Chauffage : Les aérateurs de fenêtre sont-ils utiles ? Je peux les boucher pour limiter les courants d’air ?

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Les aérateurs de fenêtre sont des dispositifs destinés à améliorer la ventilation et le renouvellement de l’air intérieur dans un bâtiment. Ils permettent une circulation d’air naturelle et contribuent à réguler l’humidité afin de prévenir la formation de moisissures. De plus, les aérateurs de fenêtres peuvent également aider à économiser de l’énergie en réduisant le besoin de climatisation ou de chauffage. Dans cet article, nous allons explorer le fonctionnement, les avantages et les inconvénients des aérateurs de fenêtre, ainsi que la possibilité de les boucher pour diverses raisons.

Fonctionnement des aérateurs de fenêtre

Le principe de fonctionnement des aérateurs de fenêtre est relativement simple. Il s’agit d’une ouverture munie d’une grille qui laisse passer l’air entre l’intérieur et l’extérieur d’un bâtiment. Cette ouverture peut être pratiquée directement sur la fenêtre (généralement dans le cadre) ou sur une partie fixe adjacente à celle-ci, comme le montant ou le dormant. L’aération se fait grâce au passage naturel de l’air dû aux différences de température et de pression entre l’intérieur et l’extérieur.

Il existe différents types d’aérateurs de fenêtres qui conviennent à différentes situations :

  • Aérateurs statiques : ce sont les plus simples et les moins chers. Ils permettent une circulation d’air constante mais ne sont pas réglables.
  • Aérateurs à débit variable : ils offrent la possibilité de régler le niveau d’aération en fonction des besoins, grâce à un mécanisme manuel ou automatique. Cela permet une meilleure adaptation aux conditions extérieures et intérieures, ainsi qu’une optimisation de l’économie d’énergie.
  • Aérateurs hygroréglables : ces aérateurs ajustent automatiquement leur débit en fonction du taux d’humidité ambiant. Ils contribuent ainsi à maintenir un équilibre entre le renouvellement de l’air et la conservation de l’énergie.
Sur le même thème :  Isolation thermique et chauffage : Le duo gagnant pour économiser de l'énergie

Avantages des aérateurs de fenêtre

L’utilisation d’aérateurs de fenêtres présente plusieurs avantages :

  1. Amélioration de la qualité de l’air intérieur : les aérateurs favorisent le renouvellement de l’air et l’évacuation des polluants et des allergènes, ce qui améliore la qualité de l’air et préserve la santé des occupants du bâtiment.
  2. Régulation de l’humidité : en évacuant l’air humide et en faisant entrer de l’air frais, les aérateurs participent à la lutte contre les problèmes d’humidité, comme les moisissures ou les acariens.
  3. Economies d’énergie : en permettant une meilleure circulation de l’air et en réduisant les besoins de chauffage ou de climatisation, les aérateurs favorisent l’économie d’énergie.

Inconvénients des aérateurs de fenêtre

Malgré leurs nombreux avantages, les aérateurs de fenêtres peuvent aussi présenter certains inconvénients :

  1. Bruit : les aérateurs peuvent laisser passer les bruits extérieurs, ce qui peut être gênant dans un environnement urbain bruyant.
  2. Froid : durant les périodes de grand froid, les aérateurs peuvent laisser entrer de l’air froid, créant ainsi des sensations de courants d’air peu agréables et augmentant la consommation énergétique pour chauffer le bâtiment.
  3. Perte d’étanchéité : si mal installés ou détériorés, les aérateurs peuvent occasionner des problèmes d’étanchéité et entrainer des infiltrations d’eau de pluie ou d’air froid.

Peut-on boucher les aérateurs de fenêtre ?

Dans certaines situations, il peut être tentant de boucher les aérateurs de fenêtre pour limiter les désagréments qu’ils peuvent causer. Cependant, cela n’est pas vraiment recommandé, car cela empêche la correcte ventilation du bâtiment et peut aggraver les problèmes d’humidité et de qualité de l’air intérieur. Il est préférable d’opter pour des solutions alternatives, comme l’installation d’aérateurs à débit variable ou hygroréglables qui permettent une meilleure adaptation aux besoins et aux conditions intérieures et extérieures.

Sur le même thème :  Vitre de Poêle à Bois : Nos astuces contre son noircissement et comment la nettoyer

Matériaux et types de fenêtres compatibles avec les aérateurs

Les aérateurs de fenêtre peuvent être installés sur différentes sortes de matériaux :

  • Fenêtres en bois : les aérateurs sont généralement fixés dans le cadre de la fenêtre et leur installation nécessite un minimum d’espace disponible. Les fenêtres anciennes peuvent parfois ne pas offrir cette possibilité, il faudra alors étudier d’autres options d’aération.
  • Fenêtres en PVC : elles offrent plus de flexibilité pour l’installation des aérateurs, car le PVC est un matériau facilement modifiable. De nombreux modèles d’aérateurs sont spécifiquement conçus pour s’adapter aux fenêtres en PVC.
  • Fenêtres en aluminium : tout comme le PVC, l’aluminium permet une intégration simple des aérateurs, avec des designs souvent modernes et discrets.

En ce qui concerne les entrées d’air, elles peuvent être positionnées de différentes façons selon le type de fenêtre :

  • Aérateurs sur châssis : ils sont directement intégrés dans le cadre de la fenêtre et conviennent à tous les types de fenêtres (à battants, coulissantes, oscillo-battantes, etc.).
  • Aérateurs sur dormant : ils sont installés sur la partie fixe de la fenêtre et nécessitent un espace suffisant entre le châssis et le dormant pour permettre leur installation.

Les aérateurs de fenêtres représentent une solution efficace pour améliorer la qualité de l’air intérieur, lutter contre l’humidité et réaliser des économies d’énergie. Avant de se décider à les installer, il est essentiel de bien cerner leurs avantages et inconvénients, ainsi que les spécificités liées aux différents types de matériaux et de fenêtres.

Sur le même thème :  Est-ce déjà le moment d'allumer son chauffage ? Voici ce que recommande les PRO !
Khaled D

Laisser un commentaire