SCPI : Les 5 erreurs courantes à éviter lors de l’investissement

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Investir dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est souvent considéré comme un moyen sûr et rentable de se constituer un patrimoine. Toutefois, il existe certaines erreurs communes commises par les investisseurs qui pourraient nuire à la rentabilité et à la sécurité de leur investissement. Dans cet article, nous allons explorer cinq erreurs courantes dont vous devez être conscient afin d’éviter de tomber dans ces pièges lors de votre investissement dans une SCPI.

Erreur n°1 : Ne pas prendre en compte les frais de souscription et de gestion

L’une des premières choses que vous devez considérer lors de l’investissement dans une SCPI est le coût réel de cette opération. Il est essentiel de bien comprendre combien vous devrez payer en frais de souscription et de gestion, car cela aura un impact direct sur votre rendement potentiel.

    1. Frais de souscription : Ceux-ci sont généralement prélevés au moment de l’achat de parts de SCPI et correspondent à un pourcentage du montant investi. Ces frais peuvent varier d’une SCPI à l’autre, mais il est important de prendre en compte ce coût lors du calcul de votre rentabilité.
    2. Frais de gestion : Les sociétés de gestion prélèvent des commissions pour gérer la SCPI et ses différents actifs. Ces frais de gestion sont déduits des revenus locatifs perçus par la SCPI et peuvent donc également impacter votre rendement. Il est primordial de vous informer sur ces frais avant de souscrire.
Sur le même thème :  SCPI : Les 7 pièges fréquents dans lesquels tombent les investisseurs

Veillez à prendre en compte tous les frais associés à votre investissement dans une SCPI pour ne pas avoir de mauvaises surprises et assurer la rentabilité de votre placement immobilier.

Erreur n°2 : Ne pas diversifier son investissement

Mettre tous ses œufs dans le même panier

Il est tentant de vouloir concentrer son investissement dans une SCPI dont le rendement ou les actifs séduisent particulièrement. Toutefois, cette stratégie comporte des risques. En effet, si la performance de cette SCPI venait à se dégrader, cela pourrait impacter fortement l’ensemble de votre investissement.

Diversification au sein d’une même SCPI

Il est également important de veiller à ce que la SCPI dans laquelle vous souhaitez investir soit elle-même diversifiée. Une SCPI qui concentre ses actifs dans un seul type de bien (commerces, bureaux, etc.) ou dans une seule région géographique sera plus exposée aux aléas du marché. Pour diminuer ces risques, optez pour une SCPI disposant d’un portefeuille varié, tant en termes de types de biens que de localisations.

Ainsi, il convient de répartir judicieusement ses investissements entre plusieurs SCPI, offrant ainsi une diversification et une protection accrue contre les fluctuations du marché immobilier.

Erreur n°3 : Ne pas tenir compte de la période de carence

Lorsque vous investissez dans une SCPI, il faut être conscient qu’il peut y avoir un décalage entre le moment où vous souscrivez et le moment où vous percevez vos premiers revenus locatifs. Cette période de carence est variable selon les SCPI et doit être prise en compte dans votre calcul de rentabilité.

Sur le même thème :  Vos impôts sont-ils trop élevés ? Les SCPI peuvent vous aider !

Nous vous conseillons donc de bien vous renseigner sur la durée de cette période de carence afin d’investir en connaissance de cause et d’adapter votre stratégie d’investissement à cette contrainte.

Erreur n°4 : Ne pas vérifier la qualité de la société de gestion

La réussite de votre investissement dans une SCPI repose en grande partie sur la qualité des actifs qui composent son portefeuille, mais aussi sur les compétences et l’expertise de la société de gestion qui opère cette SCPI. Il est donc impératif de choisir une société de gestion reconnue et expérimentée pour assurer la pérennité de votre investissement.

Pour cela, n’hésitez pas à vous renseigner sur la société de gestion : depuis combien de temps elle existe, comment sont sélectionnés les biens immobiliers, quelle est sa politique de gestion locative, etc. Vous pouvez également consulter des avis et témoignages d’autres investisseurs pour évaluer la notoriété de cette société.

Erreur n°5 : Avoir des attentes irréalistes en termes de rentabilité

Il est certes intéressant d’envisager un investissement dans une SCPI en raison de son potentiel de rendement attractif. Cependant, il faut garder à l’esprit que les performances passées ne garantissent en rien les performances futures et qu’il convient donc de ne pas avoir des attentes irréalistes en matière de rentabilité.

Prenez le temps de bien analyser la situation du marché immobilier, les perspectives économiques et les évolutions législatives qui pourraient impacter votre investissement. Ainsi, vous serez mieux préparé à faire face aux potentielles variations de rendement de votre SCPI et éviterez ainsi des déceptions ou des prises de décision hâtives.

Sur le même thème :  SCPI de rendement et retraite : Voici pourquoi c'est une bonne stratégie !

Pour conclure, l’investissement dans une SCPI est une option intéressante pour ceux qui cherchent à diversifier leur patrimoine et bénéficier de revenus locatifs réguliers. Cependant, il est crucial de se préparer minutieusement et d’éviter les erreurs courantes mentionnées ci-dessus afin de maximiser vos chances de succès et de minimiser les risques associés à ce type de placement.

Khaled D

Laisser un commentaire