Accueil Économie & Finance Les 10 Prévisions Choc de Saxo Banque pour 2023

Les 10 Prévisions Choc de Saxo Banque pour 2023

10 prévisions choc de Saxo Banque pour 2023

Comme chaque année, la banque danoise présente les scénarios, plus ou moins probables, risquant de se produire dans les mois à venir. Envolée de l’or, démission de Macron, interdiction des paradis fiscaux, voici les 10 prévisions choc de Saxo Banque pour 2023

La démission d’Emmanuel Macron

On démarre la liste avec une information concernant la France. Une partie du scénario semble déjà se dessiner avec la difficulté d’Emmanuel Macron à s’imposer durant son second mandat. Après la perte de la majorité absolue en juin 2022 durant les législatives, le parti du président et ses alliés doivent se confronter aux deux groupes d’opposition majeurs : la NUPES et le Rassemblement National. 

Une situation qui force le président français à des compromis, ce qui est loin d’être son point fort. Et si son parti parvient à faire adopter leur principaux budgets et lois  par une utilisation excessive du 49-3, la Saxo Banque ne manque pas de pointer l’inefficacité de cette stratégie sur le long terme.

La réforme des retraites pourrait être le coup de grâce pour Emmanuel Macron. L’échec à faire passer sa réforme phare durant ses 4 prochaines années pourrait le contraindre à la démission. Une décision surprenante qui placerait, à la tête de l’Élysée, Marie Le Pen.

La création d’une véritable armée européenne

L’invasion de l’Ukraine par la Russie aura mis en lumière les faiblesses défensives de l’Union Européenne. Et aujourd’hui, avec l’inconstance du cycle politique américain, l’UE ne peut plus se permettre de se reposer sur les forces armées américaines. 

C’est donc tout naturellement que l’une des prévisions choc de Saxo Banque pour 2023 prédit la création des forces armées européennes, qui seront mises en place avant 2028, et avec une force de capacité de déploiement rapide prête avant 2025. La banque danoise insiste ainsi sur le fait que « Toute véritable union économique et politique doit faire de la sécurité nationale l’une de ses plus grandes priorités, en particulier lorsque la guerre menace les frontières mêmes de cette union ».

prévisions choc de Saxo Banque pour 2023

L’annulation du Brexit par le Royaume-Uni

En 2016, les prévisions choc de Saxo Banque prédisaient déjà la sortie de l’UE du Royaume-Uni. Dans leur dossier consacré à 2023, la banque introduit le scénario contraire. Mis à mal par une sévère récession, un fort taux de chômage et des manifestations populaires sans précédent, le Brexit sera majoritairement remis en doute.

Rishi Sunak, le nouveau premier ministre est contraint de céder et de démissionner à son tour. Des élections seraient ensuite déclenchées, plaçant au pouvoir un gouvernement travailliste, favorable à un “UnBrexit” qui ouvrirait la voie au retour du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne. 

Un contrôle des prix généralisé pour limiter l’inflation officielle

Forcés d’intervenir face à la pression des prix qui menacent la stabilité de leur pays, les gouvernements devront empêcher l’inflation de déstabiliser leur économie. Contrôle des prix, des salaires et rationnements seront au rendez-vous. Une décision propre à une économie de guerre ; ce scénario proposé par la banque danoise est donc loin d’être improbable. 

Pourtant, comme toujours, cette intervention va donner lieu à de multiples conséquences involontaires. Incapables de résoudre les problèmes à l’origine de cette inflation, les gouvernements risquent de déchirer le tissu social et, paradoxalement, de baisser le niveau de vie de leurs citoyens.

L’interdiction des paradis fiscaux 

L’une des prévisions choc de Saxo Banque pour 2023 met l’accent sur une mesure protectionniste : l’interdiction des paradis fiscaux. L’accent sera décidément mis sur les intérêts nationaux, et le besoin des pays de l’OCDE de trouver de potentielles sources de recettes fiscales pour couvrir les dépenses propres à la transition énergétique, à la défense et à la relocalisation. 

Les 500 à 600 milliards de dollars par an en pertes de revenus générés par les paradis fiscaux seraient donc une poste. Conséquence directe : les sociétés de capital-investissement cotées en Bourse accuseront le coup. 

L’envolée de l’or

prévisions choc de Saxo Banque

En 2023, l’or recevra dans le scénario plusieurs soutiens selon les prévisions choc de Saxo Banque. « La plus solide des devises » reprend pied après une année 2022 bien difficile. 

Conscient du haut niveau de l’inflation, qui n’est pas partie pour redescendre compte tenu du contexte social et géopolitique, le marché adopterait un durcissement de la politique monétaire, ainsi qu’une mentalité basée sur l’autosuffisance qui pousse à privilégier l’or aux réserves de devises étrangères. La banque danoise prédit ainsi que l’or dépasserait les 3 000 $ l’once en 2023.

Le « projet Manhattan » pour une meilleure transition énergétique  

Face à l’absence de progrès en termes d’infrastructures énergétiques, des milliardaires technophiles et grandes entreprises technologiques décident de s’allier pour assurer la réussite de leurs ambitions et leur expansion. Un consortium est créé dans l’objectif de lever plus de 1 000 milliards de dollars pour trouver des solutions viables pour assurer la transition énergétique.

Un premier pays interdit la production de viande

Désireux d’atteindre l’objectif de neutralité carbone, un pays de l’OCDE prendrait la décision d’appliquer une taxe très élevée sur la viande, avant d’interdire complètement sa production sur le territoire national. Dans la liste des prévisions choc de Saxo Banque pour 2023, celle-ci s’avère surprenante, mais pas improbable. 

Dans son souhait de prendre la tête de la course à la politique climatique, un pays pourrait se montrer plus agressif que les autres en misant sur la production de viandes artificielles.

La Chine, l’Inde et l’OPEC+ quittent le FMI 

L’une des prévisions choc de Saxo Banque redistribue les cartes de la géopolitique. Les sanctions imposées à la Russie ont mis en exergue la militarisation du dollar. Ainsi, les pays non alliés aux États-Unis se décideront, en 2023, à se détacher du FMI pour créer un nouvel actif de réserve ainsi qu’une nouvelle union de compensation internationale. 

Le Japon remanie son système financier 

La liste des prévisions choc de Saxo Banque se clôture avec un scénario ambitieux pour le gouvernement nippon. La pression sur le yen en 2022 et en 2023 pousserait le Japon à remanier la totalité de son système financier pour empêcher la chute de sa devise. 

Ainsi, mis à mal par une nouvelle crise de liquidité mondiale enclenché par un resserrement drastique de la politique de la Fed et par la hausse des rendements des obligations du Trésor américain, le pays réagirait d’abord en stoppant les interventions sur le marché des changes.

Mais très vite, la parité USD/JPY atteindra les seuils critiques de 160 et 170 (170 yens pour un dollar). Le gouvernement et la banque centrale du pays imposeront alors un plancher sur le yen à 200.

5/5 - (2 votes)

Aucun commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici