5 étapes clés de la transformation d’une entreprise

Plusieurs transformations peuvent survenir dans la vie d’une entreprise. En effet, certains éléments comme le siège social et les statuts peuvent changer. De plus, votre société peut changer de stratégie, s’ouvrir à l’international, trouver de nouveaux associés, etc. Toutefois, cette transformation est une affaire délicate qui se fait en quelques étapes clés. Comment transformer votre entreprise ? Voici en 5 étapes ce que vous devez faire pour cela.

Le transfert du siège social vers une adresse plus importante

La première étape dans la transformation d’une entreprise est le transfert de siège social. Cette procédure est inévitable à partir du moment où vous souhaitez changer le siège social de votre société. En d’autres termes, le changement de siège social est obligatoire à chaque fois que l’adresse de l’entreprise change. L’organe compétent défini par les statuts de l’entreprise décide du changement de siège social. Cet organe n’est pas le même, selon la forme juridique de votre entreprise. Par la suite, la décision de modification fera l’objet d’un PV d’assemblée générale de changement de siège social.

Après cela, les statuts doivent être mis à jour. En effet, la nouvelle adresse de l’entreprise doit y être indiquée. Par conséquent, il n’est pas obligatoire de changer toutes les clauses des statuts. Seules celles relatives au siège social doivent être modifiées. Chaque associée doit apposer sa signature sur les statuts mis à jour. Ensuite, un avis de transfert de siège social de votre société sera publié dans un journal d’annonces légales dans le mois qui suit la décision du changement de siège.

La publication sert à informer le public du changement de siège. Ainsi, il faut préciser l’ancienne et la nouvelle adresse. En outre, une fois la publication faite, le dossier de changement de siège social doit être déposé au greffe du tribunal de commerce compétent. Cela nécessite la présentation d’un certain nombre de documents. Faites appel à un établissement spécialisé pour vous conseiller et pour accompagner dans cette démarche.

La modification des statuts pour augmenter le capital social

L’augmentation du capital social d’une société implique de modifier les statuts de l’entreprise. À cet effet, il est important de réunir une assemblée générale extraordinaire pour avoir l’autorisation nécessaire pour l’augmentation de capital. Ensuite, il faudra modifier tous les articles des statuts relatifs au capital social. Ensuite, il faut procéder à la publication de ce changement de capital dans un journal d’annonces légales. Après ça, le PV de modification des statuts, ainsi que deux exemplaires de ceux-ci, devront être déposés au greffe du tribunal de commerce. Le cas échéant, il faut procéder à la rectification de son inscription au registre des commerces et des sociétés (RCS).

La recherche d’associés plus expérimentés

Intégrer de nouveaux associés plus expérimentés peut être bénéfique pour une entreprise en pleine transformation. En effet, cela permet d’intégrer de nouvelles compétences, de nouvelles idées, etc. Néanmoins, il est primordial de tenir compte de deux variables importantes : le temps et la confiance. Vous devez laisser à vos nouveaux associés le temps de faire ses preuves avant de les intégrer définitivement à l’entreprise. Il en est de même pour la confiance, en particulier s’il s’agit d’une première collaboration.

Un nouvel associé a droit à des parts dans l’entreprise. Pour savoir quelles parts leur accorder, essayez de déterminer le temps que chacun d’eux peut accorder à votre entreprise (temps partiel, complet, par semaine…). Demandez-vous ce qu’il pourrait apporter à votre entreprise et voyez si cela vous coûtera moins cher de faire appel à un prestataire externe. Voyez aussi si vous ne pouvez pas tout simplement embaucher un stagiaire ou salarié pour réaliser les travaux. En outre, essayez de déterminer son apport en termes de travail dans les deux ou les cinq années à venir.

L’ouverture de l’entreprise à l’international

Une entreprise en pleine expansion doit viser le marché international. Pour cela, commencez par ouvrir un bureau de liaison ou de représentation à l’étranger, dans les pays où vous souhaitez être présent. Vous pourrez ainsi observer les marchés locaux, créer des contacts, booster la communication au sujet de votre société et de ses produits ou services, etc. Pour cela, vous pouvez faire appel aux services d’un agent commercial.

Ou alors, vous pouvez aussi créer une filiale ou ouvrir une succursale sur les lieux, pour remplir ce rôle. Vous pouvez aussi opter pour la création d’un partenariat avec une entreprise locale, sous forme de groupement européen d’intérêt économique (GEIE) ou de joint-venture. Pensez aussi à évaluer votre capacité d’export en effectuant un diagnostic. Assurez-vous que votre entreprise est prête pour cela et qu’elle peut augmenter sa production tout en proposant des produits et des services de qualité. Essayez aussi de voir si vous disposez des ressources humaines nécessaires capables de gérer l’exportation et les formalités administratives engendrées par cette nouvelle étape. Assurez-vous aussi que vous disposez des fonds nécessaires pour investir suffisamment.

Si le diagnostic est favorable, alors passez à l’étape suivante, c’est-à-dire à l’établissement de l’offre. Cela commence par la réalisation d’une étude de marché sur place. Ensuite, établissez une stratégie marketing adaptée au marché local, aux habitudes de consommation des gens, à leurs cultures, etc. N’hésitez pas à faire de la prospection à proposer un service de livraison. Pour cela, vous devez être prêt à faire face à des contraintes logistiques, juridiques et fiscales.

La fusion avec une entreprise nouvellement acquise

Le développement d’une société passe aussi par sa fusion avec une autre entreprise. Cela permet à votre établissement de disposer d’un patrimoine élargi et de développer son activité. Cela signifie que la croissance de votre entreprise augmentera, tout comme son attractivité sur le marché. Ainsi, la fusion constitue une solution envisageable pour le développement à long terme de votre entreprise. Le plus souvent, la fusion concerne une entreprise et l’un de ses fournisseurs ou distributeurs.

Fusion d’entreprises : pour quels motifs ?

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine d’une fusion d’entreprises. Par exemple, il y a les problèmes économiques qui requièrent une restructuration de l’entreprise. Toutefois, cela peut aussi être motivé par un accroissement des performances, des parts de marché et de la compétitivité. En outre, la fusion peut être due au besoin d’absorption d’une entreprise concurrente, pour bénéficier de plus de place sur le marché. De plus, cela vous permet d’acquérir de nouvelles compétences. À cela s’ajoute la mutualisation des coûts, qui propose aussi des avantages non négligeables.

Fusion d’entreprises : les impacts sur votre société

La fusion de votre entreprise avec une autre dont vous venez de faire l’acquisition impacte votre société de façon importante sur plusieurs plans. En premier lieu, cela impactera vos collaborateurs, ce qui peut être difficile à gérer sur le plan interne. Vous devez rassurer vos salariés sur leur avenir et leur faire comprendre les avantages d’une telle opération pour eux et pour l’entreprise. Les employés éprouvent souvent de l’appréhension à la perspective de travailler avec des collègues qui ont une culture d’entreprise différente.

Les partenaires et les clients seront les deuxièmes à être impactés. Pour faire face à cela, vous devrez entreprendre un important travail de communication, pour les rassurer. Faites connaître votre positionnement marketing pour éviter toute incompréhension dans votre démarche. Ainsi, vous pourrez tirer pleinement profit de la réputation des entreprises partenaires et augmenterez la confiance de vos clients. Sachez qu’en tant qu’entreprise absorbante, votre établissement doit avoir une grande attractivité sur le marché. Cela se traduit par un nombre de produits ou de services plus important. De plus, cela pourrait vous permettre d’atteindre d’autres segments clients, donc d’élargir votre clientèle cible. De cette manière, votre marque pourra gagner en visibilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici