AccueilEntrepriseRépartition des parts dans une SAS : Recommandations stratégiques et astuces

Répartition des parts dans une SAS : Recommandations stratégiques et astuces

Dans une Société par Actions Simplifiée (SAS), la répartition des parts est un élément clé qui peut influencer le succès de l’entreprise. Pour vous aider à réussir cette étape importante, découvrez nos conseils et astuces pour déterminer la meilleure répartition possible des parts entre les associés.

Considérer les apports effectués par chaque associé

Pour commencer, il est nécessaire d’évaluer les différents types d’apports que peuvent faire les associés au sein de la société. Ces apports peuvent être en numéraire, en nature ou en industrie :

  • Apport en numéraire : Il s’agit des sommes d’argent investies par les associés dans le capital social de l’entreprise.
  • Apport en nature : Les biens non monétaires tels que les immobilisations corporelles (matériels, véhicules) ou incorporelles (marques, brevets) sont également pris en compte pour la répartition des parts.
  • Apport en industrie : L’apport en industrie concerne les compétences techniques, artistiques ou commerciales mises à disposition par un associé pendant une certaine durée.
Sur le même thème :  Investir dans l'immobilier : choisir entre SCI, SAS ou SASU

La répartition des parts doit donc être proportionnelle aux apports réalisés par chacun des associés.

L’estimation du poids des apports en nature et en industrie

Si l’évaluation des apports en numéraire est simple, celle des apports en nature et en industrie peut s’avérer plus complexe. Voici quelques conseils pour y parvenir :

  1. Se référer à la valeur vénale : L’apport en nature doit être évalué selon sa valeur vénale (c’est-à-dire son prix de marché), ou par défaut, selon une estimation réalisée par un expert.
  2. Etablir une méthodologie claire : Pour les apports en industrie, définissez ensemble une méthode d’évaluation prenant en compte le temps passé, les compétences spécifiques ou encore le réseau professionnel de l’associé.

Tenir compte du rôle et de la responsabilité de chaque associé

Outre les apports effectués dans la société, il convient également d’examiner la place occupée par chaque associé au sein de l’entreprise afin de répartir les parts de manière équitable. Ainsi, le rôle et la responsabilité des associés doivent être pris en considération :

  • Responsabilité juridique et financière : Les dirigeants sont directement exposés aux risques liés à l’activité de la société. Ils doivent donc voir leur implication reconnue dans la répartition des parts.
  • Engagement dans l’entreprise : Le temps que consacre chaque associé à l’activité et son niveau d’implication peuvent justifier une répartition différente des parts entre eux.
  • Décisions stratégiques : Si certains associés ont le pouvoir de prendre des décisions impactant l’avenir de la société, il est pertinent de leur accorder une part majoritaire pour assurer la pérennité du projet.
Sur le même thème :  Créer une SASU : la bonne forme juridique pour votre entreprise !

Prévoir des clauses pour maintenir et ajuster la répartition des parts

Afin de gérer au mieux la répartition des parts dans votre SAS, prévoyez dès le départ certaines clauses dans les statuts ou dans un pacte d’associés :

  • Pacte d’associés

    Cet accord vient compléter les statuts de la société en apportant des règles supplémentaires notamment sur la répartition des parts et leur cession ou leur modification en cours de vie sociale. Il permet ainsi de faciliter la gestion de l’entreprise et d’éviter les conflits entre les associés.

  • Agrément

    La clause d’agrément exige qu’un nouvel associé soit accepté par les autres membres de la société avant d’accéder à une part du capital social. Elle empêche ainsi l’arrivée d’un associé non désiré et limite les risques de mésentente.

  • Inaliénabilité des actions

    Cette clause temporaire interdit aux associés de céder leurs parts pendant une période déterminée, pour préserver la stabilité du capital social et éviter des changements trop fréquents dans sa répartition.

Faire appel à des professionnels pour vous accompagner

Pour réussir la répartition des parts dans votre SAS, il peut être judicieux de solliciter l’aide d’experts tels que des avocats, experts-comptables ou notaires. Ils sauront vous conseiller sur les meilleures solutions à adopter en fonction de votre situation et de vos objectifs.

Khaled D
Les dernières actualités de la catégorie
Les actualités les plus lues de la catégorie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici