Combien je peux emprunter en fonction de mon salaire ? Avec un calcul simple

Khaled D

Publié le

combien on peut emprunter par rapport à son salaire

Partagez cet article avec vos proches !

Lorsqu’il s’agit de contracter un prêt, l’une des questions les plus courantes est : combien puis-je emprunter en fonction de mon salaire ? Cette question revêt une grande importance, car elle permet de comprendre jusqu’où on peut aller pour financer divers projets tels que l’achat d’une maison, une voiture ou même le financement d’études. Cet article vous guidera à travers les différents aspects déterminant votre capacité à emprunter en fonction de votre revenu mensuel.

La règle générale en matière de capacité d’emprunt

Bien qu’il existe plusieurs façons de calculer combien vous pouvez emprunter, la plupart des banques et établissements financiers utilisent la règle du taux d’endettement. Ce taux représente le pourcentage de vos revenus mensuels qui peuvent être consacrés au remboursement de vos prêts.

Calcul du taux d’endettement

Pour comprendre combien vous pouvez emprunter, il faut d’abord déterminer votre taux d’endettement maximal accepté par les banques. En général, ce taux ne doit pas dépasser 33% de vos revenus mensuels nets.

Exemple : Si vous avez des revenus mensuels nets de 3000 euros, le montant total que vous pourriez consacrer aux remboursements de prêts ne devrait pas excéder 990 euros (3000 x 33 / 100).

Sur le même thème :  Comment payer moins cher son assurance emprunteur tout en étant bien protégé ?

Les critères influençant la capacité d’emprunt

Chaque prêteur a ses propres critères et méthodes d’évaluation lorsqu’il décide du montant qu’il vous prêtera. Parmi ces critères, certains sont particulièrement importants :

Le niveau des revenus mensuels

Le montant de vos revenus est un facteur clé pour déterminer combien vous pouvez emprunter. Des revenus stables et réguliers inspirent confiance aux prêteurs, augmentant ainsi vos chances d’obtenir un prêt plus élevé.

Les charges fixes

Les frais récurrents comme le loyer, les assurances ou encore les autres crédits en cours affectent directement votre capacité de remboursement. Moins vous avez de charges fixes, plus votre capacité d’emprunt sera élevée.

Le reste à vivre

Après avoir soustrait toutes vos charges des revenus mensuels, le « reste à vivre » est évalué. Ce montant minimal garantit que vous aurez toujours suffisamment de ressources financières pour subvenir à vos besoins quotidiens après avoir remboursé vos prêts.

Scénarios de prêts en fonction des revenus

Différents scénarios permettent de mieux comprendre comment fonctionne la capacité d’emprunt par rapport aux revenus. Voici quelques exemples pratiques pour illustrer cette dynamique :

Revenus mensuels de 2000 euros

Avec des revenus de 2000 euros, votre taux d’endettement maximal sera généralement de 660 euros. Imaginons que vous avez déjà un crédit auto dont la mensualité est de 150 euros. Cela signifie que vous aurez environ 510 euros disponibles pour un nouveau prêt immobilier.

  • Taux d’endettement maximal : 2000 x 33 / 100 = 660 euros
  • Crédit auto existant : 150 euros
  • Marge disponible pour prêt immobilier : 510 euros

Revenus mensuels de 3500 euros

Avec un revenu de 3500 euros, la marge de manœuvre est évidemment plus large. Le taux d’endettement maximal autoriserait des mensualités de 1155 euros.

  • Taux d’endettement maximal : 3500 x 33 / 100 = 1155 euros
  • Supposons aucune autre charge importante
Sur le même thème :  Crédit immobilier : Comment évaluer les risques/bénéfices d'un investissement via un emprunt

L’impact des taux d’intérêt sur la capacité d’emprunt

Les taux d’intérêt définissent le coût total d’un prêt. Paradoxalement, un faible taux d’intérêt facilite l’accès à un montant plus élevé puisque les mensualités seront moins élevées que avec un taux d’intérêt plus important.

Exemple pratique

Sur 20 ans, un prêt de 200 000 euros à un taux de 1.2 % aura des mensualités de 941 euros. À un taux de 2.5 %, les mensualités grimpent à 1059 euros.

Autres facteurs pouvant influencer le montant empruntable

Outre les variables traditionnelles comme le taux d’endettement, le profil personnel de l’emprunteur joue également un rôle crucial dans la décision finale du prêteur.

Stabilité professionnelle

Un emploi stable et bien rémunéré est souvent perçu positivement par les prêteurs. Les employés ayant un CDI sont considérés comme moins risqués comparativement aux travailleurs indépendants ou ceux sous contrat temporaire.

L’historique de crédit

Votre antécédent de crédit fournira aux prêteurs un aperçu de vos habitudes de remboursement. Un score de crédit élevé indique que vous êtes fiable et avez toujours respecté vos engagements financiers.

La situation familiale

Être responsable financièrement d’une famille nombreuse peut jouer contre vous lors de la constitution de votre dossier de demande de prêt. Les banques aiment voir un équilibre entre obligations financières et qualité de vie décente.

Optimiser sa capacité d’emprunt

Plusieurs stratégies existent afin d’augmenter sa capacité d’emprunt, certaines étant plus accessibles que d’autres.

Rembourser les dettes existantes

Réduire les crédits en cours permet de diminuer son taux d’endettement global, ouvrant ainsi plus de possibilités pour un nouvel emprunt.

Augmenter ses revenus

Renégocier son salaire ou rechercher des sources de revenus supplémentaires peuvent atteindre le même objectif : accroître la quantité que vous pourrez emprunter.

Sur le même thème :  Assurance crédit immobilier : Découvrez quand et comment la renégocier pour alléger vos mensualité !

Ajuster la durée du prêt

Étendre la période de remboursement réduit les mensualités, permettant ainsi d’obtenir un prêt plus important sans dépasser le seuil des 33% d’endettement.

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !