours au vapotage chez les jeunes et avertissent que les e-cigarettes ne doivent être utilisées que par des adultes afin d’arrêter de fumer.

Quelles sont les alternatives à la puff ?

Les puffs rechargeables, qui comportent une batterie pouvant être rechargée via un câble USB et un système de cartouches d’e-liquides, sont une alternative à la puff. Les autres modèles de cigarette électronique, comme les pod mods ou les mods avec un clearomiseur, sont sans doute la meilleure alternative aux puffs. Bien qu’un peu plus complexes à utiliser (il faut par exemple changer régulièrement de résistance), ils sont économiques sur le long terme et se rechargent avec des flacons d’e-liquides.

Les flacons d’e-liquides existent avec des taux de nicotine très variés, ce qui permet de réduire progressivement le dosage de nicotine et donc la quantité de nicotine consommée au cours d’une journée. Cela donne la possibilité de faire un sevrage nicotinique et d’arrêter totalement de fumer, puis d’arrêter de vapoter.

Khaled D

Laisser un commentaire