Les petites astuces pour négocier son salaire efficacement et obtenir plus !

Khaled D

Publié le

négocier son salaire

Partagez cet article avec vos proches !

Négocier son salaire peut être une expérience stressante, mais c’est une étape cruciale pour garantir que vous êtes rémunéré à votre juste valeur. Voici des stratégies et astuces pour vous aider à obtenir le salaire que vous méritez.

Faites vos recherches 📊

Avant toute négociation, il est essentiel de connaître la valeur de votre poste sur le marché. Consultez des sites comme Glassdoor, Payscale ou LinkedIn pour obtenir des informations sur les salaires dans votre secteur et votre région. Comparez les données recueillies et prenez en compte votre niveau d’expérience, vos compétences spécifiques et la taille de l’entreprise.

Voici quelques étapes pour bien préparer vos recherches :

  • Consultez des sites de comparaison de salaires.
  • Parlez à des collègues ou amis dans le même secteur.
  • Analysez les offres d’emploi similaires pour voir les salaires proposés.

Cette préparation vous donnera une base solide pour argumenter votre demande. Par exemple, si vous découvrez que le salaire médian pour votre poste dans votre région est de 50 000 euros par an, mais que vous apportez des compétences spécifiques et une expérience précieuse, vous pouvez justifier une demande de 55 000 euros ou plus.

Évaluez vos compétences et réalisations 🏆

Prenez le temps de dresser une liste de vos compétences et réalisations clés. Quels projets avez-vous menés à bien ? Quelles compétences spécifiques apportez-vous à l’entreprise ? Soyez précis et quantifiez vos réussites autant que possible.

Par exemple :

  • Augmentation des ventes de 20% l’année dernière.
  • Réduction des coûts de 15% grâce à un projet de restructuration.
  • Livraison de projets avant la date prévue avec des résultats remarquables.

Être capable de démontrer votre valeur ajoutée vous donnera un avantage lors de la négociation. Un dossier solide montrant que vous avez augmenté les ventes de 20% ou réduit les coûts de 15% renforce votre position.

Propriétaires : Les pièges à éviter dans la rédaction d’un bail pour votre location

Choisissez le bon moment ⏰

Le timing est crucial pour une négociation réussie. Demandez une augmentation après avoir accompli un projet important ou lors de votre évaluation annuelle. Évitez les périodes de stress intense pour l’entreprise, comme les fins de trimestre ou les périodes de restructuration.

Sur le même thème :  Rentabilisez votre temps à la maison : Découvrez comment gagner de l'argent sans quitter votre salon !

Prendre en compte le contexte économique de l’entreprise et de votre secteur peut également jouer en votre faveur. Par exemple, si l’entreprise vient de remporter un gros contrat ou a annoncé des bénéfices record, c’est un bon moment pour discuter de votre salaire.

Préparez votre argumentaire 💬

Préparez un discours clair et concis pour expliquer pourquoi vous méritez une augmentation. Mettez en avant vos recherches sur le marché, vos compétences et vos réalisations. Utilisez des faits et des chiffres pour soutenir vos arguments.

Voici quelques exemples de ce que vous pouvez inclure :

  • « J’ai augmenté les ventes de 20% l’année dernière. »
  • « J’ai dirigé un projet qui a réduit les coûts de 15%. »
  • « J’ai formé et encadré une équipe qui a surpassé les objectifs de performance. »

Soyez prêt à répondre aux objections de manière positive et constructive. Avoir un discours structuré et des exemples concrets montre que vous êtes sérieux et bien préparé.

Utilisez la technique du « Je suis curieux » 🤔

Lorsque vous discutez de votre salaire, utilisez des phrases comme « Je suis curieux de savoir comment vous avez déterminé ce chiffre. » Cela montre que vous êtes ouvert à la discussion et peut ouvrir la porte à une conversation plus détaillée sur votre rémunération.

Cette technique permet aussi de dépersonnaliser la négociation et de maintenir un ton professionnel et courtois. Elle invite votre employeur à partager leurs critères de décision, ce qui peut révéler des opportunités de négociation supplémentaires.

Ne donnez pas le premier chiffre 🚫💵

Essayez de ne pas être le premier à proposer un chiffre. Laissez l’employeur faire la première offre. Cela vous donne une meilleure position pour négocier.

Sur le même thème :  Dettes : Voici les 2 meilleurs méthodes pour les rembourser rapidement

Si on vous demande vos attentes salariales, répondez avec une fourchette basée sur vos recherches. Par exemple :

  • « Sur la base de mes recherches, je m’attends à un salaire compris entre 50 000 et 60 000 euros par an. »

Cela montre que vous avez fait vos devoirs tout en laissant de la place pour la négociation.

Pratiquez l’écoute active 👂

Écoutez attentivement ce que votre employeur a à dire. Comprendre leurs contraintes et préoccupations vous aidera à adapter votre argumentaire. Montrez que vous êtes flexible et prêt à trouver un compromis bénéfique pour les deux parties.

Reformulez leurs points pour montrer que vous avez bien compris et pour clarifier les points de négociation. Par exemple :

  • « Je comprends que le budget est serré cette année, mais avec mes résultats récents, je pense qu’une augmentation est justifiée. »

Cela démontre votre capacité à écouter et à collaborer.

Soyez prêt à arrêter les négociations

Soyez prêt à quitter la table si l’offre est loin de vos attentes. Connaître votre valeur et vos limites est crucial. Parfois, il est préférable de chercher d’autres opportunités plutôt que de se contenter d’un salaire insuffisant.

Préparez-vous mentalement à cette possibilité et ayez un plan B en cas de besoin. Cela vous donnera confiance et assurance lors de la négociation. Savoir que vous avez des alternatives renforce votre position et peut parfois même encourager l’employeur à faire une meilleure offre.

Discutez des avantages supplémentaires 🎁

Si l’augmentation salariale n’est pas possible, pensez aux avantages supplémentaires. Demandez des avantages comme des jours de congé supplémentaires, des horaires de travail flexibles, des opportunités de formation ou des primes de performance.

Parfois, ces avantages peuvent compenser une augmentation salariale moindre et améliorer votre qualité de vie. Par exemple :

  • Un horaire flexible peut avoir une grande valeur si vous avez des responsabilités familiales.
  • Des opportunités de formation peuvent améliorer vos compétences et votre employabilité.
  • Des jours de congé supplémentaires peuvent améliorer votre équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Suivez vos progrès 📈

Après avoir obtenu une augmentation, continuez à suivre vos réalisations et à évaluer votre valeur sur le marché. Cela vous préparera pour de futures négociations et vous aidera à rester compétitif dans votre domaine.

Sur le même thème :  "Jusqu'à 4000 €/mois ", c'est le salaire de ce métier méconnu et ne nécessitant aucun diplôme !

Gardez un journal de vos réussites et des compétences acquises pour avoir des preuves concrètes à présenter lors de votre prochaine évaluation. Cela montre que vous êtes proactif et engagé dans votre développement professionnel.

Négocier son salaire peut sembler intimidant, mais avec la bonne préparation et les bonnes techniques, vous pouvez obtenir ce que vous méritez. N’ayez pas peur de demander et de défendre vos intérêts ! 🚀

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !