Isolation thermique : quelle épaisseur de liège pour isoler un mur intérieur ?

Khaled D

Publié le

épaisseur isolant liège

Partagez cet article avec vos proches !

L’isolation d’un mur intérieur est une étape cruciale pour garantir le confort thermique et acoustique de votre maison. Le choix du matériau isolant joue un rôle central dans cette démarche, et parmi les options disponibles, le liège se démarque par ses nombreuses qualités. Mais quelle épaisseur de liège convient-il de choisir pour obtenir une isolation optimale ? Cet article explore en détail les différentes considérations à prendre en compte.

Pourquoi choisir le liège comme isolant ?

Les propriétés naturelles du liège

Le liège est un matériau naturel extrait de l’écorce des chênes-lièges. Il présente plusieurs avantages notamment sa résistance à l’humidité, son élasticité et sa durabilité. En outre, il est biodégradable et recyclable, ce qui en fait un choix écologique pour l’isolation intérieure.

Isolation thermique et phonique

Le liège possède d’excellentes propriétés d’isolation thermique et phonique. Ses cellules alvéolaires emprisonnent l’air, réduisant ainsi les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur. De plus, il absorbe efficacement les vibrations et les bruits, améliorant le confort acoustique au sein de l’habitat.

Épaisseurs disponibles pour isoler un mur intérieur

Plaques de liège de faible épaisseur (10 mm – 30 mm)

Ces plaques sont appropriées pour des travaux où l’espace disponible est restreint ou quand une isolation légère est suffisante. Par exemple :

  • Isoler un petit espace ou des surfaces décoratives
  • Renforcer une isolation existante sans réduire l’espace habitable
Sur le même thème :  Réaliser une isolation thermique soi-même : Est-ce vraiment une bonne idée ? Comment faire ?

Cependant, elles ne conviennent pas pour des besoins d’isolation thermique intensifs.

Plaques de liège de moyenne épaisseur (40 mm – 60 mm)

Cette gamme est idéale pour la plupart des projets d’isolation de murs intérieurs. Elles offrent un bon compromis entre performance et encombrement, tout en répondant efficacement aux besoins standards d’isolation thermique et phonique :

  • Chambres à coucher, séjour, bureau
  • Salles nécessitant une bonne isolation phonique comme une salle TV ou musique

Elles procurent un confort thermique significatif en toutes saisons, limitant les ponts thermiques.

Plaques de liège de grande épaisseur (70 mm et plus)

Ces plaques sont réservées aux projets nécessitant une isolation renforcée. Elles sont particulièrement adaptées pour :

  • Isoler des murs donnant sur l’extérieur dans des climats rigoureux
  • Créer un espace complètement insonorisé (studio d’enregistrement, etc.)

Non seulement elles maximisent la rétention de chaleur en hiver et la fraîcheur en été, mais elles offrent également une barrière acoustique exceptionnelle.

Facteurs influençant le choix de l’épaisseur

Type de mur et état actuel

Il est essentiel d’examiner le type de mur que vous allez isoler. Un mur en pierre nécessitera une épaisseur différente qu’un mur en béton ou en brique. L’état actuel du mur joue aussi un rôle important : un mur déjà partiellement isolé pourrait nécessiter moins d’épaisseur.

Climat et exposition

Le climat de votre région influence grandement le choix de l’épaisseur. Dans les zones à climats rigoureux avec de fortes variations de température, une épaisseur plus importante sera nécessaire pour assurer une isolation optimale. L’orientation du mur (au nord ou bien exposée aux vents) a aussi son importance.

Contrainte d’espace intérieur

L’épaisseur de la plaque de liège ne doit pas trop empiéter sur l’espace habitable. Il est essentiel de trouver un équilibre entre efficacité isolante et perte d’espace utilisable, surtout dans les petites pièces.

Sur le même thème :  Logement : Comment améliorer votre isolation thermique de la cave au grenier ?

Mise en œuvre de l’isolation en liège

Préparation et installation

Avant toute intervention, il convient de préparer correctement les murs : nettoyage, réparation des fissures et, si nécessaire, pose d’un traitement contre l’humidité. La fixation des plaques de liège peut se faire par collage ou vissage selon les recommandations du fabricant et la nature du support.

Finitions après pose

Une fois les panneaux installés, il est possible de réaliser des finitions variées telles que l’enduit, la peinture ou la pose de lambris pour harmoniser l’esthétique intérieure. Attention toutefois à choisir des produits compatibles avec le liège pour préserver ses propriétés isolantes.

Comparaison avec d’autres matériaux isolants

Laine de verre vs. liège

La laine de verre est couramment utilisée pour l’isolation des murs intérieurs. Elle offre une performance thermique satisfaisante, mais demeure moins durable et environ deux fois plus épaisse que le liège pour une même efficacité. De plus, elle est irritante pour la peau lors de l’installation et nécessite des équipements de protection.

Polystyrène expansé vs. liège

Ce matériau synthétique présente une isolation thermique efficace et est résistant à l’humidité. Toutefois, il n’est pas recyclable et libère des composés chimiques volatils. La conductivité thermique du liège est comparable, et ce dernier offre l’avantage supplémentaire de meilleures performances acoustiques.

Fibre de bois vs. liège

La fibre de bois est une autre solution naturelle d’isolation offrant de bonnes propriétés thermiques et phoniques. Cependant, elle reste moins résistante à l’humidité comparée au liège et généralement nécessite une épaisseur supérieure pour obtenir les mêmes performances d’isolation thermique.

Coût et rentabilité de l’isolation en liège

Investissement initial

Le liège est relativement plus cher que certains autres matériaux isolants, ce qui peut représenter un obstacle initial. Néanmoins, cet investissement est souvent justifié par la durabilité accrue et les économies d’énergie réalisées à long terme.

Sur le même thème :  Isolation thermique par l'extérieur : Combien ça vous coûtera réellement ?

Économies énergétiques à long terme

Grâce à ses propriétés isolantes exceptionnelles, le liège contribue substantiellement à la réduction des coûts de chauffage en hiver et de climatisation en été. Les factures d’énergie s’en trouvent diminuées, amortissant progressivement le coût initial de l’investissement.

Bénéfices écologiques

En choisissant le liège, vous optez pour un matériau respectueux de l’environnement, retraçable et renouvelable. Cela participe non seulement à réduire l’empreinte carbone de votre habitation, mais également à encourager une dynamique économique durable.

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !