Pourquoi utiliser une caméra Time lapse pour le suivi de chantier ?

Time lapse chantier

Une caméra Timelapse pour immortaliser vos Chantiers ? Qu’est-ce que le Time-lapse ? Quels sont les avantages et les raisons de son utilisation par les professionnels du bâtiment ? Nextnews vous en dit plus sur ce formidable outil de communication pour les entreprises.

Qu’est-ce que le Time lapse ?

Le Time-lapse fait appel à une technique appelée chronophotographie apparue en 1878. Il s’agit tout simplement d’un effet d’image accéléré. La caméra prend une série de clichés d’un même endroit à intervalle régulier. Grâce à cette technique d’image, il est possible d’observer l’évolution d’un sujet de la première image à la dernière image. Les photographies sont en général compilées à un rythme de 24 images par seconde. En définitive, le Time-laps met en perspective une illusion du temps qui passe de manière accélérée par le déroulement rapide des photographies.

L’utilité du Time lapse dans le suivi de chantier ?

L’utilisation de la technique du time lapse dans le suivi de chantier est un formidable outil marketing pour les sociétés de construction. Cela permet d’immortaliser les nombreux mois voire années de travail et de valoriser le résultat. En diffusant les images en accéléré du chantier sur les réseaux sociaux par exemple ou lors de soirées d’inauguration, les entreprises communiquent sur leur savoir-faire, leur technique, mais aussi leur approche respectueuse, écologique et durable dans certains cas. La création de time lapse dans la construction est ainsi une véritable valeur ajoutée dans la communication des entreprises. Enfin, cette approche permet également de dynamiser l’équipe en interne et de suivre l’avancement d’un projet de son point de départ, à la livraison.

Comment réaliser un Time lapse ?

Cette technique de photographie accélérée nécessite un appareil photo professionnel, et plus particulièrement dans le suivi des chantiers. En la matière, les caméras Tikee sont couramment utilisées. Cette marque est connue pour ses appareils qui sont à la fois solides et résistants aux intempéries. Il faut en effet garder à l’esprit, que ces caméras sont positionnées à un endroit précis sur un trépied par exemple, durant tout le temps des travaux, de jour comme de nuit, sous le soleil ou sous la pluie et les intempéries. Ces caméras résistent aux températures négatives (jusqu’à -10 degrés) ou très chaudes (+50 degrés). Les fixations fournies avec sont également robustes et résistantes. Ils sont conçus en acier inoxydable. Le bras de fixation est quant à lui en inox ce qui permet de réaliser des rotations à 360 degrés. L’ensemble est pensé pour apporter une entière satisfaction pour une utilisation sur les chantiers.

Quelle résolution attendre des images enregistrées ?

Les caméras fonctionnent avec des applications qui leur sont dédiées. Ces interfaces permettent une grande facilité d’utilisation et de gestion des images. À titre d’exemple, l’application MyTikee qui fonctionne avec les caméras Tikee, permet de recevoir les images prises à distance dans toutes les tailles :  2048 x 1536 pixels (petites), 2664 x 1998 pixels (moyenne) et 4608 x 3456 pixels (large). Cela permet de gérer l’espace dédié sur la plateforme cloud. En effet, avec 24 images par seconde, sur une année entière, la place peut commencer à manquer rapidement. Heureusement, tout est prévu pour les caméras professionnelles de chantier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici