Investissement locatif ou résidence principale ? Notre avis

famille sous un toit en carton

Investir dans l’immobilier peut être très rentable, en particulier dans les grandes villes. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles de nombreux investisseurs optent pour ce type d’actifs. Mais pour certains, ce n’est pas seulement une question de rentabilité, mais aussi de stabilité quand il s’agit d’investir dans sa résidence principale. Vaut-il donc acheter pour se contenter de devenir propriétaire ou plutôt pour un investissement locatif ?

Investir dans l’immobilier peut être très rentable, en particulier dans les grandes villes. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles de nombreux investisseurs optent pour ce type d’actifs. Mais pour certains, ce n’est pas seulement une question de rentabilité, mais aussi de stabilité quand il s’agit d’investir dans sa résidence principale. Vaut-il donc acheter pour se contenter de devenir propriétaire ou plutôt pour un investissement locatif ?

Investir pour devenir juste propriétaire de sa résidence principale

L’acquisition d’une propriété est l’un des meilleurs investissements pour assurer son avenir financier et celui de sa famille. Cependant, il y a de nombreux aspects nécessaires à prendre en considération pour que l’achat d’un bien immobilier soit bénéfique et ne se transforme pas en cauchemar. En effet, l’évolution rapide et importante du marché immobilier a transformé ce type d’investissement en l’un des meilleurs projets permettant de réaliser et augmenter le capital économique. Pour cette raison, investir sur le marché actuel peut être une opportunité parfaite, en tenant toujours compte de certains aspects qui peuvent garantir un investissement fructueux et rentable.

L’analyse de la capacité d’endettement, lors d’un investissement dans une résidence principale, est une étape cruciale. Il est important de réaliser une étude sur les dépenses auxquelles l’acheteur fera face au cours de chaque mois. De plus, la propriété doit être située dans les secteurs centraux de la ville ou dans les quartiers émergents avec des bureaux, des écoles, des entreprises à proximité et une bonne connectivité aux transports en commun. Même si ces types de propriétés ont tendance à avoir un prix plus élevé, l’investissement est généralement bien rentable en peu de temps, si une revente est envisagée. Pour cela, et avant d’acheter son bien immobilier, il est nécessaire d’examiner et étudier le marché. De cette manière, les investissements, qui répondent le mieux aux besoins et critères exigés par l’acheteur, sont facilement détectables.

La crise que connaît actuellement l’économie mondiale a bien évidemment son impact sur le marché d’immobilier actuel. Néanmoins, il est conseillé de profiter de l’opportunité d’acquérir des propriétés durant cette période, vu la baisse des valeurs générales des prix d’achat. Il faut savoir que les investissements immobiliers nécessitent une période minimale pour commencer à générer des revenus. L’achat d’une résidence principale peut donc assurer une rentabilité après quelques années, si l’investisseur décide de revendre. Cela est dû à l’augmentation de la plus-value du bien à long terme. Néanmoins, et sans aucun doute, l’un des principaux inconvénients de l’achat d’une résidence principale est l’apport immobilier qu’il faut payer. En général, la somme de cet apport doit être au moins égale à 10% du montant total du prêt emprunté par la banque. À cela s’ajoutent les échéances mensuelles qu’il faut payer pendant de nombreuses années. C’est donc très important pour l’investisseur d’évaluer sa situation professionnelle et ses autres charges financières importantes à l’horizon, dans le but d’éviter d’éventuelles erreurs dans le choix de son logement.

Quand il s’agit de l’achat d’une résidence principale, il faut savoir que ce choix entraîne des dépenses plus élevées que la location. Un propriétaire a différentes charges à prendre en considération, telle que la TVA, la taxe d’habitation, les assurances et les frais des travaux de rénovation. En plus du temps perdu à trouver le logement de ses rêves, étudier les différents prêts hypothécaires disponibles sur le marché, attendre leur approbation et vérifier auprès du notaire que tout est en place sont aussi des étapes qui demandent beaucoup de temps. Tout cela a bien évidemment son impact sur le rendement de l’investissement. Il est donc recommandé de louer son bien immobilier pour garantir une meilleure rentabilité.

Avantages et inconvénients de l’investissement locatif

Pour augmenter la rentabilité d’un investissement immobilier après l’achat d’une propriété, il est souvent recommandé d’opter pour sa location. Il faut noter que les placements locatifs sont considérés comme les meilleurs projets pour se construire un patrimoine sur le long terme. Ces types d’investissements garantissent des revenus complémentaires. Par conséquent, l’investissement locatif permet de garder le même pouvoir d’achat une fois le propriétaire est à la retraite. Néanmoins, il est important de s’assurer que la rentabilité du bien permet le remboursement du prêt immobilier avant que la personne n’arrive à la fin de sa vie active. La location offre souvent cette opportunité d’accélérer le paiement de la dette pour pouvoir mieux profiter de ses revenus complémentaires.

Le financement par l’emprunt est aussi l’un des avantages intéressants des investissements immobiliers locatifs. En effet, percevoir un loyer chaque mois facilite, non seulement le remboursement du crédit immobilier, mais aussi l’acquisition d’un nouveau prêt. Cela permet d’acheter d’autres placements financiers et augmenter ainsi son patrimoine immobilier. Les avantages fiscaux en investissant dans l’immobilier sont également à considérer. En optant pour un investissement locatif certains impôts peuvent être réduits. Il s’agit dans ce cas des intérêts déductibles qui sont généralement liés aux réparations dans le cas d’un bien ancien, à des travaux de rénovation, à l’acquisition en elle-même ou aussi la construction. La loi Pinel est aujourd’hui l’un de ces avantages fiscaux qui encouragent l’investissement dans l’immobilier neuf.

En revanche, il faut tenir compte des risques des investissements locatifs. L’instabilité du marché immobilier en termes d’offre et de demande, est l’inconvénient le plus considérable. Dans certains cas, louer son bien n’est pas aussi facile, surtout dans les régions qui manquent d’activités économiques. Il peut donc y avoir de longues périodes sans revenus. Le risque d’avoir un locataire non payant est possible également. Dans ces cas, les procédures d’expulsion peuvent prendre du temps et coûter de l’argent pour l’investisseur. Heureusement, il existe aujourd’hui certaines assurances permettant de réduire ces risques, bien qu’elles aient également un impact sur la rentabilité de l’investissement. Entretenir son bien immobilier fait partie aussi des charges de l’investisseur. Par conséquent, il est important que le montant des loyers permette de rentabiliser ce type de travaux. Engager des professionnels dans l’immobilier peut mieux vous aider à gérer vos investissements et éviter des situations aussi complexes, même si cela réduit proportionnellement la rentabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici