Immobilier : Location courte ou longue durée, quel est le meilleur type d’investissement ?

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Dans le domaine de l’investissement immobilier, la location est un enjeu majeur pour les investisseurs. Entre location longue durée et location courte durée, il peut être difficile de trancher. Cet article vous propose d’analyser les avantages et inconvénients de chaque type de location, afin de déterminer quelle stratégie d’investissement locatif est la plus rentable.

Qu’est-ce que la location longue durée ?

La location longue durée est un type de location où la durée minimale du contrat de bail est généralement d’un an, voire trois ans si le propriétaire est une personne morale. Elle s’adresse principalement aux personnes désirant disposer d’un logement stable sur une période plus ou moins longue.

Caractéristiques de la location longue durée

Les points clés de la location longue durée sont :

  • Un bail d’une durée de 12 mois renouvelable automatiquement
  • Des loyers perçus mensuellement
  • Un taux de rentabilité moyennement élevé, mais régulier

Qu’est-ce que la location courte durée ?

La location courte durée, aussi appelée location saisonnière, concerne des locations de courte durée, généralement inférieures à 12 mois, avec des baux plus flexibles. Elle s’adresse à des locataires qui souhaitent louer un bien pour une durée limitée, tels que les vacanciers ou les personnes en mission professionnelle.

Sur le même thème :  Crédit immobilier : Comment évaluer les risques/bénéfices d'un investissement via un emprunt

Caractéristiques de la location courte durée

Les éléments principaux de la location courte durée sont :

  • Un bail d’une durée pouvant varier de quelques jours à plusieurs mois
  • Des loyers perçus généralement quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement
  • Un taux de rentabilité potentiellement élevé, mais soumis à des fluctuations saisonnières

Comparaison des avantages et inconvénients

Chaque type de location possède ses spécificités, avantages et inconvénients selon différents critères.

Rendements financiers

Tout d’abord, concernant les rendements, la location longue durée offre souvent une rentabilité régulière et moins fluctuante par rapport à la location courte durée. En effet, celle-ci peut générer des revenus plus importants sur certaines périodes (saisons touristiques ou événements exceptionnels), mais est également exposée à un risque de vacance locative (logement vacant sans locataire) plus important hors saison.

Risque locatif

Ensuite, le risque locatif est une autre variable à prendre en compte dans l’évaluation des options d’investissement locatif. La location longue durée permet de réduire ce risque grâce à un profil de locataire plus stable, ainsi qu’à des loyers moins exposés aux fluctuations du marché. En revanche, la location courte durée implique une rotation fréquente des locataires, ce qui augmente le risque de dégradation du bien et de non-paiement des loyers.

Gestion du bien

En termes de gestion du bien immobilier, la location longue durée est globalement plus simple à gérer pour un investisseur propriétaire. Le turn-over est plus faible, la vacance locative moindre et les démarches administratives souvent simplifiées. La location courte durée demande quant à elle une implication plus importante, notamment en matière d’entretien et de recherche de locataires, avec une activité pouvant être soumise à des contraintes réglementaires spécifiques selon les zones géographiques.

Sur le même thème :  Investir en bourse : 90 % des particuliers tombent dedans, quels sont ces pièges à éviter ?

Comment choisir entre location longue et courte durée ?

Le choix du type de location dépendra des objectifs de l’investisseur, de sa capacité à gérer son bien et des performances financières attendues.

Objectifs de l’investissement

Pour ceux recherchant avant tout une rentabilité élevée sur le court terme et prêts à s’impliquer davantage dans la gestion quotidienne de leur bien, la location courte durée peut être une option intéressante, malgré un niveau de risque plus important. À l’inverse, si l’on souhaite se constituer un patrimoine immobilier durable et assurer des revenus locatifs stables dans la durée, la location longue durée sera préférable.

Capacité de gestion

La gestion d’un bien en location longue durée est souvent moins chronophage et complexe, notamment grâce aux contrats de bail plus simples à mettre en place. En revanche, la location courte durée demande une attention particulière, avec des démarches administratives plus nombreuses et la nécessité de s’adapter continuellement aux demandes et besoins des locataires.

Performances financières attendues

En matière de rentabilité, les deux types de location peuvent être intéressants selon les conditions du marché immobilier local : un bien bien situé pourra générer une rentabilité exceptionnelle sur une courte période, tandis qu’un autre pourra offrir un rendement locatif stable sur le long terme. Ainsi, il conviendra d’évaluer l’évolution prévisible des prix appliqués selon la zone géographique et le type de bien visé, pour choisir l’option la plus rentable.

Sur le même thème :  Gestion locative : Les conseils indispensables pour vous prémunir des problèmes

Il n’existe pas de réponse unique quant au meilleur choix entre location courte ou longue durée : chaque investisseur devra déterminer ses priorités et objectifs, et analyser les opportunités et risques propre à chaque type de location. Il est recommandé de se faire accompagner par un professionnel de l’investissement immobilier, qui pourra fournir conseils et expertise pour déterminer la stratégie d’investissement locatif la plus rentable et adaptée à son profil.

Khaled D