L’assurance de prêt : rien ne vous oblige à accepter celle de votre banque

0
625

Depuis 2010, les emprunteurs sont libres de souscrire à l’assurance de prêt de leur choix. Malheureusement, de nombreux particuliers ignorent cette disposition de la loi Lagarde. Bien conscientes de cela, les banques continuent de proposer des contrats de groupe particulièrement onéreux. Si vous tenez à payer moins cher votre assurance emprunteur, découvrez comment vous y prendre dans la suite. 

L’assurance emprunteur, est-ce vraiment nécessaire ?

Sans assurance emprunteur aucune banque ne vous ouvrira une ligne de crédit. Pour cause, cette assurance garantit à la banque que vos mensualités seront toujours payées, même si vous ne pouvez plus le faire pour cause de maladie, de perte d’emploi ou d’accident. 

Dans le cas d’un décès, l’emprunteur protège ses héritiers puisque ces derniers n’auront pas à rembourser son crédit. Vous l’aurez compris, votre assurance emprunteur vous couvre durant toute la durée du remboursement.

Comme tout contrat, un contrat d’assurance de prêt renferme des clauses qui définissent les conditions sous lesquelles vous êtes couvert ou pas. Par conséquent, vous avez tout intérêt à prendre le temps de lire votre contrat. 

Et comme toute assurance, votre assurance emprunteur se paye sous forme de mensualités. Ces dernières sont incluses dans le coût total de votre crédit. Plus les remboursements de votre assurance sont élevés, plus les mensualités du crédit pèseront sur vos finances. 

À quel contrat d’assurance de prêt faut-il souscrire ?

Il existe deux grandes familles de contrats d’assurance de prêt, le contrat d’assurance de groupe et le contrat d’assurance individuelle. 

Le premier est présenté par votre banque et les clients y souscrivent un peu mécaniquement. Avec des formalités de souscription simplifiées, le contrat d’assurance de groupe est réputé pour être cher. Même après une négociation avec la banque, le total coût à rembourser sera une véritable épine dans le pied. En effet, les marges réalisées par les organismes prêteurs sont si importantes que l’assurance peut représenter entre 25 et 40% du coût des intérêts à rembourser.

Dans la seconde grande famille, on retrouve le contrat d’assurance individuelle, bien plus flexible, totalement personnalisable selon ses besoins, mais surtout moins cher. Avec cette option, l’idée est simple, trouver votre contrat d’assurance auprès de l’assureur de votre choix. Pour se faire davantage de clients, les maisons d’assurance n’hésitent pas à proposer des offres bien plus avantageuses, tant sur le plan tarifaire qu’au niveau des garanties. C’est donc à votre avantage.

La nécessité de passer par un comparateur d’assurance fiable

Comme la loi l’y autorise depuis 2018, à la date-anniversaire de votre contrat d’assurance, vous avez la possibilité de le résilier. Cette option vous permet de souscrire à une assurance emprunteur encore plus avantageuse que la précédente. 

Et avec la possibilité d’économiser des milliers d’euros, il convient donc de ne pas se tromper et de bien choisir le meilleur contrat d’assurance individuelle qui puisse être. Et comment faire son choix au milieu de centaines d’offres disponibles sur le marché ? Pour y parvenir sans encombre, vous avez tout intérêt à passer par un comparateur d’assurance en ligne. 

Ce dernier est un puissant outil qui vous permettra de réaliser des économies d’échelle en recherchant et en vous proposant l’offre la mieux adaptée. En cas de nécessité, vous pouvez par exemple compter sur SmartOctave pour faire jouer la concurrence et dénicher le contrat d’assurance individuelle le plus profitable. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here