En 2024 faut-il investir dans l’ancien ou acheter dans le neuf ?

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

En 2024, face à un marché immobilier complexe, les futurs propriétaires se questionnent : investir dans l’immobilier ancien ou se tourner vers le neuf ? Découvrez les avantages et les inconvénients de ces deux options, tout en tenant compte de la situation économique et des tendances immobilières actuelles.

2023 : Une année de bascule pour le marché immobilier

L’année 2023 a été une période de transformations pour le marché immobilier en France. On a constaté une baisse considérable dans le nombre de transactions immobilières, tombant de plus d’un million à 890 000 ventes, soit une diminution de 20 % par rapport à 2022. Par ailleurs, les prix immobiliers en France ont connu un ralentissement en 2023. 

À Paris, par exemple, le prix au m² pour les logements anciens est redescendu en dessous de 10 000 €. De plus, la combinaison des restrictions imposées par la réforme du DPE et de la diminution du taux de rotation des biens a entraîné une réduction de 18 % de l’offre locative, provoquant ainsi une augmentation des loyers de 3,2 % sur un an.

Sur le même thème :  Investissement immobilier : 5 bases essentielles pour débuter en toute tranquillité

Quelle situation immobilière pour 2024 ?

L’année 2024 arrive avec son lot de complications pour les investisseurs immobiliers. L’augmentation des taux de crédit, passant de 1,06 % à 4 % entre juin 2022 et septembre 2023, a considérablement réduit la capacité d’emprunt des acheteurs. Cette situation s’est accompagnée d’une baisse modérée des prix immobiliers, notamment dans des villes comme Paris et Lyon. Toutefois, cette baisse ne compense pas entièrement la hausse des taux, créant un climat d’incertitude pour les acheteurs. Il est à noter que, malgré cette hausse, il reste plus judicieux d’envisager l’achat d’un logement afin d’en devenir propriétaire plutôt que d’opter pour la location.

Investir dans l’ancien : Ses avantages

L’immobilier ancien, souvent situé dans les centres-villes, peut attirer par son charme historique. Ces logements offrent souvent un cachet unique avec des caractéristiques architecturales anciennes comme des cheminées, des moulures, ou encore des poutres en bois. Cependant, ces avantages peuvent être contrebalancés par des coûts de rénovation parfois élevés, notamment pour améliorer les performances énergétiques. De plus, les frais de notaire sont traditionnellement plus élevés pour l’ancien, se situant entre 7 et 8%.

Acheter du neuf 

Les biens immobiliers neufs, quant à eux, offrent des avantages en termes de performances énergétiques (étiquettes A à C) et de frais de notaire réduits (entre 2 et 3%). Les garanties constructeurs et la possibilité de bénéficier de dispositifs fiscaux comme la loi Pinel pour l’investissement locatif sont également attractifs. Néanmoins, le coût d’acquisition d’un bien neuf reste généralement plus élevé, et le style moderne peut ne pas plaire à tous.

Sur le même thème :  Comment trouver un programme immobilier de maisons neuves ?

Faire appel à un courtier immobilier?

Dans ce contexte, l’accompagnement d’un courtier immobilier peut-être important. Il peut aider les acheteurs à réaliser leurs souhaits d’achat dans le marché pour 2024, en les guidant vers les meilleures options de financement et en les conseillant sur le choix entre l’ancien et le neuf en fonction de leur situation personnelle et de leurs objectifs d’investissement.

Quel choix pour 2024 ?

En définitive, le choix entre investir dans l’ancien ou acheter dans le neuf en 2024 dépend largement des priorités individuelles, du budget, et des objectifs à long terme de chaque acheteur. La situation immobilière actuelle, marquée par des taux de crédit élevés et des prix fluctuants, impose une réflexion approfondie et une bonne planification. Un courtier immobilier peut s’avérer être un allié dans cette démarche, offrant une expertise et des conseils personnalisés pour prendre la meilleure décision.

Khaled D

Laisser un commentaire