Quelles sont les différences entre un conseiller en gestion de patrimoine indépendant et non indépendant ?

Camille D

Publié le

Quelles sont les différences entre un conseiller en gestion de patrimoine indépendant et non indépendant ?

Partagez cet article avec vos proches !

Un conseiller en gestion de patrimoine est un professionnel aidant les particuliers à prendre des décisions financières judicieuses. Il accompagne ses clients en les conseillant sur une multitude de sujets relatifs au domaine de la finance.

On distingue par exemple :

  • les placements,
  • la retraite,
  • la succession,
  • la fiscalité.

En plus de ses conseils, les conseillers en gestion de patrimoine élaborent également des plans financiers et analysent les évolutions financières, afin de réorienter les investissements si nécessaire. Afin de devenir conseiller en gestion de patrimoine indépendant, les professionnels suivent des études et formations en comptabilité, économie, finance et droit.

Quel est le rôle d’un conseiller en gestion de patrimoine ?

Comment le conseiller en gestion de patrimoine se rémunère-t-il ?
Comment le conseiller en gestion de patrimoine se rémunère-t-il ?

Un conseiller en gestion de patrimoine a pour but de conseiller et orienter ses clients en répondant à toutes les questions financières. Il aide les particuliers à établir des placements judicieux (compte en banque, assurance, immobilier…), à organiser leur retraite afin qu’ils conservent un niveau de vie confortable, à préparer leur succession et à optimiser au mieux leur fiscalité.

Les investissements

Avant d’investir, il faut planifier. Le conseiller en gestion de patrimoine intervient à cette étape. La planification des investissements consiste à évaluer la situation financière actuelle. Le conseiller examinera différents facteurs, comme les revenus, les dépenses, les dettes… Une fois que le conseiller connaît parfaitement la situation financière de son client, il élabore un plan d’investissement correspondant aux objectifs du particulier. À noter que chaque investissement se compose d’avantages et d’inconvénients. Un facteur que le conseiller en gestion de patrimoine prend en compte pour la recommandation du placement.

La gestion des risques

La gestion du risque est un élément à ne pas négliger. En effet, le conseiller en gestion de patrimoine se doit de protéger les clients contre d’éventuelles pertes financières. Les risques se divisent en deux types : le risque de marché et le risque de crédit. Le risque de marché concerne les investissements perdant de la valeur en raison de l’évolution des conditions du marché. Le risque de crédit s’apparente aux problèmes de remboursement de prêt. Les conseillers en gestion de patrimoine avisent leurs clients sur la nécessité de diversifier les placements afin de se protéger contre les risques.

La planification successorale

La planification successorale est l’ensemble des préparations à effectuer de son vivant pour transférer dans les meilleures conditions sont patrimoine en cas de décès ou d’incapacité. Les conseillers en gestion de patrimoine avertissent leurs clients sur l’importance de la création de documents comme un testament ou l’élaboration de plans de dons. L’objectif de la planification successorale est de minimiser les impôts et de maximiser l’héritage que les bénéficiaires reçoivent.

Conseiller en gestion de patrimoine : quelles différences entre indépendants et non indépendants ?

Le rôle d'un conseiller en gestion de patrimoine est d'aider ses clients à prendre des décisions financières judicieuses.
Le rôle d’un conseiller en gestion de patrimoine est d’aider ses clients à prendre des décisions financières judicieuses.

Il est important de préciser qu’un conseiller en gestion de patrimoine a les mêmes objectifs envers son client, qu’il soit indépendant ou salarié d’une entreprise. La principale différence réside sur la façon dont ils se rémunèrent. Et oui, comme toute profession, celle de conseiller en gestion de patrimoine nécessite que le professionnel se rémunère. Il peut le faire de différentes manières : soit sur les conseils qu’il délivre à ses clients, soit sur les placements qu’il fait réaliser.

Les conseillers en gestion de patrimoine indépendants ne sont pas associés à une institution financière particulière. Ils n’ont aucun intérêt direct à vendre des produits financiers d’une société particulière et sont libres de vous donner des conseils impartiaux. Leur rémunération s’effectue via des honoraires et des rétrocommissions sur les produits financiers proposés. Les clients savent exactement combien ils paient pour les services d’un conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il n’y a pas de risque de frais ou de commissions cachées.

Les conseillers non indépendants, en revanche, peuvent être incités à vendre des produits de leur société, ce qui peut fausser leurs conseils. Dans le cas d’un conseiller non indépendant, il est important de s’informer dès le départ de sa structure de frais afin de ne pas être surpris par la suite

Les conseillers indépendants ont tendance à avoir plus d’expérience que les conseillers non indépendants. En effet, travailler pour une institution financière exige généralement moins d’expérience que de se mettre à son compte. Si vous recherchez un conseiller ayant beaucoup d’expérience, un conseiller indépendant est généralement le choix à privilégier.

Camille D

Partagez cet article avec vos proches !

Laisser un commentaire