Crowdfunding immobilier : Avec presque 10% /an, est-ce le nouvel eldorado des investisseurs ?

Khaled D

Publié le

crowdfunding immobilier

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Face à l’évolution du marché immobilier et des modes de financement, le crowdfunding immobilier se positionne comme une alternative intéressante pour investir. Dans cet article, nous vous expliquerons son fonctionnement, les raisons d’y investir, comment procéder et quels sont les risques associés.

Définition du crowdfunding immobilier

Le terme crowdfunding immobilier vient de la contraction des mots « crowd », qui signifie foule en anglais, et « funding » qui se traduit par financement. Il s’agit donc d’un mode de financement participatif permettant à plusieurs personnes, particuliers ou professionnels, d’investir ensemble dans un projet immobilier.

Ce type d’investissement peut concerner divers projets immobiliers tels que la construction, la rénovation ou encore l’achat d’un bien immobilier. Les plateformes de crowdfunding mettent ainsi en relation les porteurs de projets immobiliers avec les investisseurs qui souhaitent y participer financièrement.

Fonctionnement du crowdfunding immobilier

Le principe est assez simple : des particuliers, souhaitant investir dans l’immobilier mais n’ayant pas forcément les moyens ou la volonté d’acheter un bien en entier, décident de mettre leur argent en commun pour financer un projet. Cette mise en commun est gérée par une plateforme de crowdfunding immobilier, qui est chargée de sélectionner les projets proposés et d’accompagner les investisseurs dans leurs démarches.

Les étapes du crowdfunding immobilier

  1. Sélection des projets : Les plateformes de financement participatif immobilier sélectionnent les projets à présenter sur leur site en fonction de critères précis tels que la localisation, le type de bien ou encore la rentabilité attendue. Cette étape est cruciale, car elle permet de donner une certaine légitimité aux projets proposés et d’offrir aux investisseurs un certain niveau de sécurité.
  2. Mise en ligne des projets : Une fois les projets sélectionnés, ils sont présentés sur la plateforme avec une fiche détaillée comprenant notamment le montant à récolter, la durée de l’investissement et le rendement attendu.
  3. Investissement : Les particuliers qui souhaitent participer au financement d’un projet peuvent alors s’inscrire sur la plateforme et choisir le(s) projet(s) dans le(s)quel(s) ils souhaitent investir. Le ticket d’entrée commence même à 1€ sur certaines plateformes.
  4. Financement du projet et remboursement : Si l’objectif financier est atteint, le projet immobilier peut être lancé. Les fonds sont alors versés au promoteur du projet, qui se charge de sa réalisation. Les investisseurs perçoivent ensuite des intérêts sur leur mise en fonction du rendement annoncé. Ils récupèrent également leur capital investi à la fin de la durée prévue, généralement entre 12 et 36 mois.
Sur le même thème :  Immobilier : Éviter les pièges fréquents de la location courte durée

Pourquoi investir dans le crowdfunding immobilier ?

Il existe plusieurs raisons qui peuvent pousser un particulier à investir dans le crowdfunding immobilier :

  • La diversification : L’investissement dans l’immobilier est souvent considéré comme une valeur sûre et un moyen de diversifier son patrimoine et de changer des investissements financiers comme la bourse. Le crowdfunding permet d’accéder plus facilement à ce type d’investissement en proposant de participer à des projets variés avec des tickets d’entrée accessibles.
  • L’accessibilité : Les plateformes de financement participatif immobilier offrent l’opportunité d’investir dans des projets immobiliers de manière simple et rapide sur Internet.
  • La rentabilité : Selon les projets, les rendements annoncés sont souvent supérieurs à ceux proposés par les placements traditionnels, tels que l’épargne ou les assurances-vie.
  • La contribution au développement local : En participant au financement d’un projet immobilier, les investisseurs contribuent indirectement au développement économique et social de leur région en soutenant la création de logements ou d’entreprises.

Comment investir dans le crowdfunding immobilier ?

Pour se lancer dans cet investissement innovant, il est nécessaire de suivre certaines étapes :

  1. Choisir sa plateforme : Il est crucial de se renseigner sur les différentes plateformes existantes pour choisir celle qui correspond le mieux à ses attentes en termes de projets proposés, de rendements et de sécurité.
  2. S’inscrire : Une fois la plateforme choisie, il faut créer un compte utilisateur afin d’accéder aux différents projets immobiliers disponibles et pouvoir investir.
  3. Analyser les projets : Avant de sélectionner un projet, il est important de prendre en compte plusieurs critères tels que l’emplacement du bien, le promoteur, le type de projet ou encore le montant des intérêts versés.
  4. Investir : Une fois le(s) projet(s) choisi(s), il suffit de participer au financement en indiquant le montant souhaité. Les fonds sont alors bloqués jusqu’à ce que l’ensemble du montant nécessaire soit réuni.
Sur le même thème :  Investir dans des biens immobiliers nécessitant des travaux : Une bonne affaire ? On vous dit tout !

Les risques liés au crowdfunding immobilier

Comme tout investissement, le crowdfunding immobilier comporte certains risques qu’il convient de prendre en compte avant de se lancer :

  • Risque de non-remboursement : En cas de difficultés rencontrées par le porteur du projet (retard de construction, faillite, etc.), les investisseurs risquent de ne pas percevoir leurs intérêts ou de ne pas récupérer leur capital investi.
  • Risque de liquidité : Généralement, la durée de l’investissement varie entre 12 et 36 mois, ce qui signifie que l’argent investi est immobilisé pendant cette période sans possibilité de le récupérer rapidement.
  • Risque d’erreur : L’investissement participatif repose sur la sélection rigoureuse des projets par les plateformes. Toutefois, il est possible qu’un projet présenté comme attractif s’avère finalement moins rentable qu’espéré pour diverses raisons (évolution du marché immobilier, problèmes techniques, etc.).

Il est donc essentiel de bien se renseigner avant d’investir dans le crowdfunding immobilier, en particulier sur la plateforme choisie, les projets proposés et les risques encourus. Une bonne compréhension de ces éléments permettra à l’investisseur de faire un choix éclairé et de profiter au mieux des opportunités offertes par cette solution innovante.

Khaled D

Laisser un commentaire