Assurance auto : Que faire quand on a été résilié ?

Khaled D

Publié le

assurance auto pour résiliés

Partagez cet article avec vos proches !

Se faire résilier par son assureur peut être un véritable parcours du combattant pour retrouver une nouvelle assurance auto. Mais pas de panique ! Nous allons tenter de vous expliquer comment faire face à cette situation et trouver rapidement une solution adaptée à vos besoins.

Comprendre les raisons de la résiliation

Première étape importante : identifier les raisons qui ont poussé votre assureur à mettre fin au contrat. Parmi les motifs les plus fréquents, on trouve :

  • Non-paiement des cotisations
  • Malus trop élevé
  • Trop de sinistres déclarés
  • Fausse déclaration ou omission lors de la souscription

Comprendre ces raisons vous permettra d’adapter votre recherche et d’identifier les garanties nécessaires lors de votre démarche auprès d’un nouvel assureur.

Rechercher activement un nouvel assureur

Une fois les raisons de la résiliation identifiées, il est temps de chercher un nouvel assureur auto. attention, certains assureurs classiques peuvent être réticents à accepter des conducteurs résiliés en raison de leur profil jugé « à risque ». C’est pourquoi il est essentiel de bien orienter ses recherches et d’étudier les différentes offres disponibles sur le marché.

Comparer les assurances spécialisées

Certaines compagnies d’assurances, comme SOS Malus, sont spécialisées dans l’accompagnement des conducteurs résiliés. Elles proposent une assurance auto adaptée aux résiliés et peuvent donc être une bonne solution pour retrouver rapidement une couverture auto.

Pour trouver ces assureurs spécialisés, n’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne qui vous permettra de comparer les offres et tarifs proposés par différentes compagnies. Prenez le temps d’étudier chaque proposition et vérifiez attentivement les garanties incluses afin de choisir celle qui correspondra le mieux à vos besoins et votre budget.

Négocier avec des assureurs classiques

Bien que ce soit plus compliqué, il est tout de même possible de tenter sa chance auprès d’assureurs classiques. Dans cette situation, la transparence est de mise : il est essentiel d’être honnête sur les raisons de la résiliation et d’expliquer les circonstances qui ont mené à cette situation.

Si vous avez réalisé des actions positives pour améliorer votre profil (comme suivre un stage de récupération de points ou payer vos cotisations impayées), mettez-les en avant lors de vos discussions. Cela atténuera l’aspect « à risque » de votre dossier et pourra convaincre certaines compagnies traditionnelles de vous accorder une seconde chance.

Les 10 habitudes financières qui vous rendront pauvre si vous n’y renoncez pas !

Souscrire une assurance temporaire

En cas de difficultés pour trouver un nouvel assureur rapidement, il est possible de souscrire une assurance auto temporaire. Ce type de contrat est disponible pour une durée limitée (de 1 à 90 jours) et offre les garanties minimales obligatoires pour pouvoir continuer à conduire.

L’assurance temporaire peut être une solution intéressante pour rester en conformité avec la loi en attendant de trouver un assureur permanent. Cependant, notez que les tarifs sont généralement plus élevés que pour un contrat classique, il s’agit donc d’une solution intermédiaire et non de longue durée.

Résorber son malus

Pour ceux qui ont été résiliés à cause d’un malus trop élevé, travailler sur son comportement au volant sera essentiel pour retrouver une assurance moins chère à l’avenir. Voici quelques actions à entreprendre :

  1. Respecter le code de la route : diminution des infractions et risque d’accidents
  2. Adopter une conduite souple et préventive : réduction de la consommation de carburant et usure du véhicule
  3. Suivre un stage de récupération de points : amélioration de votre image auprès de futurs assureurs

N’oubliez pas qu’une année sans sinistre responsable permet de réduire son malus, il est donc crucial de mettre toutes les chances de votre côté pour éviter d’autres problèmes avec vos assurances futures.

Se tourner vers une assurance au kilomètre

Enfin, si vous êtes un conducteur résilié avec un faible usage de votre véhicule, pensez à l’assurance auto au kilomètre. Cette formule est adaptée aux conducteurs qui roulent peu, et donc potentiellement moins à risque d’accidents. En payant uniquement en fonction du nombre de kilomètres parcourus, vous diminuez le montant de vos cotisations et maximisez vos chances d’être accepté par un nouvel assureur.

Dans tous les cas, garder une attitude proactive et optimiste vous aidera à trouver plus rapidement une nouvelle assurance auto après avoir été résilié. Soyez transparent lors des discussions avec les compagnies et mettez en avant vos efforts pour améliorer votre situation afin d’obtenir des offres intéressantes et adaptées à vos besoins.

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !

Laisser un commentaire