Quel est le salaire minimum pour investir dans l’immobilier ?

Khaled D

Publié le

salaire minimum pour investir en immobilier

Partagez cet article avec vos proches !

Investir dans l’immobilier demeure une stratégie prisée par bon nombre de personnes cherchant à accroître leur patrimoine et garantir des revenus passifs stables. Toutefois, ce type d’investissement nécessite une préparation méticuleuse, notamment concernant les aspects financiers liés au salaire minimum requis pour emprunter auprès des banques. Cet article vous guidera à travers les différentes étapes nécessaires pour comprendre le seuil salarial adéquat pour envisager sereinement un investissement immobilier.

Le coût total d’un projet immobilier

Avant de déterminer le salaire minimum pour investir dans l’immobilier, il convient de bien cerner l’ensemble des coûts inhérents à un tel projet. En effet, outre le prix du bien lui-même, divers frais sont à prévoir :

  • Frais de notaire : Ils représentent en moyenne 8% du prix du bien neuf et environ 7% pour les biens anciens.
  • Assurance emprunteur : Obligatoire dans la majorité des cas, elle peut varier selon votre âge et état de santé, oscillant généralement entre 0,10% et 0,40% du montant emprunté.
  • Travaux de rénovation : Si le bien nécessite des travaux, ceux-ci peuvent représenter un coût non négligeable pouvant aller de quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers d’euros.
  • Charges courantes : Taxes foncières, charges de copropriété (le cas échéant), et autres dépenses courantes doivent être anticipées.
Sur le même thème :  Ever Invest, la Start-up qui permet de déléguer son investissement locatif

Calculer son taux d’endettement

Qu’est-ce que le taux d’endettement  ?

Le taux d’endettement est une mesure clé utilisée par les banques pour évaluer la capacité d’emprunt d’un client. Il représente le ratio entre les charges financières mensuelles et les revenus mensuels nets.

Comment calculer son taux d’endettement  ?

La formule de base pour calculer le taux d’endettement est la suivante :

taux endettement = (charges financières / revenus nets) x 100

En général, les banques préfèrent que le taux d’endettement ne dépasse pas 33%, afin de s’assurer que l’emprunteur puisse faire face à ses mensualités sans difficultés majeures.

Exemple pratique : salaire nécessaire pour un prêt

Hypothèse de crédit pour un premier achat

Supposons que vous souhaitiez acheter un appartement d’une valeur de 200 000 €. En prenant en compte les frais annexes (notaire, assurance, travaux éventuels), nous partons sur un apport complémentaire total de 20 000 €, soit un financement bancaire de 180 000 €.

Simulation de remboursement mensuel

Avec un taux d’intérêt annuel de 1,5% sur 20 ans (hypothèse usuelle), les mensualités s’élèvent approximativement à 863 €. En y ajoutant l’assurance emprunteur équivalente à 0,30%, soit 45 €, les mensualités totales atteignent donc environ 908 € par mois.

Pour répondre aux critères des banques avec un taux d’endettement limité à 33%, les revenus mensuels nets doivent alors être au minimum de

salaire minimum = (mensualité totale / 33%) * 100 salaire minimum ≈ 2750€

Impact d’un apport personnel sur les critères bancaires

L’apport personnel a un rôle décisif dans l’octroi d’un crédit immobilier. Plus cet apport est élevé, plus vous améliorez vos chances de recevoir un prêt avec des conditions avantageuses. Avec un apport personnel significatif, non seulement le montant à emprunter diminue, mais les conditions de négociation deviennent aussi plus souples.

Sur le même thème :  Achat Immobilier : les signes qui montrent que le bien que vous visitez est le bon !

Diminution du capital emprunté

En réduisant la somme à emprunter grâce à un apport conséquent, vous pouvez réduire considérablement les mensualités. Prenons l’exemple précédent tout en augmentant l’apport à 40 000 €. Le montant à financer par la banque passe alors à 160 000 €.

Sur base d’un taux d’intérêt de 1,5% sur 20 ans, les mensualités diminueraient alors à 767 €, plus 38 € pour l’assurance emprunteur, totalisant 805 €. Cela demande des revenus mensuels nets d’environ 2440€ pour respecter le seuil d’endettement de 33%.

Les variations géographiques du marché immobilier

Investir dans les grandes métropoles

Dans les grandes villes comme Paris, Lyon, ou Bordeaux, les prix de l’immobilier sont souvent très élevés, ce qui peut nécessiter un salaire substantiel pour obtenir un financement suffisant. Cependant, ces zones offrent aussi de fortes garanties de plus-value à long terme et un faible risque locatif.

Opportunités d’investissement en périphérie et en provinces

Certaines régions peuvent offrir des opportunités intéressantes avec des prix immobiliers plus abordables qu’en centre-ville des grandes agglomérations. Par exemple, investir dans des villes de taille moyenne peut offrir un rendement locatif attrayant comparé à des capitaux moins importants nécessaires.

Influence de l’évolution de carrière sur l’investissement

Investir dans l’immobilier nécessite souvent une vision à long terme. La stabilité professionnelle, ainsi qu’une anticipation éventuelle de promotions salariales futures, peuvent donner plus de flexibilité lorsqu’il s’agit de d’investir dans l’immobilier. De même, des plans familiaux comme le fait de devenir parent ou de déménager pour raisons professionnelles devront être pris en compte lors de l’évaluation de sa capacité financière à long terme.

Monter en compétence pour augmenter ses revenus

L’amélioration continue de compétences propres au secteur professionnel ainsi que la recherche active de postes à responsabilité plus importante contribue indéniablement à augmenter ses revenus. Ces investissements personnels pourront faciliter l’accès à de meilleures offres de prêt immobilier grâce à une meilleure capacité d’épargne et de remboursement.

Sur le même thème :  Investir en 2021 : les atouts de l'immobilier neuf

Cette accumulation complète d’informations facilite la compréhension de différents facteurs influençant un futur acheteur immobilier et aide à se préparer économiquement et mentalement à franchir ce grand pas vers l’investissement immobilier intelligent et vigilant.

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !