Souhaiter ses vœux de façon innovante

0
1030

Parfois négligés dans le monde de l'entreprise, les vœux pour la nouvelle année s'avèrent pourtant particulièrement utiles pour se créer de nouvelles relations professionnelles ou réactiver son réseau. De la traditionnelle carte manuscrite à la ecard professionnelle de vœux, il y a toutefois des règles à respecter ainsi que des erreurs à ne pas commettre lorsque l’on envoie ses vœux de bonne année ? Voici quelques conseils pour bien les rédiger.

Non, souhaiter ses bons vœux n’est pas désuet

Contrairement à ce que vous pourriez peut-être croire, adresser vos vœux pour la nouvelle année à ses contacts professionnels n'est ni démodé, ni inutile. C'est même, au contraire, une excellente opportunité pour réactiver son réseau professionnel et reprendre contact avec d'anciens clients, collègues ou collaborateurs, et même resserrer les liens avec des partenaires avec qui vous avez pu avoir des relations difficiles durant l'année écoulée. 

Adresser vos vœux pour la nouvelle année est aussi un bon prétexte pour réitérer votre confiance et votre fidélité envers vos partenaires et clients. Remerciez-les pour les excellents rapports professionnels que vous avez entretenus lors de l’année désormais écoulée et n'hésitez pas à leur proposer un rendez-vous pour discuter de votre avenir commun.

La carte ou l'e-mail de vœux est envoyé pour fidéliser de manière moins convenue et plus chaleureuse ses relations professionnelles. L'erreur classique à éviter ? L'utilisation de formules lapidaires et impersonnelles qui peuvent donner (parfois à juste titre) l'impression à votre interlocuteur que vous adressez les mêmes vœux à l'ensemble de vos contacts. Il vous faudra donc personnaliser un minimum vos vœux en fonction de la relation que vous entretenez avec votre interlocuteur, mais aussi de sa situation professionnelle.

Si vous entretenez des rapports strictement professionnels avec le destinataire des vœux, il est préférable d'éviter les sujets jugés trop personnels, comme la santé ou la famille, qui sont à réserver aux collaborateurs que vous connaissez bien. Veillez aussi à rester positif et n'hésitez pas à utiliser des adjectifs plus expressifs et dynamiques que d'habitude. Vous surprendrez face aux sempiternelles formules toutes faites telles que “bonne année et bonne santé”.

Innover avec des formats différents

Vos concurrents envoient des cartes de vœux classiques ? Démarquez-vous et osez la ecard de vœux professionnelle.

Résolument moderne et innovante, vous y intégrez un logo, un message, une photo ou encore, les couleurs de votre choix. Vous créez votre carte de vœux aux couleurs de votre entreprise ou selon votre humeur. 

Complètement personnalisable, vous fabriquez votre ecard en fonction des relations que vous entretenez avec votre client ou votre prospect. N’oublions jamais qu’une carte de vœux doit être personnelle. En effet, lorsque l’on reçoit un mail de bonne année qui semble émaner d’un envoi groupé, avec un message déjà lu des centaines de fois, le résultat est contre-productif. Non seulement, on ne se sent pas touché par cette intention, mais on n’a même pas envie de répondre à l’émetteur. 

Par conséquent, il est essentiel de s’adapter à son interlocuteur en évoquant, par exemple, une anecdote propre à sa vie professionnelle ou à un moment que vous avez vécu ensemble.

Si les Anglo-saxons envoient leurs vœux courant décembre, les habitudes françaises veulent que les vœux soient envoyés pendant le mois de janvier, et de préférence pendant la première quinzaine du mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here