La photographie : faire de sa passion un métier

0
355

Si vous avez pour projet de travailler à terme dans le milieu de la photographie, une formation dispensée gratuitement doit susciter votre intérêt. Après avoir révélé ses principales caractéristiques, nous évoquons les circonstances dans lesquelles vous pourriez en tirer profit.

Les intérêts de la formation

Celle-ci permet à tout un chacun de comprendre le fonctionnement d’un appareil reflex mais surtout d’en saisir tout le potentiel. Vous y assimilez entre autres à prendre des photos en studio avec flash ainsi qu’à mettre en valeur des portraits, paysages et toutes sortes d’objets. Il s’agit de savoir parfaitement cadrer un sujet dans diverses circonstances et d’apprendre les techniques de retouches de plusieurs logiciels.

Les modalités de la formation gratuite

une formation photo comme on l’entend implique en fait 16 séances durant lesquelles vous développez certaines compétences sous la houlette d’un photographe professionnel. Les conditions sont idéales pour les apprenants, en effet vous côtoyez 6 autres apprenants à l’occasion de chaque cour hebdomadaire, organisé en semaine ou le samedi-matin. L’organisation qui la dispense gratuitement n’est autre que l’École Française, institution labellisée OPQF et certifiée. S’ajoute à ces enseignements des contenus vidéos visionnés à votre domicile ainsi que la réalisation de divers exercices pratiques.

Être photographe à temps plein

Vous aspirez réellement de votre passion un métier à plein temps mais n’avez pas connaissance des possibilités qui s’offrent à vous ?Sachez que plusieurs métiers de la photographie peuvent retenir votre attention ! Nous songeons par exemple au technicien de laboratoire photo qui doit maîtriser les machines automatiques numériques et effectue dans le cadre de son exercice des tâches de traitement des clichés utiles à la réalisation d’épreuves photographiques. Il y a l’historique photographe de presse dont le plus polémique représentant n’est autre que le paparazzi spécialisé dans les photos people. Bien entendu, celui qu’on appelle aussi le photojournaliste est à même de capturer des images d’autres protagonistes dans 1 001 circonstances. Nous pensons en outre au photographe d’art, probablement l’une des professions les plus exigeantes. Ce professionnel s’attelle à retranscrire les sujets photographiés de façon singulière et inspirante. L’étalonneur-filtreur, le technicien de laboratoire photo ou encore le photographe prestataire sont quelques-uns des autres métiers de la photo en vogue.

Une compétence également utile pour de nombreux professionnels

La démocratisation des outils numériques et l’évolution de notre société ont favorisé le recours à la photographie. Si sa pratique était par le passé réservée presque uniquement aux professionnels, elle est désormais à la portée de tous. Nous ne l’utilisons pas seulement au cours de nos loisirs, loin s’en faut, beaucoup d’entre nous en tirent parti dans le cadre de l’activité professionnelle. Il s’agit par exemple du community manager qui défend l’image d’une marque et doit réaliser toutes sortes de clichés qu’il partage sur les réseaux sociaux. On distingue ensuite les cybermarchands qui s’affranchissent de plus en plus de solliciter un photographe et illustrent par leurs propres moyens les fiches produits de leur boutique ecommerce. Nous faisons allusion aux journalistes de terrain qui immortalisent sur le vif des situations poignantes sans l’aide d’un JRI. Puis il y a les besoins ponctuels d’enrichir un site internet ou une campagne de communication print de diverses images en haute définition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here