Quels travaux peut-on inclure dans un prêt immobilier ?

Camille D

Publié le

Quels travaux peut-on inclure dans un prêt immobilier ?

Partagez cet article avec vos proches !

L’achat d’une maison ou d’un appartement est un projet de vie, qui nécessite parfois de passer par la case travaux. De la rénovation entière aux travaux de personnalisation de votre intérieur, les travaux représentent un coût significatif, qu’il est heureusement possible d’intégrer dans un prêt immobilier. Quelles sont les spécificités de cette démarche ? Comment concilier budget travaux et prêt immobilier ? Déclaration, types de travaux éligibles, assurance habitation… On vous dit tout !

Est-il obligatoire de déclarer les travaux lors de la souscription d’un prêt immobilier ?

La réponse à cette question dépend en grande partie de la nature du prêt que vous envisagez (vous pouvez retrouver toutes les offres de prêts immobiliers disponibles sur https://www.caisse-epargne.fr). Pour un prêt immobilier « classique », destiné uniquement à l’achat d’un bien, la déclaration des travaux n’est pas nécessaire. Cependant, si vous envisagez un prêt incluant à la fois l’acquisition du bien et le financement des travaux, elle devient indispensable. Dans ce cas, les travaux doivent être spécifiés dès le départ pour que leur financement soit approuvé par l’établissement bancaire.

La déclaration de travaux dans votre bien immobilier influence directement le montant du prêt et, par conséquent, les conditions de remboursement. Elle permet à la banque d’évaluer le risque lié à l’investissement global, incluant à la fois l’achat et la rénovation. Pour inclure les travaux dans votre prêt immobilier, il conviendra de présenter à votre banquier des devis détaillés établis par des professionnels du bâtiment, pour que ces coûts soient intégrés dans le calcul du prêt.

Quels types de travaux peuvent être inclus dans un prêt immobilier ?

Les banques et les établissements de crédit proposent différentes options pour financer des travaux dans un logement, mais les clauses sont strictes concernant une offre de prêt immobilier. Les projets éligibles doivent contenir des améliorations qui augmentent la valeur et la fonctionnalité du bien.

Par exemple, un prêt immobilier peut couvrir la réfection complète de la toiture. Cet acte est compris comme une nécessité pour prévenir les dommages d’eau et améliorer l’isolation thermique de la maison.

Idem pour l’installation d’une nouvelle cuisine ou la rénovation complète d’une salle de bain, considérée comme un investissement majeur, qui non seulement modernise l’espace mais augmente au passage la valeur marchande de la propriété.

Les travaux de rénovation d'une cuisine peuvent être inclus dans votre prêt immobilier.
Les travaux de rénovation d’une cuisine peuvent être inclus dans votre prêt immobilier.

Les prêts immobiliers peuvent aussi financer la modernisation des installations électriques, notamment pour répondre aux normes de sécurité actuelles.

L’ajout d’extensions (la véranda est l’exemple le plus parlant) peut aussi être comptabilisé dans l’offre de prêt immobilier, tout comme l’installation d’un système de chauffage central, le remplacement des fenêtres par du double vitrage, les travaux d’isolations…

Vous l’aurez compris, les travaux envisagés doivent ajouter une valeur tangible au bien pour justifier un financement. Cependant, les travaux « purement esthétiques » comme la peinture des murs ou la pose de papier peint ne sont généralement pas éligibles à moins qu’ils ne soient inclus dans un projet de rénovation plus vaste.

Isolation thermique en paille : alliez performance et économie pour l’isolation de votre logement

Travaux, prêt immobilier et assurance habitation

Inclure des travaux dans un prêt immobilier a également des répercussions sur votre assurance habitation. Pensez à informer votre assureur de toutes les modifications apportées à votre domicile. Celles-ci peuvent affecter le montant de votre prime ou les conditions de votre couverture. Par exemple, une extension ou une rénovation importante augment la valeur de votre bien, et cela nécessite donc une mise à jour de votre contrat d’assurance pour garantir une couverture adéquate en cas de sinistre.

Signalez tous les travaux engagés à votre assureur pour éviter les mauvaises surprises !
Signalez tous les travaux engagés à votre assureur pour éviter les mauvaises surprises !

De plus, certains types de travaux nécessitent une assurance construction spécifique, comme l’assurance dommage-ouvrage, obligatoire en France, selon l’ampleur des actes engagés. Un contrat d’assurance supplémentaire certes, mais qui vous protège contre les vices et les malfaçons, qui pourraient survenir après la livraison des travaux.

Camille D

Partagez cet article avec vos proches !