Climatisation : combien vous coûtera l’installation cette année ?

Khaled D

Publié le

coût installation climatisation

Partagez cet article avec vos proches !

Points clés Détails
🌀 Type de climatiseur Considérer le système split ou monobloc selon les besoins
📏 Surface à climatiser Evaluer le coût sur la puissance nécessaire pour la superficie
💼 Main-d’œuvre Comparer les devis pour des tarifs optimisés de main-d’œuvre
🔧 Accessoires Inclure les coûts des accessoires nécessaires comme goulottes et câbles

Estimer le budget nécessaire pour la mise en place d’un système de climatisation en 2024 exige une compréhension des différentes composantes qui influencent le coût final. Ces éléments vont de la sélection du type de climatiseur à l’installation proprement dite, en passant par le choix des matériaux et de la main-d’œuvre.

Facteurs déterminants le coût d’installation d’une climatisation

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour évaluer le montant de l’installation d’une climatisation dans votre logement ou vos locaux professionnels.

Le type de climatiseur joue un rôle crucial dans cette estimation. Par exemple, l’installation d’un système split peut être plus coûteuse qu’un système monobloc en raison de la complexité d’installation des unités intérieures et extérieures.

Le choix de la technologie, qu’il s’agisse d’un modèle standard ou d’une climatisation réversible (chauffage et refroidissement), influence également le prix. Les systèmes réversibles tendent à être plus onéreux en raison de leur double fonctionnalité.

Sur le même thème :  Les erreurs courantes à éviter en matière de climatisation dans votre logement

La surface à climatiser est aussi un élément déterminant. Plus la superficie est grande, plus le système doit être puissant, ce qui peut augmenter le coût d’achat et d’installation.

Enfin, les coûts de main-d’œuvre varient selon les régions et les professionnels. Il est conseillé de demander plusieurs devis pour comparer les tarifs.

Vue d’ensemble des types de climatiseurs et de leurs coûts

Les climatiseurs se déclinent en divers modèles, chacun adapté à des besoins et des budgets spécifiques.

Les climatiseurs monoblocs, faciles à installer, sont souvent les moins chers. Mais ils peuvent être moins efficaces pour les grandes surfaces.

Les systèmes split, qui se composent d’unités intérieures et extérieures, sont plus efficaces pour une climatisation homogène et discrète. Cependant, ils nécessitent une installation professionnelle plus complexe et donc plus coûteuse.

Les climatiseurs réversibles présentent l’avantage de fournir à la fois une fonction de chauffage en hiver et de climatisation en été, ce qui justifie leur coût initial supérieur.

Quels accessoires pour l’installation et leurs coûts associés ?

L’installation d’une climatisation implique différents accessoires essentiels dont le coût peut significativement influer sur le budget global.

Les supports de fixation varient de 30 à 60 euros, selon qu’ils sont destinés au sol ou au mur.

Les liaisons frigorifiques et les goulottes de protection sont vendues au mètre, avec des prix pouvant aller de 8 à 35 euros par mètre.

Les câbles électriques et la bande isolante sont également nécessaires pour garantir une installation sécurisée et optimisée, représentant quelques euros supplémentaires par mètre.

Sur le même thème :  Votre maison mérite la meilleure climatisation pour cet été : voici comment bien la choisir !

Également, une pompe de relevage peut être nécessaire, surtout si l’unité extérieure est placée en dessous du niveau de l’unité intérieure, avec des coûts avoisinant 120 à 150 euros.

Afin d’offrir une perspective claire, voici un tableau récapitulant les prix moyens des accessoires nécessaires pour l’installation d’une climatisation :

Accessoire Prix moyen
Support équerre 30 à 45 €
Support sol 9 à 60 €
Liaison frigorifique (par mètre) 8 à 15 €
Goulotte (par mètre) 7 à 35 €
Câble électrique (par mètre) 1.5 à 3 €
Bande isolante (par rouleau) 7 à 10 €
Pompe de relevage 120 à 150 €

Subventions et aides disponibles pour réduire le coût d’installation

Plusieurs aides et subventions peuvent alléger le coût d’une installation de climatisation, rendant l’investissement initial plus accessible.

Des dispositifs comme Ma Prime Rénov’ permettent de bénéficier de crédits d’impôt pour la rénovation énergétique, incluant l’installation de systèmes de climatisation éco-énergétiques.

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) sont une autre option, proposant des aides financées par les fournisseurs d’énergie pour encourager les économies d’énergie chez les particuliers.

En outre, certaines régions proposent des aides spécifiques aux propriétaires pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des habitations.

Il est recommandé de se renseigner auprès des autorités locales ou de consulters des professionnels qualifiés pour comprendre les aides disponibles correspondant à votre situation.

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !