Quel est le coût annuel pour la gestion une SCI ? Avec un exemple pratique

Khaled D

Publié le

Coût annuel SCI

Partagez cet article avec vos proches !

La société civile immobilière (SCI) est une forme juridique fréquemment choisie pour la gestion de biens immobiliers. Cependant, avant de se lancer dans cette aventure, il est essentiel de comprendre les différents coûts associés à la création et à la gestion annuelle d’une SCI. Cet article propose de découvrir en détail quel est le coût annuel d’une SCI, en passant par les frais liés aux statuts, l’annonce légale, le compte bancaire, les émoluments du greffe et bien plus encore.

Les frais de création d’une SCI

La rédaction des statuts

Pour créer une SCI, la première étape consiste à rédiger ses statuts. Ceux-ci définissent les règles de fonctionnement et de gestion de la société. La rédaction de ces documents peut être réalisée soi-même, mais il est souvent recommandé de faire appel à un professionnel du droit. Les honoraires d’un avocat ou d’un notaire varient généralement entre 500 € et 2000 €, selon la complexité des statuts et la région.

L’annonce légale

Une fois les statuts rédigés, ils doivent être publiés dans un journal d’annonces légales. Cette démarche a pour but d’informer le public de la création de la SCI. Le coût de cette publication dépendra du journal choisi et de la longueur de l’annonce, mais il faut compter environ 150 €.

  • Rédaction des statuts : entre 500 € et 2000 €
  • Publication de l’annonce légale : environ 150 €
Sur le même thème :  Les meilleures stratégies pour transmettre un patrimoine immobilier via une SCI

Les frais annuels de fonctionnement

Le compte bancaire professionnel

Toute SCI doit ouvrir un compte bancaire dédié à son activité. Les frais bancaires annuels pour un tel compte peuvent varier, mais se situent généralement autour de 200 € à 300 €. Cette somme comprend la cotisation annuelle, les frais de tenue de compte et diverses commissions sur les opérations courantes.

Les émoluments du greffe

Chaque année, la SCI doit déposer ses comptes auprès du greffe du tribunal de commerce. Ce dépôt entraîne le paiement d’émoluments au greffe. Les tarifs peuvent varier légèrement selon les départements, mais en moyenne, ils s’élèvent à environ 50 € par an.

Les honoraires de l’expert comptable et d’un juriste

Si votre SCI bénéficie des services d’un expert-comptable ou d’un autre professionnel du droit pour la gestion courante ou la réalisation de tâches spécifiques, cela entraînera des coûts supplémentaires. Les honoraires varient beaucoup, mais on estime qu’ils oscillent généralement entre 800 € et 1500 € par an pour une gestion standard.

  • Compte bancaire professionnel : 200 € à 300 €
  • Dépôt des comptes : environ 50 €
  • Honoraires du professionnel du droit : 800 € à 1500 €

Les coûts supplémentaires potentiels

Charges sociales et fiscales

Selon sa structure et la nature de ses activités, une SCI peut être soumise à divers prélèvements sociaux et impôts. Par exemple, si elle loue des biens, elle devra régler des contributions sociales sur les revenus locatifs. Ces charges varient en fonction des bénéfices réalisés et du régime fiscal adopté par la SCI.

Sur le même thème :  SCI : Attention ! Voici les erreurs "courantes" à éviter qui pourraient vous coûter cher !

Assurances

Il est fortement conseillé de souscrire une assurance responsabilité civile pour protéger la SCI contre les divers risques. Le coût d’une bonne assurance RC Pro varie entre 200 € et 600 € par an, selon l’assureur et les garanties choisies.

Entretien et rénovation

Enfin, n’oublions pas les frais variables liés à l’entretien ou à la rénovation des biens immobiliers détenus par la SCI. Ces dépenses irrégulières peuvent représenter des montants significatifs chaque année et dépendent naturellement de l’état général des propriétés.

  • Charges sociales et fiscales : variable
  • Assurances : 200 € à 600 €
  • Entretien et rénovation : variable

Cas pratique : exemple de coût annuel pour une SCI

Pour illustrer ces différents coûts, prenons l’exemple d’une SCI classique qui gère un immeuble locatif. Voici un récapitulatif estimatif des principaux frais annuels :

  1. Compte bancaire professionnel : 250 €
  2. Dépôt des comptes : 50 €
  3. Honoraires de l’expert-comptable : 1000 €
  4. Assurance responsabilité civile professionnelle : 400 €
  5. Charges fiscales sur les revenus locatifs : 1200 € (variable selon les recettes)
  6. Frais d’entretien courant de l’immeuble : 1800 €

Dans cet exemple, le coût annuel total s’élève donc à environ 4700 €, sans compter les éventuelles charges exceptionnelles comme de grosses rénovations. Bien entendu, ce montant peut fluctuer largement suivant la taille de la SCI, la nature des investissements, le recours à des prestataires externes, etc.

Créer et gérer une SCI implique de nombreux frais, qu’il est nécessaire de bien anticiper. Comprendre quels sont ces coûts permet non seulement d’éviter les mauvaises surprises, mais aussi de mieux planifier la rentabilité des investissements. Maintenant que vous êtes informé des éléments clés constituant les coûts annuels d’une SCI, vous pourrez prendre vos décisions en toute connaissance de cause.

Sur le même thème :  Investir dans l'immobilier : choisir entre SCI, SAS ou SASU
Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !